Les Bleus s’imposent sur le fil face aux Serbes

L’équipe de France s’est imposée d’un point grâce à un shoot clutch de Tony Parker face à la Serbie. En cas de parcours favorable, les Bleus retrouveront Team USA en demi-finales.

Mike-Gelabale

France 76-75 Serbie

On doit bien vous avouer qu’on n’a pas tout compris à ce match entre la France et la Serbie. On savait, a priori, que les Bleus ne « tankeraient » pas, malgré la perspective de rencontrer Team USA en demi-finale. On était moins sûrs de la fiabilité des Serbes. Et pendant deux quarts-temps, on a bien cru que Sasha Djordjevic assumait totalement son envie de bazarder la rencontre. Entre la titularisation de Bircevic, l’utilisation précoce du 12e homme Stimac et le début de match apathique de son équipe, tout était réuni pour une promenade de santé française.

Mais au retour des vestiaires, Milos Teodosic et ses camarades ont curieusement paru remontés comme des pendules. Sans énergie, très brouillons ou peut-être tentés par l’idée de laisser filer le match, les Bleus ont laissé Miroslav Raduljica (16 points) leur donner la leçon à l’intérieur. Comme souvent ces derniers mois, Nando De Colo (22 points) a alors surnagé et orchestré le comeback tricolore.

Menés de 16 points en début de match, ressuscités ensuite puis à nouveau complètement hors sujet, les Serbes ont laissé à Tony Parker l’opportunité de faire basculer la rencontre. A 30 secondes du buzzer, le taulier a réussi un jump shot de grande classe et offert à son équipe un cadeau dont on jugera plus tard la teneur en poison. Dans un sens, l’honneur est sauf. Après avoir critiqué pendant des années les manigances des Espagnols et des Grecs pour ne citer qu’eux, il aurait été embarrassant de céder à la même stratégie.

Boxscore

boxscore

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.