L’Equipe de France chute face à l’Ukraine

L’équipe de France s’est incliné sur le score de 56 à 63 contre l’Ukraine lors de ce deuxiéme match du tournoi d’Antibes.

Nicolas BatumL’équipe de France devait réagir après la faible performance de la sélection contre les Philippines, cette deuxième rencontre du tournoi d’Antibes contre l’Ukraine était l’occasion parfaite de se reprendre. Mais c’est une opportunité ratée avec cette défaite 56-63 avec une nouvelle fois de nombreuses erreurs de l’EDF. Opposés à une équipe avec un style à l’européenne, les Bleus n’ont pas montré un visage plus séduisant que la vielle.

Pour cette opposition contre l’Ukraine, Vincent Collet a effectué deux changements dans le 5 majeur par rapport au match contre les Philippines : Thomas Heurtel prend la place d’Antoine Diot et Rudy Gobert remplace Ian Mahinmi au poste 5. Et le début du match donne raison au sélectionneur de l’équipe de France avec une association Boris Diaw – Rudy Gobert très performante (et séduisante), une belle performance ponctuée par une superbe action entre les deux hommes. Bien plus en jambes que lors de leur match contre les Philippines, les Français impriment un tempo bien plus élevée notamment grâce à l’apport d’Heurtel. Mais les Ukrainiens restent dans le match grâce à un intenable Pooh Jeter auteur de 9 points dans le premier quart temps (4/5). Grâce aux belles rentrées en jeu de Nando De Colo et de Joffrey Lauvergne, la France termine ce quart temps par une belle série (7-2) et prend l’avantage au score (18-13).

Le deuxième quart temps démarre sur le même rythme, l’équipe de France est complétement transformée par rapport à son match d’hier. Elle défend dur notamment grâce à l’entrée de Florent Piétrus et elle met de la vitesse dans son jeu avec le duo Heurtel-De Colo. Bien plus adroits que hier, les Bleus jouent en première intention et le tandem Fournier-Heurtel sanctionne l’Ukraine à longue distance. L’Ukraine répond encore et toujours par Jeter, le meneur est littéralement en feu (19 points à 88%). Et heureusement que le meneur des Shandong Lions tient son équipe à bout de bras car ses partenaires sont à 0/9 à longue distance. A cause d’un gros passage à vide de l’EDF dans les 4 dernières minutes avant la pause (0 point inscrit), les Ukrainiens prennent l’avantage au score à la mi-temps (33-30).

Après la pause, la reprise du jeu est marquée par une longue possession des hommes de Michael Fratello, heureusement pour les Bleus, les Ukrainiens ne trouvent pas la mire malgré 4 shoots de suite. Mais à force de laisser des opportunités à longue distance à leurs adversaires du soir, Sergiy Gladyr inscrit son premier panier du match (1/7) et donne une légère avance à son équipe (38-31). Par l’intermédiaire de ses deux leaders, l’équipe de France réagi enfin avec un énorme contre du capitaine Boris Diaw et 4 points de suite pour Nicolas Batum. Après une période de flottement dans la rencontre où les deux équipes ont loupé toutes leurs tentatives, Antoine Diot réveille les deux équipes en inscrivant un trois points en fin de possession (43-44). Malgré une belle agressivité, les Bleus ne profitent pas des nombreuses fautes ukrainiens en se montrant maladroit sur la ligne (10/20), heureusement, les Ukrainiens ne se montent pas non plus à leur avantage dans ce secteur. L’équipe de France montre des difficultés au rebond et elle concède bien trop de seconde chance à l’Ukraine dans ce quart temps. Le score est cependant toujours très serré, les deux équipes restent aux coudes à coudes avant l’entame de la dernière période (47-49).

On rentre dans le money time et Vincent Collet demande à ses joueurs d’accélérer le tempo mais les Bleus peinent à faire des différences. Après une entame de quart temps difficile, ils parviennent tout de même à recoller au score grâce à une belle maitrise d’Antoine Diot (54-54). Déjà très important lors de la fin de rencontre contre les Philippines, le meneur de Strasbourg prouve encore qu’il sera l’un des leaders de l’équipe lors du prochain Mondial. Nicolas Batum, un autre cadre de l’équipe n’est pas franchement dans un grand soir au niveau du scoring (3/10), mais l’ailier des Blazers brille par son activité (9 rebonds) et il permet à l’EDF d’avoir des possessions supplémentaires lors de ce money time à couteaux tirés (56-56 à 2 minutes de la fin). Intenable lors du premier acte, Pooh Jeter a complétement sombré lors de la deuxième période (0/6), l’ancien meneur des Sacramento Kings est étouffé par la défense française et il ne porte plus son équipe sur ses épaules. Peu avant la fin de match, Joffrey Lauvergne écope d’une faute technique après avoir réagi lors d’un contact sifflé en sa défaveur. C’est le tournant de la rencontre, le joueur Ukrainien réussit ses deux lancers francs et un dernier trois points fait définitivement basculer le match (56-63).

Outre cette défaite, la mauvaise nouvelle de la soirée restera le souci physique de Nando De Colo. L’ancien meneur des Spurs a été contraint de quitter ses partenaires lors du 3éme QT à cause d’un coup reçu sur sa main, il passe actuellement des examens pour savoir la gravité de sa blessure. L’enseignement de la soirée c’est que l’équipe de France reste encore très perfectible, elle peut s’améliorer sur de nombreux points (protection du rebond, adresse extérieur, adresse sur la ligne, perte de balle), cette défaite est un nouveau signal d’alarme après le mauvais match contre les Philippines. À 15 jours du Mondial, l’EDF va devoir montrer un autre visage contre l’Australie dès demain.

Boxscore

STARTERS POS Min FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF Pts Ev
4 T. HEURTEL 28:13 2-6 33 1-2 50 0-0 0 0 6 6 7 3 1 0 0 5 12
5 N. BATUM 28:16 3-10 30 0-2 0 3-6 50 2 7 9 3 0 1 0 4 9 12
13 B. DIAW  (C) 24:52 1-2 50 0-1 0 1-2 50 1 0 1 2 2 0 1 1 3 3
15 M. GELABALE 20:08 2-8 25 1-6 17 0-0 0 1 0 1 1 1 0 1 3 5 1
16 R. GOBERT 14:30 4-4 100 0-0 0 0-2 0 2 3 5 0 4 0 1 1 8 8
BENCH POS Min FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF Pts Ev
6 A. DIOT 18:27 3-6 50 2-4 50 0-0 0 1 0 1 0 1 2 0 2 8 7
7 J. LAUVERGNE 16:54 2-5 40 1-1 100 2-4 50 3 2 5 1 1 0 0 3 7 7
10 E. FOURNIER 15:19 1-3 33 1-3 33 0-0 0 0 1 1 0 2 0 0 0 3 0
11 F. PIETRUS 18:23 0-0 0 0-0 0 0-0 0 0 0 0 0 1 1 0 2 0 0
12 N. DE COLO 09:34 2-7 29 0-2 0 2-4 50 0 1 1 1 0 5 0 1 6 6
14 I. MAHINMI 05:18 0-1 0 0-0 0 2-2 100 1 3 4 1 1 0 0 1 2 5
TEAM TOTALS 20-52 38 6-21 29 10-20 50 11 23 34 16 16 10 3 18 56
Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.