Les Bleus de Tony Parker iront à Rio !

L’équipe de France s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques en remportant la finale du TQO de Manille contre le Canada. Tony Parker et Nando De Colo ont été fantastiques.

France 83-74 Canada

La génération Tony Parker va pouvoir livrer un dernier combat ! Les Bleus ont fait respecter leur statut face au Canada dimanche, pour valider leur billet pour les Jeux Olympiques de Rio le mois prochain. La qualification ne s’est pas obtenue sans souffrance, puisque ce n’est que dans le quatrième quart-temps que les joueurs de Vincent Collet ont creusé l’écart. Néanmoins, la supériorité des Français s’est manifestée avec constance tout au long de ce tournoi à Manille et il aurait été anormal qu’ils ne participent pas à la fête brésilienne.

Nando De Colo

Nando De Colo a encore été phénoménal.

Si les Bleus sont parvenus à faire mordre la poussière à Tristan Thompson et ses camarades, c’est certes grâce à leur sérieux défensif tout au long du match, mais aussi à la faveur d’une partie formidable livrée par leur backcourt. Nando De Colo a confirmé qu’il était bien le meilleur joueur d’Europe en ce moment, alternant les séquences offensives pleines de sang froid (22 points à 8/10) et les efforts défensifs conséquents. En témoigne son agressivité jusque dans les dernières minutes et une altercation avec Thompson, champion NBA il y a quelques jours avec les Cavaliers.

Tony Parker a été grand, lui aussi. D’abord concentré sur la tâche défensive face, notamment, à son ancien pupille Cory Joseph (20 points), « TP » a pris feu dans le 4e quart-temps en enchaînant les paniers à mi-distance, à 3 points et en pénétration pour faire plier ses adversaires.

Bravo Collet !

Les choix de Vincent Collet sont aussi à saluer, notamment celui de faire débuter Charles Kahudi au retour des vestiaires. « L’Homme » a encore été époustouflant défensivement et a donné le ton en deuxième mi-temps. Boris Diaw, leader tactique, a confirmé sa belle forme tout au long de la partie, en complément d’un Nicolas Batum discret en attaque mais très pertinent dans ses choix défensifs.

L’équipe de France verra Rio et pas seulement pour profiter de ses charmes. Les chances de décrocher une médaille, et pourquoi pas l’une des deux plus belles, sont réelles. Ce serait en tout cas la plus belle des fins d’un groupe qui a marqué l’histoire du basket hexagonal. Vivement le mois d’août !

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.