ITW Léo Westermann : « L’offre du Partizan, c’était quelque chose d’unique »

L’ancien meneur villeurbannais va parfaire son apprentissage au Partizan Belgrade. Léo nous explique son choix.

BasketActu : Rares sont les jeunes joueurs français qui partent en Serbie pour y évoluer. Qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

Léo Westermann : La première raison est parce que le Partizan a été ces dernières années une équipe qui m’a fait rêver. C’est juste un rêve de jouer pour eux et pour coach Vujosevic qui est le meilleur coach formateur en Europe. J’ai hâte de pouvoir travailler avec lui. Je pense aussi que c’est le meilleur projet pour moi.

BA : L’ambiance du public là-bas est bien connue pour être exceptionnelle et le niveau d’exigence du club est également plus élevé qu’en France. Est-ce que ce sont des caractéristiques que tu affectionnes ?

LW : C’est totalement un autre monde, les supporters là-bas sont incroyables, dès lors que j’ai signé, j’ai eu un nombre impressionant de fans qui m’ont écrit pour me souhaiter la bienvenue dans « la famille ». Le soutien populaire est énorme. L’ambiance pendant les matches est indescriptible, mon agent Pedja Materic, qui a été joueur au Partizan, m’a dit qu’il faut le vivre pour en prendre conscience.

BA : La philosophie des coachs serbes est de même différente, on sait qu’ils sont très exigeants et durs avec les jeunes. De plus, tu auras un statut d’étranger, donc les attentes seront encore plus fortes. Comment appréhendes-tu cela ?

LW : Les responsabilités c’est quelque chose que je recherche, cela ne me fait pas peur. Au contraire, cela me pousse à être toujours bon et à 100 %. Coach Vujosevic est reconnu pour être un coach dur et exigent, mais c’est un génie vu ce qu’il a réalisé ces dernières années.

BA : La saison dernière, on t’a confié les clefs du camion à l’ASVEL. Leur projet de miser sur les jeunes ne te convenait plus ?

LW : L’ASVEL m’a fait énormément confiance, ils m’ont fait beaucoup progresser. Tony, Pierre et Laurent m’ont toujours soutenu. Je ne voulais pas partir de l’ASVEL à tout prix. Mais l’offre du Partizan c’était quelque chose d’unique, je n’ai pas hésité longtemps. C’est un rêve pour moi d’y jouer donc cela devient légitime.

BA : Tu es le capitaine de l’équipe de France Espoirs. Penses-tu qu’à ce stade de la préparation vous êtes prêt à débuter la compétition ?

LW : Nous avons quelques réglages à faire encore. Nous ne sommes jamais assez prêts, mais nous partons à cette compétition les couteaux entre les dents.

BA : Vous allez présenter un effectif extrêmement talentueux en Slovénie et vous faites partie des favoris pour le titre. Quelles seront selon toi les équipes dont il faudra se méfier le plus ?

LW : La génération 92 comporte beaucoup de talents dans toute l’Europe. Le championnat d’Europe sera très compétitif, mais je pense que la Slovénie, la Serbie, la Lituanie et l’Allemagne seront favoris elles-aussi.

BA : J’imagine que la non-participation de ton ami Evan Fournier (en raison de la Summer League) est une grosse déception pour toi, ainsi que pour tes coéquipiers…

LW : Non nous ne sommes pas du tout déçus, au contraire nous sommes heureux pour lui. Il possède tout notre soutien. Bien sûr, quand il vous manque votre meilleur joueur, l’équipe s’affaiblit automatiquement. Mais nous allons essayer de lui ramener quelque chose comme je lui ai promis.

Tags :
Comments

Commentaires (14)

  1. ...

    Pas de langue de bois sur l'ASVEL j'aime bien,

    ils lui ont donné les clé et il est reconnaissant pour ca. Mais il ne peut pas passer a coté d'une telle offre. Credible

  2. Daraph

    "Non nous ne sommes pas du tout déçus, au contraire nous sommes heureux pour lui"

    Bon bah voilà, tout est dit.

    On a déjà été bénis avec la génération Parker en terme de jeu et surtout en terme de mentalité, la relève est assuré sur les deux tableaux donc.

    On aimerait pouvoir les garder, nos jeunes caïds, mais voilà, le Partizan quoi, belle opération pour Léo et rendez vous au Final Four ^^

  3. AND11

    En tout cas ses potes "pro NBA" se sont pas gênés pour le chambrer sur tweeter ^^

  4. ...

    Nan serieu??? ils ont oser le chambrer???

    C'est grave la!!Vraiment grave…

  5. foinou

    Un vrai bon etat d'esprit! C'est frais que cela soit en edf jeune ou senior, ils font vraiment plaisir!!

  6. GW

    L'ASVEL s'est bien planté, ils ont voulu mettre leurs joueurs dans un cocon en leur otant toute notion de concurrence alors qu'en fait ils recherchent l'inverse.

    En lisant cet interview on voit que Leo a besoin d'"etre poussé" avec de la dureté et de la concurrence. Donc quand il a du voir débarquer Paccelis Morlende comme concurrent, ca a du être le début de la fin dans son esprit…

    Les autres jeunes ont aussi envie d'aller se frotter aux meilleurs. Labeyrie, pareil, il n'a pas peur d'aller se frotter à Sean May. Camara à J.K Edwards et Vaty.

    Tillie a progressé grace à Davon Jefferson, Westermann grace à Tony c'est pas en offrant le capitanat et en garantissant des postes de titulaires que leur projet jeune marchera…

    Ca convaincra que les joueurs moyens qui ne peuvent pas prétendre à un poste de titulaire ailleurs du style Lacombe ou Jackson…

  7. ...

    Si vous habitez la region parisienne allez voir la summer league de Cergy, le niveau est vraiment interessant!

    Beaucoup de bon jeunes joueurs