Les Bleus qualifiés pour les quarts de finale

Dans un match d’attaque, les Bleus ont pris l’avantage sur les Lettons (102-91) et se qualifient du même coup pour les quarts de finale.

boris-diaw-france-EDFSalement défaite par la Lituanie mercredi dernier, l’équipe de France saura-t-elle réagir face à la Lettonie ce soir ? Si une défaite n’anéantit pas ses chances de voir les quarts de finale, une victoire lui permettra de terminer le second tour sans pression.

Antoine Diot parlait d’un premier panier facile pour la confiance de Nicolas Batum, voilà qui est fait. L’ailier des Bleus inscrit le premier panier suivi d’Alexis Ajinça qui va chercher le contact sur son vis-à-vis. C’est ensuite Mike Gélabale qui trouve la direction du cercle alors que de l’autre côté du terrain Andrejs Selakovs s’offre un dunk dans la circulation. Les deux équipes posent leur jeu calmement mis la Lettonie est moins précise en attaque. La France en profite, à l’image de Batum qui intercepte et envoie Tony parker en contre-attaque (8-4, 7’). Malheureusement, le festival letton débute avec deux shoots derrière l’arc de Dairis Bertans qui égalise (10-10, 6’). Les Bleus se montrent plus offensifs et plus agressifs que face à la Lettonie. Un shoot dans le corner, un dunk, le retour en grâce de Nicolas Batum annoncé cet après-midi ? Attentifs en défense et appliqués en attaque, les Bleus passent un 8-0 aux Lettons. Vincent Collet choisit l’option small ball avec Florent Pirétrus en rotation d’Alexis Ajinça. La Lettonie débloque son compteur  grâce à un shoot de Jaris Blums. Sérieuse et appliquée dans l’exécution des systèmes, l’équipe de France creuse l’écart grâce à une belle adresse collective et termine le premier quart-temps avec 16 longueurs d’avance.

Fin du 1er quart-temps : France 31 – 15 Lettonie

On prend les mêmes et on recommence. Le match reprend avec un énorme contre d’Alexis Ajinça. Ce dernier prend le contrôle de la raquette des deux côtés du terrain, dans la lignée de ce qu’il faisait face à la Lituanie. Florent Piétrus répond également présent avec un gros boulot au rebond alors que les extérieurs ont retrouvé leur adresse. Ne pas enterrer les Lettons trop vite, c’est la règle et Rihards Kuksiks le rappellent avec un 3 pts qui ramène son équipe à 15 pts (37-22, 5’35). Preuve que tout va bien pour les Bleus, Thomas Heurtel a sa chance de briller avec une entrée en première mi-temps. A 5 minutes de la mi-temps, c’est Boris Diaw qui fait son show. Kuksiks ne parvient pas à le tenir et le capitaine des Bleus profitent de son avantage physique pour enfoncer dans la peinture. Et pendant ce temps-là, Batum inscrit son premier 3 pts du match (46-28, 2’33). La France prend doucement large.

Fin du 2nd quart-temps : France 52 – 35 Lettonie

Mike Gélabale débute le quart-temps avec une troisième faute qui voit Nando De Colo faire son retour sur le terrain. Ajinça continue son chantier (17 pts et 3 rbds) alors que les Lettons peinent à trouver le cercle. Chez les Bleus, c’est l’ensemble des joueurs qui alimentent la marque. La Lettonie profite de deux-retards dans la défense des Français pour filer au cercle. Elle finit même par retrouver son adresse longue distance sur une courte séquence (68-51, 3’28). Présente au rebond, la France conserve son avance. La Lettonie tente d’accélerer le jeu, les fautes tombent côté français. Moins attentifs en défense, les Bleus voient leurs adversaires revenir à 11 pts (74-63, 1’).  Une dernière contre-attaque leur permet de passer la barre des 10 pts mais une technique attribuée au banc (WTF ?) les pénalise.

Fin du 3ème quart-temps : France 76 – 65 Lettonie

En difficulté, les Bleus reprennent le fil grâce à Flo Piétrus qui fait le taf au rebond. Alexis Ajinça, lui, continue son chantier dans la raquette lettone, profitant pour battre son record de points en carrière (25 points à la. Mais les Lettons ne lâchent rien et restent dans la partie grâce à leur réussite au tir primé. Dans ce match clairement porté sur l’attaque, le scénario du match prend parfois des allures de grand n’importe quoi, avec un style très all-star game. Boris Diaw (14 points) et Tony Parker prennent alors les choses en mains pour aider les Bleus à conserver leur avantage.Pour autant les Bleus devront serrer les boulons en défense à l’avenir pour éviter de se faire peur.

Fin du match : France-Lettonie : 102-91

France 

NO. PLAYER MIN FG 2P FG 3P FG FT REB AS TO ST BS PF +/- PTS
M/A % M/A % M/A % M/A % O D TOT C D
4 J. Lauvergne 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5 N. Batum 33:14 7/10 70.0 5/7 71.4 2/3 66.7 3/3 100.0 4 6 10 6 2 1 1 2 3 +18 19
6 A. Diot 14:34 2/4 50.0 1/2 50.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 1 0 1 2 -1 5
7 J. Petro 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
8 C. Kahudi 00:00 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9 T. Parker 30:09 9/17 52.9 9/16 56.3 0/1 0.0 5/6 83.3 0 0 0 1 3 0 0 3 2 +10 23
10 T. Heurtel 05:41 0/1 0.0 0/1 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 1 1 1 0 1 0 0 0
11 F. Pietrus 20:15 1/3 33.3 1/3 33.3 0/0 0.0 0/0 0.0 4 4 8 0 1 1 0 3 1 +1 2
12 N. De Colo 18:07 3/7 42.9 3/4 75.0 0/3 0.0 2/2 100.0 0 1 1 2 0 0 0 3 3 -5 8
13 B. Diaw 32:00 7/8 87.5 7/8 87.5 0/0 0.0 2/2 100.0 2 7 9 3 1 1 1 1 2 +5 16
14 A. Ajinca 24:37 9/12 75.0 9/12 75.0 0/0 0.0 7/8 87.5 2 3 5 1 2 0 3 1 7 +17 25
15 M. Gelabale 21:23 2/5 40.0 2/3 66.7 0/2 0.0 0/0 0.0 0 1 1 2 0 0 1 5 1 +10 4
TEAM 1 0 1 0 0
TOTAL 40/67 59.7 37/56 66.1 3/11 27.3 19/21 90.5 13 22 35 16 10 5 6 20 21 102

Lettonie

NO. PLAYER MIN FG 2P FG 3P FG FT REB AS TO ST BS PF +/- PTS
M/A % M/A % M/A % M/A % O D TOT C D
4 M. Meiers 06:10 1/5 20.0 1/5 20.0 0/0 0.0 0/1 0.0 1 0 1 0 0 0 1 2 1 -16 2
5 M. Mejeris 12:21 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 -1 2
6 R. Freimanis 16:31 5/7 71.4 4/5 80.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 2 2 1 1 0 1 3 0 -9 11
7 J. Blums 23:10 2/6 33.3 0/0 0.0 2/6 33.3 0/0 0.0 0 2 2 2 2 1 0 3 0 -10 6
8 J. Berzins 04:00 0/2 0.0 0/2 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 -1 0
9 D. Bertans 27:44 9/13 69.2 5/7 71.4 4/6 66.7 6/8 75.0 1 1 2 1 2 0 0 2 9 -4 28
10 R. Kuksiks 19:38 4/7 57.1 3/3 100.0 1/4 25.0 2/2 100.0 1 2 3 2 0 1 0 3 2 -2 11
11 A. Skele 14:26 3/6 50.0 3/5 60.0 0/1 0.0 2/3 66.7 0 2 2 4 1 0 0 1 2 -4 8
12 K. Janicenoks 23:17 1/6 16.7 0/4 0.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 1 1 4 0 0 0 1 2 -7 3
13 J. Strelnieks 26:12 6/8 75.0 4/5 80.0 2/3 66.7 0/0 0.0 0 0 0 2 1 0 0 3 2 -1 14
14 K. Berzins 12:33 2/2 100.0 2/2 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1 1 2 0 1 0 0 0 0 -4 4
15 A. Selakovs 13:58 1/2 50.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0/0 0.0 3 1 4 0 1 0 0 2 1 +4 2
TEAM 1 1 2 1 1
TOTAL 35/65 53.8 24/41 58.5 11/24 45.8 10/14 71.4 10 13 23 16 10 2 2 22 19 91
Tags :
Comments

Commentaires (6)

  1. Damelo

    Ajinça est-il au niveau de Krstic sur le tournoi?

  2. Tit

    Ajinça est-il au niveau de Seraphin, Mahimi et Turiaf ?

  3. Zack

    Pour un match plutôt 'tranquille', le titulaire ont beaucoup joué avec plus de 30 minutes pour chacun des membres du trio Parker – Diaw – Batum.

    Etonnant auss ide voir ceux qui n'ont pas foulé le parquet …

  4. El Gaucho

    Tout sauf un match de référence… Les Lettons nous ont facilité la tâche à l'inverse des Lituaniens… On brille face à des défenses qui nous laissent courir… Et ça, les grosses cylindrées le savent.
    L"EDF aura un match significatif contre les Serbes, qui eux sont parfaitement coaché malgré une équipe en demi-teinte.