ALL STAR GAME

Les 6 naturalisés à suivre au Mondial

On a sélectionné 6 joueurs qui n’auraient sans doute jamais pensé joué un jour la Coupe du monde avec leur pays actuel. Voici leur histoire.

 

Michael Roll Coupe du monde

Michael Roll (Tunisie)

Naître à Mission Viejo en Californie de deux parents américains ne prédispose pas franchement à jouer un jour en équipe nationale de Tunisie. Michael Roll, 32 ans, est pourtant présent en Chine avec les Aigles pour cette Coupe du monde 2019 après avoir déjà disputé l’Afrobasket il y a quelques années. Les suiveurs de la NCAA se souviennent sans doute de ce superbe shooteur passé sous les ordres de Ben Howland à UCLA entre 2005 et 2010 (il a vécu une saison blanche sur blessure). Souvent barré par des gros prospects NBA, Roll a vécu ses meilleurs moments lors de son ultime saison là-bas, la seule durant laquelle les Bruins n’ont pourtant pas participé au Tournoi NCAA. S’en sont suivies des années à exporter son talent à l’étranger, en Turquie, en Belgique, en Espagne, en Israël et finalement en Italie, puisqu’il vient de rejoindre l’Olimpia Milano.

En 2015, Michael Roll tombe d’accord avec la Fédération tunisienne et devient international. Les choses se gâtent entre l’Américain et son pays d’adoption en 2017, lorsque la FTB l’écarte de l’équipe nationale pour s’être engagé avec le Maccabi Tel Aviv. Les relations diplomatiques entre Israël et la Tunisie sont exécrables depuis près de 20 ans et le président de l’organisation tranche dans le vif, au grand regret du staff de la sélection, non sans louer son professionnalisme. Après deux saisons dans cette place forte de l’Euroleague où il a été également très apprécié, Roll rentre en Europe et retrouve le droit de porter le maillot tunisien.

Une semaine avant le début de cette Coupe du monde 2019, Michael Roll inscrivait le panier de la gagne contre le Japon de Rui Hachimura en match de préparation. Les adversaires de la Tunisie devront assurément le surveiller, particulièrement derrière l’arc de cercle…

Les highlights de Michael Roll avec Tel Aviv

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.