Lega saison 2014/2015 épisode 22

Retrouvez tous les récaps de le 22e journée de Lega.

Reggio Emilia  66-56  Bologna
Extrêmement appliqués malgré une « adresse » à 3 points qui ne cesse d’être préoccupante (3/18), les joueurs de Massimiliano Menetti ont déroulé sans être à aucun moment inquiétés par des Bolognais trop dépendants de leur paire yankee Okaro White (16 points, 8 rebonds)-Allan Ray (18 points). Pour accompagner la prestation en 3D de Drake Diener (9-9-6), Achille Polonara (16 d’éval) et Rimantas Kaukenas (14 points) se sont montrés particulièrement inspirés. De quoi rassurer les Emiliani après leur sortie catastrophique le week-end dernier à Rome.

Sassari  70-68  Capo d’Orlando
Pour ce duel entre Sardes et Siciliens, la Pala Serradimigni dégageait autant de vapeur qu’une cocotte-minute qu’on aurait laissée chauffer sur le feu toute la nuit. Surpris d’entrée de match par l’agressivité des visiteurs – symbolisée par l’ex-carabiniere Gianluca Basile (40 ans, 14 points) – les banquiers s’en sont remis à leurs arrières David Logan (15 points) et Jerome Dyson (16 points, 6 TO, 7 steals, 5 assist) qui ont entraîné dans leur sillage les all-around players Kenneth Kadji et Rakim Sanders (11 points chacun). Multipliant les pertes de balle (28 au total argh !!!), les Siciliens ont misé sur Henry Sek (14-5-8), Dominique Archie (13 d’éval) et Dario Hunt (10 points, 6 rebonds) mais en matière d’investissement difficile de rivaliser avec la succursale sarde.

Roma  70-63  Pistoia
Bobby Jones (17-5-6) et Rok Stipcevic (15 points) portent la Roma sur leurs épaules ces temps-ci. A la manœuvre le week-end dernier pour conquérir une victoire de prestige face à Reggio Emilia, les go-to-guy romains ont rendu folle la défense pistoiese. Très en jambe, Ariel Filloy (16 points) et Langston Hall (16 d’éval) ont essayé de profiter de la faiblesse des Romains au rebond mais l’adresse à 3 points (26%) n’était pas au rendez-vous. Avec cette victoire les joueurs de la Louve se relancent pour la course aux Playoffs (11èmes à 1 victoire du 8ème).

Varese  86-82  Cremona
Souvent malchanceux cette saison, les Varesans sont allés chercher cette victoire avec leurs tripes. A la faveur d’un Christian Eyenga en mode croqueur-scoreur (23 points à 10/20) et d’un Johndre Jefferson (17 points-13 rebonds) qui semble en mesure d’apporter la présence intérieure qui faisait jusqu’alors défaut aux Lombards, les hommes d’Attilio Caja ont pris le meilleur sur des Cremonesi pas assez présents dans la raquette et uniquement maintenus à flot par les belles prestations de Kenny Hayes (25 points) et Luca « Vito » Vitali (15-3-7).

Brindisi  76-75  Cantù
Match frisson de la journée avec d’un côté un James Mays (19 points-11 rebonds) qui confirme sortie après sortie son statut de roi des raquettes italiennes, et de l’autre un attelage Darius Johnson-Odom (19-7-4)-Ivan Buva (19 points-12 rebonds) aussi percutant qu’un déboulé de Mathieu Bastareaud. Emmenés par les mobylettes Jacob Pullen (16 points) et Marcus Denmon (13 points), les Brindisini ont finalement décroché le jackpot dans le money time grâce à leur impact dans la raquette. Merci James Mays ! Du côté de Cantù l’arrivée de Metta Word Peace (ou «The Panda’s Friend ») vient d’être officialisée. Bling-bling made in Italy!

Trento  92-85  Avellino
Les Dolomites seraient-elles en train de devenir une terre de basket? A priori les montagnes italiennes ne sont pas l’endroit rêvé pour dribbler avec une balle orange mais Tony Mitchell (27 points), Davide Pascolo (17 points-10 rebonds) et Josh Owens (22 d’éval) ne partagent pas cet avis. Contre Avellino les montagnards ont illuminé le match avec leurs passes parfaitement dosées (21 Stockton), une naturelle au rebond et leur adresse dans la raquette. En face Adrian Banks (22 d’éval) a fait preuve de sa maîtrise habituelle mais ses partenaires étaient moins inspirés, à l’image d’O.D. Anosike qui ne récolte que 6 rebonds (11 de moyenne cette saison). Trento cinquième de Lega, che carino !

Caserta  84-73  Venezia
La pasta casertane est de retour! Marco Mordente (11 points), sans doute inspiré par les prouesses de son vieux pote Gianluca Basile (Capo d’Orlando), avait rajeuni de 10 ans et ses deux coéquipiers – aka « les frères de » – Luca Michele Vitali (11 points) et Kaloyan Dejan Ivanov (19-6-2) ne manquaient pas une occasion de corser l’addition. Phil Goss (13 points) et Benjamin Ortner (11 points, 8 rebonds) ont bien essayé de remettre Venise dans le sens de la marche mais les trublions casertans Ronald Moore (8-6-9) et Carleton Scott (23 d’éval) ont eu le mot de la fin.

Pesaro  61-84  Milano
Dès le premier quart-temps (remporté 21-8 par les Milanais) il est apparu à tout à chacun que plusieurs classes d’écart séparaient ces deux équipes. Malgré cette entame ratée, les Pesaresi s’en sont sorti de manière honorable, grâce notamment à Wally Judge (8 points-12 rebonds) et à la doublette Chris Wright-LaQuinton Ross (25 points pour la paire). A Milan très belle sortie du nouveau venu, Frank Elegar (20 points-10 rebonds en 17 minutes), tandis que Joe Ragland (16 d’éval) et Samardo Samuels (7 points-12 rebonds) continuent de rouler des mécaniques.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.