Léo Westermann et le staff des Bleus se sont parlés

Léo Westermann a évoqué ses déclarations avec le staff de l’équipe de France.

Update : Après ses déclarations sur son rôle en équipe de France, Léo Westermann s’est expliqué avec le staff de l’équipe de France. « A la question sur mon rôle au sein de l’équipe, j’ai indiqué au journaliste lituanien à Orléans que je ne savais pas trop où me situer dans le groupe notamment avant la réduction de celui-ci. Je me suis interrogé, mais à aucun moment je n’ai souhaité mettre en doute le travail du staff technique ou la gestion de l’entraîneur dans mes propos » a précisé le joueur dans le communiqué publié par la FFBB. dans celui-ci on apprend aussi qu’aucune sanction ne sera prise à l’encontre du joueur.

12.08 La communication est bel et bien le plus gros fléau de l’équipe de France. Après les épisodes Alexis Ajinca, Ian Mahinmi et bien sûr Evan Fournier, c’est cette fois-ci Leo Westermann qui s’est plaint de son rôle, et du discours absent de son sélectionneur Vincent Collet.

« Je ne sais rien du tout de mon rôle », explique t-il à un journaliste lituanien. « Le coach ne me parle pas, je ne sais pas pourquoi je suis là, ni ce qu’il attend de moi. C’est un gros problème. C’est comme si le processus de sélection ne comptait pas, le coach a déjà son équipe en tête. À un moment, je vais essayer d’aller lui parler, mais ce n’est pas à moi de le faire. Il me connait, il sait comment j’ai joué cette année et c’est à lui de me dire s’il veut autre chose, s’il veut plus. Quand je suis allé à Kaunas, Saras (Jasikevicius) me disait tout, la même chose au CSKA Moscou, mais ici je ne sais rien. »

Baladé entre les postes 1 et 2, Leo Westermann a des raisons d’être frustré. Mais déballer tout ça en pleine préparation et à trois semaines d’un championnat d’Europe, c’est presque inédit mais il s’agit malheureusement d’une confirmation qu’il y a un réel problème entre certains joueurs français et Vincent Collet en terme de communication.

Crédit photo : FIBA

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.