Lega saison 2014/2015 épisode 23

Retrouvez les récaps de la dernière journée de Lega, marquée par les grands débuts de Panda Friend.

Capo d’Orlando  67-73  Reggio Emilia
Face à l’ogre émilien les Siciliens ont longtemps joué petit bras et on avait comme l’impression qu’ Henry Sek (16-4-5) et Do Archie (17 d’éval) étaient complexés face au basket-champagne déployé par Achille Polonara (18 points-16 rebonds), le fer de lance du cinq de Massimiliano Menetti. Mais les « Floridiens » se sont bien repris en seconde mi-temps, compensant leur faillite à 3 points (4/22) par une présence constante dans la raquette adverse. Las, alors que les locaux refaisaient leur retard, Rimantas Kaukenas et Drake Diener (14 et 13 points) plantaient des paniers décisifs pour s’assurer le gain du match.

Varese  82-93  Brindisi
Le succès face à Cremona le week-end dernier avait laissé espérer une reprise des affaires du côté des tifosi varesans. Face à Brindisi, Christian Eyenga (27 points), l’ex-star des Texas Legends (NBDL), reprenait son ballet de la semaine dernière (23 points déjà) et Eric Maynor distillait les assists (13 + 11 points) comme un bouilleur de cru avec son alambic, mais piano piano les Brindisini ont imprimé leur empreinte sur le match avec  un James Mays (23 points-14 rebonds) dwight-howardesque et un Marcus Denmon (29 points) à son meilleur niveau. Bref, Yakhouba Diawara (5 points) et les siens se faisaient dépasser dans la dernière ligne droite, offrant une fin d’après-midi tristounette à leurs supporters.

Trento  73-66  Caserta
S’il y en a qui comblent leurs fans ce sont bien les joueurs de Trento, auteurs d’un match plein de maîtrise face à des Casertans handicapés par un banc ultraléger. Mais est-ce vraiment une excuse ? Car les montagnards des Dolomites, avec des moyens tout aussi limités, ont parfaitement su exploiter les munitions dont ils disposaient avec Tony Mitchell par ici (11 points), Josh Owens par là (12 points-9 rebonds) et la paire Jamarr Sanders-Davide Pascolo partout (14 points chacun). En face Dejan Ivanov (16 points) et Ronald Moore (10-8-7) ont joué les pompiers de service. Sans succès.

Cremona  71-74  Roma
Alors que leurs collègues footeux sont en perdition depuis quelques temps (pas vrai Rudi ?), les basketteurs de la Roma confirment leur belle progression avec un succès significatif sur le parquet de Cremona. « Vito » Vitali (18 points, 6 passes décisives) et Cameron Clark (21 points) ont eu beau jouer les funambules, le système concocté par Luca Dalmonte a permis à Rok Stipcevic (17 points) et Melvin Ejim (Big Mac = 10 points-10 rebonds) de se jouer de la défense cremonese pour planter avec une insolente réussite from Downtown (12/21). Une victoire qui permet aux Romains de remonter à la 9ème place.

Venezia  84-72  Pesaro
Pas de miracle sur la Lagune. Les Pesaresi se sont logiquement inclinés face à une équipe parfaitement organisée qui a su compenser de nombreuses imprécisions (16 TO) par une superbe alchimie collective (25 assists). Hrvoje Peric ménagé (12 points en 18 minutes), Benjamin Ortner (12 points + 8 rebonds) a fait le ménage dans la raquette, laissant à Julyan Stone (7-9-6) et Marco Ceron (12 points) le soin de conduire les affaires extérieures. Loin d’être ridicules (ce qui est toujours un petit exploit pour eux), les Pesaresi ont pu compter sur la triade LaQuinton Ross (14 pts-11 rbds)-Chris Wright (16 points)-Wally Judge (20 d’éval) pour ne pas boire la tasse.

Avellino  96-79  Bologna
On a beau aimer les Bolognais, les voir perdre a chaque fois qu’on les attendait au tournant est un peu lassant. Avalés comme un panini mozzarella-prosciutto di Parma, les bianconeri ont subi les foudres d’O.D. Anosike (17 points, 6 rebonds), Sundiata Gaines (20 d’éval), Adrian Banks (17 points, 7 passes) et Adam Hanga (23 punti). Seul Jeremy Hazell (27 points) et Okaro White (13 points) ont tenté de résister à l’assaut. C’est un peu court jeune homme !

Milano  97-80  Sassari
Superbe fin de semaine pour les Milanais qui, après avoir défait Vitoria en Euroleague, s’offrent le scalp des banquiers sardes, ceux-là même qui les avaient battu en finale de la Coupe d’Italie il y a deux mois. Keith Langford ? De l’histoire ancienne ! MarShon Brooks (20 points) évolue désormais comme un poisson dans l’eau au sein du collectif milanese où son entente avec Ale Gentile (27 d’éval) donne, paraît-il, des frissons à l’oncle Giorgio (Armani). Pas en reste, Daniel Hackett (19 d’éval) et Samardo Samuels (14 points) se sont fait un plaisir de rappeler aux insolents sardes que Milan était désormais la place forte du basket italien, n’en déplaise à Jerome Dyson (27 points) et Shane Lawal (8 points, 9 rebonds).

Pistoia  88-87  Cantù
Pour son premier match avec Cantù, Metta World Peace a livré une performance croquignolette avec 16 points et 8 rebonds en 23 minutes. Le maestro canturino Darius Johsnon-Odom empilait, lui, 21 points. Le match atteignait des sommets d’intensité et la doublette Langston Hall-C.J. Williams (45 d’éval à deux) se mettait en valeur pour offrir la victoire à Pistoia.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.