ALL STAR GAME

Lega saison 2014/2015 épisode 27

Retrouvez tous les récaps des matchs de la vingt-septième journée de Lega.

Cremona  84-91  Venezia
Solide dans sa salle, Venise voyage léger. A Cremone, les coéquipiers de Phil Goss (23-2-6) ont laissé 10 minutes de répit à leurs hôtes avant de se jeter sur le buffet, enquillant les paniers comme d’autres enfilent les perles. A ce petit jeu, si Jeff Viggiano (21 points) et Hrvoje Peric (16 points) se sont montrés plutôt doués, l’ensemble du mérite en revient à l’ensemble du collectif vénitien auteur de croquignolets 59% dans la raquette et 52% from Downtown. Face au dauphin des Milanais, Kenny Hayes et James Bell (18 points) ont entrepris toute une série de raids victorieux avec l’indispensable Luca Vitali (9-6-8) mais le manque de profondeur du banc cremonese s’est avéré rédhibitoire.

Caserta  94-87  Sassari
Sale temps pour les banquiers sardes qui, n’ont contents de s’être fait balayer par Varese le week-end dernier, viennent de subir la loi de la lanterne rouge (peut-être plus pour longtemps) casertane. Les jumeaux Carleton Scott-Dejan Ivanov (34 d’éval cumulée) ont promené la défense sarde en prenant soin de faire briller Michele Antonutti (19 points) et Ronald Moore (23 d’éval). Henry Domercant y est lui aussi allé de ses 12 points. Face à tant d’activité, la triplette Shane Lawal-Jerome Dyson-Brian Sacchetti (17 d’évaluation chacun) s’est finalement retrouvée sur le carreau.

Pesaro  82-86  Pistoia
Les Pesaresi ont grillé leur joker face à des Toscans qui ne leurs étaient pas supérieurs mais qui ont eu le mérite de marquer dans les moments cruciaux. LaQuinton Ross (23-8-2), Peter Lorant (21 points-10 rebonds) et Chris Wright (18 d’éval) ont longtemps entretenu le suspense mais à la fin ce sont C.J. Williams (26 points) et Landon Milbourne (27 d’éval) qui ont tiré leur épingle du lot, s’offrant le droit de rêver encore aux Playoffs.

Varese  80-73  Capo d’Orlando
Varese va mieux depuis quelques semaines. Si Yakhouba Diawara (7 points) s’est une nouvelle fois vu cantonner à un rôle secondaire par Attilio Caja, Stanley Okoye (22-9-3) et Andy Rautins (15 points) ont assuré l’animation offensive des Lombards tandis qu’en face Dario Hunt (6 points) n’arrivait pas à joindre ses forces à celles d’Henry Sek (19 d’éval) et Tyrus McGee (19 points).

Milano  117-92  Bologna
Grippé la semaine dernière, le cinq milanais a retrouvé des couleurs dans la chaleur du Mediolanum Forum, offrant un festival offensif à des tifosi qui n’ont pas boudé leur plaisir. Joe Ragland (26 points) a régné sur les lignes arrière avec autant de grâce qu’un danseur de la Scala un samedi soir tandis que Samardo Samuels (25 points) et David Moss (21 d’éval) apportaient pléthore de solutions dans la peinture et sur les ailes. Cantonné à 10 minutes de jeu, Linas Kleiza (5 petits points) a certainement apprécié. Plus en tout cas que le trio défait Okaro White-Jeremy Hazell-Allan Ray (70 points pour le gang new-yorkais).

Trento  82-68  Roma
Et une victoire de plus au compteur des joueurs de Trento ! A force on finirait presque par ne plus être étonné. Mais face à des Romains bien organisés, Marco Spanghero (20 points) et Davide Pascolo (21 d’éval) ont eu un mal fou à trouver la faille pendant trois quart-temps avant de se livrer à une orgie dionysiaque dans les dix dernières minutes (31-14), leur permettant de semer les joueurs de la Louve. Une très mauvaise opération pour les Giallorossi de Ndudi Ebi (18 points-9 rebonds) qui sortent  temporairement des qualifiés pour les Playoffs.

Reggio Emilia  86-74  Cantù
Face à des Canturini qui n’étaient pas venus faire de la figuration, les Emiliani ont eu un mal fou à lâcher leur style. Heureusement, Coach Menetti a pu compter sur la parfaite osmose entre Drake Diener (13 points et 12 rebonds !), Andrea Cinciarini (11-5-12) et Darius Lavrinovic (21 d’éval), parfaitement épaulés par le fougueux Achille Polonara (8 points, 10 rebonds). Metta World Peace (16 points) et James Feldeine (18-5-4) ont été mordants mais le collectif lombard est encore un peu fébrile.

Brindisi  81-67  Avellino
Pas en réussite ces derniers temps, les Brindisini se sont remis dans le sens de la marche à la faveur d’une deuxième mi-temps parfaitement maîtrisée (48-30) avec Jacob Pullen (23 points) et le très tatoué Marcus Denmon (31 d’éval) à la baguette. Match dans le match, le choc des rebondeurs a vu James Mays (13 points-18 rebonds) dominer O.D. Anosike (10 points-15 rebonds) pour s’adjuger le titre de meilleur pivot exerçant actuellement en Lega.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.