Lega saison 2014/2015 épisode 10

Retrouvez tous les résultats de la dixième journée de Lega.

Pistoia  70-83  Brindisi
Après une première expérience à Bologne il y a 2 ans, Jacob Pullen est visiblement très heureux de retrouver la Lega, où son coach Piero Bucchi lui a donné les pleins pouvoirs au sein du cinq pugliese. Dans ce contexte favorable, le lauréat en criminologie de Kansas State University a aligné 26 points, 4 rebonds et 4 assists ce week-end face à des Pistoiesi pas très farouches malgré l’apport des trois braqueurs yankees Gilbert Brown-C.J. Williams-Linton Johnson, 50 d’éval au compteur. Autre électricien brindisini très en vue, Marcus Denmon, auteur de 24 points.

Avellino  74-70  Roma
Les Avellinesi se sont fait un chouïa peur sur la fin mais Justin Harper (21 points), Adrian Banks (12-4-6) et le diplômé en économie & sciences politiques O.D. Anosike (13 points, 13 rebonds) s’étaient ouvert le chemin du succès, aussi  la remontée de Maxime De Zeeuw (15 points, 8 rebonds) et des romanisti s’est-elle révélée trop tardive. Avellino confirme sa progression tandis que la Roma, toujours aussi inconstante (4V-6D), continue de désespérer ses fans.

Cremona  73-80  Pesaro
Luca Vitali était chaud bouillant (17-4-8), James Bell s’amusait à faire sonner les cloches (16 punti, 8 rimbalzi), Cremona déroulait et les veline se remettaient une couche de mascara à la mi-temps. Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce qu’au retour des vestiaires l’électron libre de Pesaro, LaQuinton Ross (19-4-2), se lance dans un numéro de haute précision, plantant des paniers en pagaille avec son fidèle Bernardo (Musso > 23 punti), avant de passer le témoin à Juvonte Reddic, le géant de Winston-Salem se fendant de 19 points et 11 rebonds. Inattendu, vous avez dit inattendu ?

Milano  78-71  Caserta
Fanny depuis le début de la saison, les Casertans ont défendu crânement leur peau face à des Milanais bien organisés à défaut d’être géniaux. Si Samardo Samuels (17 points) et Joe Ragland (15 points, 7 assists) ont fait preuve d’une belle vitalité, Ale Gentile (21 points) a lui enchanté le public avec ses tirs précis (10/15) et son implication de tous les instants dans le jeu milanais. Dans les rangs des Zare Markovski ragazzi, prestation honnête d’un Sam Young (17-7-3) qui nous avait cependant habitués à des démonstrations offensives plus poussées. Exigeants, vous avez dit exigeants ?

Venezia  59-68  Reggio Emilia
Donnell Taylor (16 points) et Drake Diener (13 points) tapent un poker avec Phil Goss (12 punti) et Hrovje Peric (14-9-3) dans l’enceinte du Taliercio. Le grand croate se couche, Goss joue la surenchère, Taylor suit, Diener reste en embuscade. Amadeo Della Valle (10 points) rejoint la partie, attend son heure, puis sort des quintes flush au nez et à la barbe de Charlie Recalcati, le coach vénitien, qui remet ses cheveux gominés en place avec ses mains poisseuses.

Capo d’Orlando  79-71 Cantù
On vous a déjà parlé de Dario Hunt et d’Henry Sek, les locomotives américaines de Capo d’Orlando. Eh bien ce week-end nos poulains nous ont régalé, Dario enquillant 15 points, 9 rebonds, 4 stops quand Henry décrochait le tableau d’honneur avec 21 d’éval. A leurs côtés, Austin Freeman (21-4-3) a prouvé à tous qu’il était un homme libre et Bradford Burgess fait bonne figure (18 d’éval). Concernant Cantù, que vous dire ma bonne dame ? James Feldeine mérite le détour (23 points), Giorgi Shermadini apporte un vrai plus (11 points, 7 rebonds), mais à part ça…

Varese  83-73  Bologna
Attentifs aux consignes de Coach Pozzecco, les Varesans se sont appuyés sur leur adresse à 2 points (53%) et une présence certaine au rebond (46 à 33) pour contenir des Bolognais pénalisés par leur faillite totale au tir à mi-distance (29% à 2 points). Symbole de la débâcle bianconera, Allan Ray ressemblait à un marcassin égaré sur une route départementale plongée dans un épais brouillard (5 points à 2/14 !), du coup Ed Daniel (21 d’éval) et Dawan Robinson (18 points) n’ont eu qu’à rouler à toute blinde sur la pauvre bête pour l’achever. Brigitte Bardot, vous avez dit Brigitte Bardot ?

Trento  104-82  Sassari 
Qu’ils sont surprenants les montagnards de Trento ! Ce ne sont pas Shane Lawal (13 points) et David Logan (14 punti) qui diront le contraire ! Atomisés au retour des vestiaires (35-8 pour Trento dans le 3ème quart), les banquiers sardes ont tenté tant bien que mal d’écoper leur barchetta mais il y avait toujours un habitant des Dolomites pour leur faire boire la tasse. Ainsi quand Tony Mitchell (24-4-4 + 8 turnovers) récupérait, c’est Josh Owens (24-9-3 + 3 steals) qui s’y collait. Si l’on ajoute Keaton Grant (16 points) et Rakim Jamarr Sanders (10-6-2) à ce tableau, on se croirait presque devant une toile du Tintoret.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.