Les Bleus passent tout près de l’exploit contre Team USA

Sans Tony Parker mais avec un Thomas Heurtel de gala, l’équipe de France s’est inclinée de peu contre le Team USA de Klay Thompson (30 pts).

France 97 – 100 Team USA

Le choc entre l’équipe de France et Team USA  a démarré sur un coup de tonnerre. Tony Parker, star des Bleus depuis plus de dix ans, laissait sa place dans le cinq à Thomas Heurtel. Un changement inattendu qui n’a pas semblé perturber les joueurs de Vincent Collet. Bien en place, appliqués, ils ont même rapidement pris le devant sur un tear drop, à la « TP », d’Heurtel justement (9-5). La réponse américaine ne s’est pas faite attendre. Kevin Durant a d’abord planté un tir extérieur pour stopper l’hémorragie avant d’enchaîner deux autres paniers, soit trois consécutifs pour redonner l’avantage aux siens. Un court passage rassurant pour la superstar NBA peu convaincante lors de ses deux dernières sorties (contre l’Australie et la Serbie). A l’instar de « KD », les hommes de Mike Krzyzewski ont affiché un visage plus conquérant en attaque. Plus collectif, aussi. Ils ont fait tourner la balle, un élément qui leur faisait défaut lors de leurs deux dernières victoires. Ils n’ont pas crée un écart conséquent pour autant.

Sans Parker mais avec un De Colo taille patron

Lauvergne profite des trous d'air de Team USA

La faute à une défense trop hasardeuse des U.S. Mais aussi la faute à Joffrey Lauvergne, impeccable en sortie de banc. Une fois de plus. C’est sur l’un de ses paniers que les Bleus sont même repassés devant (20-19) avant d’accuser le coup. Des exploits individuels répétés de DeMar DeRozan et Paul George ont offert dix points d’avance à Team USA. Le match s’est alors stabilisé autour de ce différentiel pendant quelques minutes, l’intensité étant au passage descendue de quelques crans.

Toujours sans Parker, économisé sur cette dernière rencontre des phases de poule après une blessure contre au pied contractée contre le Venezuela, la France s’est reposée sur Nando De Colo et Heurtel pour assurer création et scoring. Les deux arrières ont multiplié les drives en fin de première période pour faire redescendre l’écart sous les dix points  (40-44). Ils étaient tous les deux à l’origine d’une superbe combinaison de passes menant à un dunk féroce de Rudy Gobert seul près du panier. Un nouveau passage à vide tricolore – ou un temps fort de Paul George, au choix – permettent aux doubles champions Olympiques de se redonner un peu d’air et de rejoindre les vestiaires avec neuf points d’avance grâce notamment à une circulation de balle accrue (les 19 paniers américains en première période ont pour origine une passe décisive, 7 pour Kyrie Irving).

Heurtel – Thompson, quel duel !

L’adresse retrouvée de Klay Thompson, discret depuis le début de la compétition, a fait du mal aux Bleus. Déjà à son aise en première période, l’arrière All-Star des Golden State Warriors a inscrit deux paniers primés de suite dans le troisième quart temps. Team USA menait alors de 14 points, le plus gros écart du match jusqu’alors. De Colo et les Français ont réussi à revenir sous les dix points avant que Thompson ajoute trois autres flèches derrière la ligne à trois-points, ses sixièmes, septièmes et huitièmes paniers derrière l’arc (30 points au total) !

On pensait les Bleus déjà cuits, menés de 16 points. Mais ils ont profité de la passivité de leurs vis-à-vis pour revenir  à quatre petits points à moins de six minutes de la fin du match. Thomas Heurtel, visiblement boosté par sa titularisation (18 pts, 8 rbds et 9 pds), a remué la défense américaine dans le dernier quart en inscrivant plusieurs paniers de suite. Des shoots auxquels les USA ont répondu à chaque fois, assurant leur succès pour de bon.

La France n’a pas à baisser la tête. Elle a joué sa chance à fond sans l’un de ses meilleurs éléments contre un Team USA pas toujours appliqué il est vrai. Carmelo Anthony et ses coéquipiers ne se sont peut-être pas pleinement rassurés avant le début des phases finales mais ils ont assuré l’essentiel avec cinq victoires en autant de rencontres. Les Bleus terminent donc à la troisième place du Groupe A et devront attendre le résultat des matches du Groupe B pour connaître leur adversaire en quarts de finale.

Boxscore 

ÉTATS-UNIS Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
4 J. BUTLER 06:26 1/1100% 1/1100% 0/0-% 0/0-% 1 0 1 1 0 0 0 0 7 4 2
5 *K. DURANT 30:12 6/6100% 5/5100% 1/1100% 4/580% 0 6 6 4 1 3 2 0 2 25 17
6 D. JORDAN 17:42 3/560% 3/560% 0/0-% 1/250% 1 2 3 1 3 1 1 0 12 8 7
7 K. LOWRY 12:38 0/10% 0/10% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 3 0 0 0 0 6 3 0
8 H. BARNES N’est pas entré en jeu
9 D. DEROZAN 11:40 2/540% 2/366.7% 0/20% 5/771.4% 0 1 1 1 1 2 1 0 -3 5 9
10 *K. IRVING 27:22 3/650% 3/475% 0/20% 4/4100% 0 4 4 12 1 0 1 0 -3 24 10
11 *K. THOMPSON 26:17 9/1656.2% 2/366.7% 7/1353.8% 5/771.4% 0 0 0 1 3 1 1 0 1 22 30
12 *D. COUSINS 20:26 4/580% 4/580% 0/0-% 1/250% 3 2 5 1 4 4 0 1 -5 10 9
13 P. GEORGE 13:43 3/650% 3/560% 0/10% 0/0-% 1 0 1 2 0 1 1 0 2 6 6
14 D. GREEN 06:12 0/10% 0/0-% 0/10% 0/0-% 0 0 0 1 1 0 0 0 -1 0 0
15 *C. ANTHONY 27:22 4/1136.4% 2/450% 2/728.6% 0/0-% 1 3 4 5 3 0 1 0 -3 13 10
Equipe/Entraîneurs 1 2 3 0 1
TOTAL 200 35/6355.6% 25/3669.4% 10/2737% 20/2774.1% 8 21 29 32 17 13 8 1 3 120 100

Entraîneur

  • Mike Krzyzewski

Assistance

  • Tom Thibodeau
  • Monty Williams
FRANCE Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
4 *T. HEURTEL 27:10 8/1457.1% 7/1070% 1/425% 1/1100% 2 6 8 9 3 1 1 0 4 29 18
5 *N. BATUM 28:12 4/666.7% 3/3100% 1/333.3% 5/5100% 1 2 3 3 0 2 0 0 -14 16 14
6 A. DIOT 16:44 3/837.5% 1/250% 2/633.3% 0/0-% 1 0 1 3 4 0 1 0 0 8 8
7 J. LAUVERGNE 21:48 6/1060% 6/966.7% 0/10% 0/30% 2 3 5 0 3 2 0 0 -11 8 12
8 C. KAHUDI 12:59 1/250% 1/250% 0/0-% 0/0-% 0 2 2 0 2 1 0 1 7 3 2
9 T. PARKER N’est pas entré en jeu
11 F. PIETRUS 05:16 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0 0 0 0 0 0 0 0 -11 0 0
12 *N. DE COLO 19:23 8/1361.5% 7/977.8% 1/425% 1/1100% 1 3 4 5 2 3 1 0 -4 20 18
13 *B. DIAW(C) 25:52 2/540% 2/450% 0/10% 1/1100% 0 1 1 7 3 2 2 0 2 10 5
15 M. GELABALE 15:32 4/850% 4/850% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 1 3 1 1 1 -2 7 8
16 *R. GOBERT 18:12 3/560% 3/560% 0/0-% 0/0-% 1 4 5 0 2 0 0 0 8 9 6
17 K. TILLIE 08:52 2/2100% 2/2100% 0/0-% 2/2100% 1 0 1 0 0 0 0 0 6 7 6
Equipe/Entraîneurs 2 2 4 1 1
TOTAL 200 41/7356.2% 36/5466.7% 5/1926.3% 10/1376.9% 11 24 35 28 23 13 6 2 -3 117 97
Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.