Les Bleus font le spectacle contre le Venezuela : +40 !

L’équipe de France a écrasé le Venezuela cette nuit, à Rio, en s’imposant de 40 points. Elle assure pour de bon sa place en quarts de finale des Jeux Olympiques.

Charles-Kahudi

France 96 – 56 Venezuela

A l’usure. L’équipe de France de basketball a encore joué les romantiques en abordant son match contre le Venezuela en douceur, tout en délicatesse, avant d’agripper sauvagement les rênes. Dix minutes de préliminaires pour prendre la température, dix autres pour se mettre en jambe avant de se déchaîner sur un adversaire qui avait déjà lâché prise, emporté dans un tourbillon de paniers jusqu’au bouquet final. Parfois, l’importance, ce n’est pas la performance mais la durée. Et les joueurs vénézuéliens l’ont appris ce soir.

Ils ont tenu le choc pendant un quart temps et demi – ils menaient même d’un point (18-17) dans le premier quart avant de subir un 6-0 – avant de céder devant la fougue de Joffrey Lauvergne, l’expérience et le touché de Tony Parker ou encore la puissance athlétique de Charles Kahudi.

Les Bleus étaient concentrés dès le début de rencontre. Mais ils n’étaient pas encore pleinement relâchés. Ils testaient encore les sens de la défense adverse. L’intensité n’était pas encore au rendez-vous malgré l’envie de bien faire – avec toujours moins de balles perdues – et les joueurs de Vincent Collet ont vite concédé deux tirs ouverts à trois-points. Le Venezuela a même marqué sur plusieurs possessions de suite dans les dix premières minutes, ce qui doit être une première dans le tournoi pour les camarades de Gregory Echenique, jamais avare de tendresse et de moves efficaces dans la zone la plus rapprochée du panier.

Pas assez agressifs, les Français auraient pu commettre l’erreur de rendre la rencontre soporifique. Mais les finitions de Lauvergne et les pénétrations répétées de Tony Parker – 20 points à eux deux en première mi-temps – ont remis l’équipe sur le chemin de la délivrance. Spin-move, sa spéciale, layup, tir à mi-distance… le meneur des San Antonio Spurs a démontré sa panoplie d’artiste complet. Ses deux paniers juste avant la fin du second quart temps ont permis aux Bleus de prendre une pause avec un matelas confortable (42-30). Le temps de reprendre des forces et les deux formations se sont remises en selle.

Il a fallu le contrôle et la maîtrise des cadres – Nando De Colo, Boris Diaw – pour éviter aux tricolores de s’extasier trop vite. Ils ont fait redescendre la pression en milieu de troisième quart en temporisant le coup de chaud vénézuélien, maintenant ainsi l’écart entre 15 et 20 points (66-47 à l’entame des dix dernières minutes).

L’équipe de France avait déjà touché au but. Déjà atteinte le point sensible. La victoire déjà acquise. Mais elle a fait durer le plaisir quelques minutes de plus, histoire de se mettre en confiance pour la suite. Histoire de répéter ses gammes avant un adversaire plus impressionnant – Team USA – capable de faire exploser la machine bien plus vite. Complices sur le champ d’action, les Bleus ont fait tourner la balle à l’image de cette passe à deux mains de Thomas Heurtel pour Lauvergne qui n’avait plus qu’à dunker férocement. La marque a été partagée avec six joueurs à dix points ou plus. A court physiquement, les Vénézuéliens pris à la gorge ont subi les derniers assauts comme ce trois-points d’Heurtel ou ce dunk de Kahudi venu par derrière la défense (82-54). Les attaquants français venaient de partout, dans tous les sens, déboulant en contre-attaque pour s’offrir des paniers faciles comme ce tir primé d’Antoine Diot en transition.

Fin des ébats et fin du supplice pour le Venezuela. Les Bleus vont bien dormir après ce succès qui leur assurent une place pour les quarts de finale des Jeux Olympiques.

Boxscore

FRANCE Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
4 T. HEURTEL 19:31 5/771.4% 4/4100% 1/333.3% 0/0-% 1 2 3 8 0 2 0 0 34 18 11
5 *N. BATUM 15:23 2/728.6% 1/520% 1/250% 0/0-% 0 1 1 0 1 0 0 1 3 2 5
6 A. DIOT 17:30 4/580% 2/366.7% 2/2100% 4/4100% 0 1 1 0 3 1 0 0 31 13 14
7 J. LAUVERGNE 19:09 8/1080% 8/988.9% 0/10% 1/250% 1 3 4 2 1 0 0 1 21 21 17
8 C. KAHUDI 18:40 2/450% 1/333.3% 1/1100% 1/1100% 1 11 12 2 2 0 0 0 31 18 6
9 *T. PARKER 20:29 6/966.7% 6/785.7% 0/20% 2/2100% 0 0 0 3 0 0 2 0 6 16 14
11 F. PIETRUS 14:13 1/250% 1/1100% 0/10% 0/0-% 1 1 2 3 2 0 0 0 30 6 2
12 *N. DE COLO 18:10 5/683.3% 5/5100% 0/10% 0/0-% 1 3 4 4 0 1 1 0 5 17 10
13 *B. DIAW(C) 18:10 5/955.6% 5/862.5% 0/10% 0/0-% 1 3 4 0 2 0 1 0 5 11 10
15 M. GELABALE 10:17 1/250% 1/1100% 0/10% 0/0-% 0 3 3 3 0 0 0 0 10 7 2
16 *R. GOBERT 16:39 1/333.3% 1/333.3% 0/0-% 1/250% 2 3 5 0 2 0 0 0 7 5 3
17 K. TILLIE 11:49 1/333.3% 1/333.3% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 0 2 0 0 0 17 1 2
Equipe/Entraîneurs 1 1 2 0 1
TOTAL 200 41/6761.2% 36/5269.2% 5/1533.3% 9/1181.8% 9 33 42 25 15 5 4 2 40 135 96

Entraîneur

  • Vincent Collet

Assistance

  • Jacques Commères
  • Ruddy Nelhomme
VENEZUELA Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
0 *G. ECHENIQUE 26:07 4/666.7% 4/666.7% 0/0-% 4/4100% 0 3 3 0 1 0 0 0 -26 13 12
2 D. LEWIS 05:08 0/40% 0/20% 0/20% 0/0-% 0 0 0 1 0 0 0 0 -15 -3 0
4 M. MARRIAGA 09:42 0/0-% 0/0-% 0/0-% 2/2100% 2 0 2 0 2 0 1 0 -10 5 2
5 G. VARGAS 21:23 1/520% 0/0-% 1/520% 0/0-% 0 0 0 1 4 2 0 0 -21 -2 3
6 *J. COX 29:26 3/1030% 3/933.3% 0/10% 0/0-% 2 0 2 4 1 0 0 0 -24 5 6
8 *D. CUBILLAN 21:19 2/728.6% 0/40% 2/366.7% 0/0-% 0 0 0 2 2 0 1 0 -15 4 6
10 *J. VARGAS(C) 21:35 3/1127.3% 3/650% 0/50% 2/2100% 0 7 7 0 3 0 0 0 -22 7 8
14 *M. RUIZ 17:17 1/333.3% 1/333.3% 0/0-% 0/10% 2 0 2 2 2 0 0 0 -16 3 2
15 W. GRATEROL 04:12 0/10% 0/0-% 0/10% 0/0-% 0 0 0 0 0 0 0 0 -11 -1 0
19 H. GUILLENT 12:32 2/540% 1/333.3% 1/250% 0/0-% 0 0 0 3 0 0 0 0 -15 5 5
23 A. PEREZ 14:05 1/425% 1/250% 0/20% 0/0-% 1 1 2 0 1 0 0 0 -19 1 2
43 N. COLMENARES 17:14 5/771.4% 5/5100% 0/20% 0/20% 0 4 4 4 1 3 1 0 -6 12 10
Equipe/Entraîneurs 1 3 4 1 3
TOTAL 200 22/6334.9% 18/4045% 4/2317.4% 8/1172.7% 8 18 26 17 18 8 3 0 -40 49 56
Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.