Les Bleus renversent l’Australie et s’offrent la médaille de bronze !

Malgré un déficit de 15 points en deuxième mi-temps, les Bleus ont sû inverser la tendance face à l’Australie pour s’offrir une médaille de bronze dans ce Mondial (67-59).

Taper Team USA en quarts de finale pour terminer 4e, ça aurait été moche. À n’en pas douter, l’issue de cette petite finale aurait pu faire basculer le bilan de nos Bleus d’un côté ou de l’autre. Une médaille de bronze, et l’objectif aurait été plus qu’accompli, sachant que la France a composté leur billet pour les JO. Celle en chocolat, et on aurait pu émettre des regrets, surtout après un tel exploit face à la meilleur nation de l’histoire de ce sport. Pourtant pendant 25 minutes, c’est bien la deuxième hypothèse qui a semblé la plus probable. Toujours meurtrie par cette demie-finale ratée contre l’Argentine, l’équipe de France a longtemps bataillé entre l’insipide, la tristesse et la frustration. Dans la même lignée qu’il y a à peine 48 heures. À la pause, les troupes de Vincent Collet ne totalisaient que 21 points avec des chiffres apocalyptiques : 9 ballons perdus et surtout un horrible 8/32 aux tirs. Loin, très loin avec l’orgie offensive du match de poule face à ces même Australiens (100-98). Evan Fournier, toujours dans le dur, combinait un vilain 2/9 et de nombreux choix discutables. Il faut dire que cette peste de Matthew Dellavedova, collé à ses basques, n’y était pas pour rien.

Nicolas Batum sonne la fin de la récréation

Le début de 3e quart-temps n’incitait toujours pas à l’optimisme. L’Australie, même dans un basket approximatif, profitait des largesses françaises pour creuser l’écart. Au bout de 4 minutes, les Boomers comptaient 15 longueurs d’avance (38-23). Dixit Fournier, on était vraiment tout proches de rentrer à Paris comme des connards. Puis, notre capitaine s’est souvenu qu’une médaille autour du cou, même celle en bronze, ça reste sympa. En dedans pendant une grande majorité de ce Mondial, Nicolas Batum a sonné la révolte. Shoots dans l’axe, passe D pour Poirier, dunk dans le trafic, défense en second rideau, rebond, le joueur des Hornets s’est enfin lâché. Placé en poste 4 aux côtés de Vincent Poirier, il a permis également à Nando De Colo de retrouver un peu d’espace en périphérie. C’est d’ailleurs le nouvel élément de Fenerbahce qui a fait passer les Bleus devant (47-46).

Andrew Albicy, héros des Bleus

Dos à dos pendant une grande partie de l’ultime période, Français et Australiens ont été départagés par un improbable héros, Andrew Albicy. De retour dans cette sélection pendant les qualifications, l’ancien meneur parisien a placé trois tirs à points déterminants dans le money-time. Son dernier coup de poignard à l’entame de la dernière minute (63-56) a scellé ce succès et l’obtention de cette médaille de bronze. Le tout en rendant la vie impossible à Patty Mills. On oubliera le 5/17 aux tirs d’Evan Fournier, ou encore un Frank Ntilikina (1/7  et un plus minus de -16) rentré dans le rang après deux perf’ magnifiques. Les Bleus vont savourer cette belle campagne avant de repartir, dans un an, à la conquête d’une médaille olympique.

Boxscore de France – Australie

# Joueurs sur le terrain Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
# Banc Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
20 David BARLOW 0 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
12 Aron BAYNES 13:15 5 2/450% 1/333% 1/1100% 0/00% 1 3 4 0 3 2 0 0 -5 5
6 Andrew BOGUT 25:28 5 2/729% 2/729% 0/00% 1/250% 1 5 6 2 1 4 1 1 1 5
55 Mitch CREEK 6:17 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/20% 0 0 0 0 3 1 0 1 -14 -2
8 Matthew DELLAVEDOVA 32:03 4 2/922% 2/450% 0/50% 0/00% 0 4 4 5 3 1 0 0 1 5
3 Cam GLIDDON 0 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Chris GOULDING 16:42 0 0/30% 0/10% 0/20% 0/00% 0 3 3 0 2 2 1 0 -9 -1
7 Joe INGLES 34:15 17 7/1164% 6/6100% 1/520% 2/367% 0 5 5 3 3 3 1 0 -5 18
11 Nic KAY 25:23 9 4/667% 4/667% 0/00% 1/1100% 3 2 5 1 3 1 0 0 0 12
34 Jock LANDALE 13:16 4 2/2100% 2/2100% 0/00% 0/00% 0 3 3 0 2 2 0 0 -4 5
5 Patty MILLS 33:21 15 6/1250% 4/850% 2/450% 1/1100% 0 1 1 2 0 3 0 2 -5 11
2 Nathan SOBEY 0 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Equipe/Entraîneurs 0 5 5 0 0
Totaux 59 25/5446% 21/3757% 4/1724% 5/956% 5 31 36 13 20 19 3 4 63
# Joueurs sur le terrain Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
# Banc Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
21 Andrew ALBICY 27:11 9 3/650% 0/20% 3/475% 0/00% 0 3 3 2 1 0 1 0 22 12
5 Nicolas BATUM 32:29 9 3/743% 2/450% 1/333% 2/450% 0 3 3 6 0 0 3 1 10 16
12 Nando DE COLO 23:37 19 7/1547% 4/757% 3/838% 2/2100% 0 2 2 3 4 3 2 0 19 15
10 Evan FOURNIER 36:07 16 5/1729% 3/1323% 2/450% 4/580% 0 5 5 0 3 3 0 0 8 5
27 Rudy GOBERT 19:20 2 1/250% 1/250% 0/00% 0/20% 1 3 4 1 4 3 2 0 -5 3
25 Louis LABEYRIE 11:44 2 1/1100% 1/1100% 0/00% 0/00% 2 4 6 0 0 0 0 0 -2 8
90 Paul LACOMBE 0 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
26 Mathias LESSORT 0 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Amath M’BAYE 10:59 0 0/20% 0/20% 0/00% 0/00% 1 0 1 0 0 0 0 0 -8 -1
1 Frank NTILIKINA 16:11 2 1/714% 1/520% 0/20% 0/00% 2 2 4 2 0 1 0 0 -16 1
17 Vincent POIRIER 20:40 8 4/850% 4/850% 0/00% 0/00% 3 4 7 1 3 1 0 0 13 11
33 Axel TOUPANE 1:42 0 0/10% 0/10% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 2 1 0 0 -1 -2
Equipe/Entraîneurs 2 1 3 0 1
Totaux 67 25/6638% 16/4536% 9/2143% 8/1362% 11 27 38 15 17 13 8 1 70

Crédit photo : Sébastien Meunier

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.