L’équipe de France en promenade face à la Croatie

L’équipe de France a parfaitement négocié son deuxième match en s’imposant largement face à une Croatie décevante (92-60 ).

tony-parker-finlandeVincent Collet attendait de ses hommes qu’ils « élèvent leur niveau ». Le moins que l’on puisse dire c’est que le message a été reçu par une équipe de France déterminée à monter en puissance. Portée par Tony Parker qui donne le ton d’entrée, la France a enfin réussi son entame de match et impose son rythme pour mener 11-2 après seulement 2 minutes de jeu. Contrairement aux deux confrontations face à l’Allemagne, l’équipe de France prend immédiatement le match à son compte. En place défensivement, les Français contrôlent le secteur intérieur en limitant d’Ante Tomic bien contenu par Alexis Ajinça. Le pivot de la SIG, déjà très en vue contre les Allemands, fait la loi au rebond pendant que Tony Parker, 8 pts dans le premier quart, orchestre à la perfection les offensives tricolores. Absent face à l’Allemagne, Mickael Gelabale est de retour dans le cinq et profite d’un slalom du meneur de San Antonio pour porter l’écart à 14 points à longue distance (22-8).

Joffrey Lauvergne marque des points

Dans un festival offensif, les Bleus creusent l’écart. Même Joffrey Lauvergne y va de son trois points avant de monter au dunk pour donner 18 longueurs à l’équipe de France (25-10). 28-14 à l’issue du premier quart, le break est fait et Vincent Collet peut faire tourner son effectif.  Le tempo de la rencontre est moins élevé mais le deuxième cinq français peut compter sur un Joffrey Lauvergne bien décidé à valider son billet pour la Slovénie et qui inscrit 8 points en première période. L’adresse croate est en berne ce qui profite aux Bleus qui consolident leur avance grâce une domination au rebond et un bon passage de Johan Petro une nouvelle fois à son aise en attaque. Assommée par des Français qui shootent à 65%, la Croatie rejoint le vestiaire avec un déficit de 29 unités (51-22).

Dans une deuxième mi-temps à sens unique, les Français déroulent. D’un nouveau shoot longue distance, Tony Parker (13 pts, 4 passes) calme les dernières ardeurs croates qui restaient sur un 9 à 2 en leur faveur dans le troisième quart. La Croatie a au moins le mérite de remporter le troisième quart mais l’écart est désormais trop important pour espérer un retour. Les Bleus contrôlent un quatrième quart temps qui permet d’offrir un supplément de temps jeu aux joueurs de banc. Au final, l’équipe de France l’emporte largement 92-60.

Un secteur intérieur rassurant

Face aux absences de ses titulaires habituels à l’intérieur, Vincent Collet peut être rassuré. Dans une rencontre durant laquelle ils ont cadenassé la peinture, Petro, Lauvergne et Ajinça (7 pts, 6 rbds), épaulés par un indispensable Boris Diaw (11 pts, 3 rbds, 3 passes) et un Flo Pietrus efficace, se sont relayés pour réduire à néant les espoirs de Croates trop émoussés pour être menaçants. Joffrey Lauvergne (8 pts, 4 rebds) a montré qu’il pouvait prétendre bouleverser la hiérarchie tandis que Johan Petro a égalisé son meilleur total en équipe de France avec 15 points inscrits. Deux motifs de satisfaction pour le sélectionneur qui a désormais l’embarras du choix dans la raquette.

Et maintenant, la Grèce…

Portée par ses cadres et rassurée par l’apport de son banc (Lauvergne, Petro, Heurtel, De Colo), la France a rendu sa meilleure copie depuis le début de la préparation. Et si ce soir les Croates ont été décevants en n’étant jamais en mesure de rivaliser avec les Français, les Bleus ont montré un tout autre visage avec des progrès plus qu’encourageants dans tous les secteurs de jeu. Face à la Grèce, qui a largement dominé l’Allemagne et qui se présente comme un véritable test pour l’équipe de France, il s’agira de confirmer cette montée en régime pour attaquer la suite de la prépa avec le plein de confiance.

FRANCE

STARTERS POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
5 N. BATUM 13:16 2-4 50 0-2 0 0-0 0 0 2 2 0 0 0 1 4 4 5
9 T. PARKER 17:55 4-7 57 2-4 50 3-4 75 0 0 0 4 0 0 0 2 13 13
13 B. DIAW 17:48 5-6 83 1-2 50 0-0 0 1 2 3 3 2 0 1 3 11 15
14 A. AJINCA 12:03 2-4 50 0-0 0 3-3 100 0 6 6 0 0 0 0 1 7 11
15 M. GELABALE 16:18 3-4 75 2-3 67 2-4 50 1 2 3 2 1 0 0 1 10 11
BENCH POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
7 J. PETRO 14:16 6-9 67 0-0 0 3-3 100 0 1 1 0 3 0 1 4 15 11
8 C. KAHUDI 14:29 2-5 40 1-3 33 1-2 50 0 1 1 1 3 1 0 1 6 2
11 F. PIETRUS 17:23 0-1 0 0-0 0 0-0 0 0 5 5 1 1 1 0 3 0 5
12 N. DE COLO 21:26 4-7 57 0-1 0 2-2 100 1 2 3 1 2 2 0 2 10 11
20 E. FOURNIER 14:30 2-3 67 0-0 0 0-0 0 0 1 1 3 0 3 0 1 4 10
21 J. LAUVERGNE 18:28 3-5 60 1-1 100 1-1 100 2 2 4 0 1 3 0 2 8 12
22 T. HEURTEL 22:04 1-3 33 0-2 0 2-3 67 0 0 0 7 0 1 0 3 4 9
TEAM TOTALS 34-58 59 7-18 39 17-22 77 5 24 29 22 13 11 3 27 92
Entraîneur:: COLLET VINCENT Pts après balles perdues: 14 Pts intérieurs: 28
Assistant: COMMERES JACQUES, NELHOMME RUDDY Pts de 2ème chance: 4 Pts en contre-attaque: 9

CROATIE

STARTERS POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
4 A. TOMIC 21:25 2-5 40 0-0 0 2-4 50 3 1 4 1 3 0 0 3 6 3
7 B. BOGDANOVIC 27:45 3-10 30 2-5 40 5-6 83 0 1 1 0 4 1 0 3 13 3
10 R. UKIC 24:46 7-12 58 1-3 33 3-4 75 0 0 0 1 1 2 0 0 18 14
11 K. SIMON 24:19 0-7 0 0-4 0 2-2 100 1 7 8 1 2 1 0 4 2 3
12 D. MARKOTA 18:04 0-1 0 0-0 0 4-4 100 0 1 1 1 2 1 0 2 4 4
BENCH POS MIN FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF PTS EV
5 L. ANDRIC 03:22 0-0 0 0-0 0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0
6 D. DRAPER 13:39 1-2 50 0-1 0 2-2 100 0 2 2 1 1 0 0 1 4 5
8 D. RUDEZ 22:29 2-4 50 2-3 67 1-2 50 0 3 3 1 0 1 0 1 7 9
13 A. DELAS 05:15 1-1 100 0-0 0 0-0 0 1 0 1 0 0 1 0 1 2 4
14 L. ZORIC 17:34 1-3 33 0-0 0 2-2 100 1 1 2 0 2 0 1 3 4 3
15 D. PLANINIC 07:49 0-1 0 0-0 0 0-0 0 1 0 1 0 1 0 0 1 0 -1
20 M. DELAS 13:27 0-4 0 0-3 0 0-0 0 0 0 0 0 1 1 0 4 0 -4
TEAM TOTALS 17-50 34 5-19 26 21-26 81 7 16 23 6 17 8 1 24 60
Tags : , , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. MiLissounga

    Voila Petro qui valide son billet pour l'Euro. On attend le match grec, car on reste un peu sur notre faim pour l'instant.