L’équipe de France se prépare pour l’exploit

Dans quelques heures, l’équipe de France joue sa survie dans cette Coupe du Monde contre l’Espagne. Donnés perdants, les Bleus espèrent créer l’exploit.

franceCe match France-Espagne n’est pas vraiment à l’avantage de nos Bleus, à lire l’ensemble des commentaires sur cette rencontre, ils ont même aucune chance. En compétiteurs, les joueurs français se préparent à tout donner pour lutter avec la Roja afin de créer l’un des exploits les plus retentissants du basket français. Devant son public, l’équipe d’Espagne semble – pour le moment – intouchable, elle est toujours invaincue depuis le début de la compétition et elle impressionne par son jeu collectif. Ce soir, les Bleus n’auront rien à perdre, ils sont déjà donnés perdants par le monde entier et Nicolas Batum a conscience qu’il peut réaliser avec ses partenaires un gros coup :

« C’est une partie pour écrire l’histoire, on a envie d’arriver au minimum en demi-finale, en plus on a la motivation supplémentaire de l’EuroBasket 2015 à domicile », a expliqué Nicolas Batum à Gigantes.

Lors de la premiére confrontation entre les deux équipes lors des matches de poule, les Bleus n’ont pas assez utilisé les avantages physiques de Nicolas Batum ou encore de Mickael Gelabale sur leurs défenseurs, peut être pour ne pas donner trop d’indications à la Roja. En tout cas, Vincent Collet a expliqué à la presse que ses joueurs allaient plus poster les espagnols :

« On doit chercher l’avantage sur les duels de Mickael Gelabala et Nicolas Batum, ils sont plus physiques et plus grands que Navarro, Llull ou Fernandez. Ainsi, on pourrait avoir un petit avantage. »

Pour exister dans cette rencontre, l’équipe de France va devoir aussi s’améliorer dans la raquette. Sur le premier match contre la Roja, les Bleus ont été complétement dépassés et le trio Serge Ibaka-Pau Gasol-Marc Gasol s’est amusé (42 points à eux trois). Néanmoins, les intérieurs français sont dans un bon état d’esprit même s’ils connaissent la force de leurs adversaires :

« Pau Gasol est plus fort que moi, mais je n’ai pas peur de lui », a commenté Joffrey Lauvergne.

Les hommes de Vincent Collet ne devront surtout pas avoir peur de l’Espagne ce soir, il va falloir faire douter les joueurs ibériques le plus longtemps possible pour espérer une qualification pour les demi-finales. L’équipe de France de basket est peut être à quelques heures de l’une de ses plus belles victoires.

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.