Les Bleus sont Champions d’Europe !

Magnifique, sublime, extraordinaire tout au long de la rencontre, l’Equipe de France est devenue pour la première fois de son histoire Championne d’Europe.

EDF-champions-625

Le live de France/Espagne

Game Time ! Première possession française et premier ballon peru. Derrière la Lituanie réplique avec une belle relation Kalnietis/Lavrinovic. Mais la France prend rapidement l’avantage avec un panier de Mike Gélabale puis une claquette d’Ajinça. Grosse défense des Bleus qui sont très bien rentré dans le match. Nicolas Batum sort son spécial contre et c’est Kalnietis qui mange. Dans la peinture Ajinça aspire les rebonds offensifs et s’applique à les convertir. Les Bleus se montrent très offensifs. Côté Lituanie, c’est la patience qui prime. Et ça paye puisque Linas Kleiza seul en périphérie trouve le cercle. Mais la réponse ne se fait pas attendre et vient de Nicolas Batum. Les Lituaniens parviennent à faire déjouer la défense des Bleus en écartant un maximum. Leur jeu de passe fluide leur permet de trouver des solutions au loin. Contrairement à vendredi où il avait inscrit l’intégralité des points des Bleus en début de match, Tony Parker n’a pas encore scoré (15-10, 4’43). Les défenses soignées des deux équipes ne laissent pace à aucun panier facile. Parker inscrit ses premiers points pour donner 5 longueurs d’avance à la France. Mais Kleiza ne tarde pas à réduire l’écart. Ce même Kleiza, qui fait très mal sur ce premier quart, donne l’avantage à la France sur un shoot derrière l’arc (17-18, 1’03). La Lituanie enflamme le match en mettant plus de rythme.

Fin du 1er quart-temps : France 19-22 Lituanie

En début de second quart-temps, Antoine Diot prend le relais de Tony Parker sur le parquet. Les attaques sont plus brouillonnes mais les Bleus s’en tirent en insistant sur le jeu intérieur. En face, c’est l’adresse qui tient les Lituaniens. Les joueurs de Vincent Collet ressortent la défense de zone qui avait perturbé les Espagnols. Elle leur permet de contenir les rebonds mais Linas Kleiza est chaud bouillant et sanctionne sans prévenir. Florent Piétrus fait un boulot énorme en attaque et profite des passes d’Antoine Diot pour alimenter le compteur des Bleus (29-31, 5’31). Mais de l’autre côté du terrain, Piétrus est également intraitable. C’est 3 pts contest entre Batum et Kalnietis qui alignent à 3 pts. Chaque joueur français présent sur le terrain participe à la marque. Nicolas Batum fait le break (43-34, 1’46) et Tony Parker contribue à l’apport de points dès son retour sur le terrain. La défense des Bleus éteint les Lituaniens qui enchaînent les pertes de balles. Antoine Diot clôt les débats avec un énorme shoot de très loin au buzzer.

Fin du 2nd quart-temps : France 50-34 Lituanie

Tony-Parker2La Lituanie redémarre fort en profiant des balles perdues françaises pour développer son jeu de transition. Boris Diaw calme le public vert avec un shoot à 3 pts en tête de raquette. Dans la peinture, Ajinça et Diaw font un boulo monstrueux et n’autorise aucune approche au cercle. Entre Ajinça et Lavrinovic, la bataille est rude. Kleiza prend sa 3ème faute sur un shoot longue distance de Gélabale. La circulation de balle des Lituaniens et parfaite mais ces derniers ne parviennent pas à convertie. Alors que la France creuse l’écart. Doucement mais sûrement (60-41, 5’24). La défense de zone des Lituaniens ne fait pas effet. Au niveau de la ligne des lancers francs, Diaw est exemplaire et crée le jeu.  Les Bleus ramassent au rebond offensif et protègent leur cercle à merveille. C’est un Boris Diaw agressif qui donne 22 pts d’avance à son équipe avec 4 pts consécutifs inscrits. Les Bleus jouent leur meilleur basket et sont en pleine maîtrise (64-45, 1’53). La France régale. La Lituanie sombre.

Fin du 3ème quart-temps : France 68-50 Lituanie 

Pour Tony Parker, la réussite est toujours assez fuyante. Mais ses coéquipiers sont là pour prendre le relais, leur leader ayant le droit à un traitement très particulier. Sereins, les Bleus restent solides en défense et mangent le chrono quand ils sont de l’autre côté du terrain. Il reste que ce diable de Kleiza arrive toujours à se créer des occasions de tirs. C’est le moment que Parker choisit pour sortir du bois pour prendre les choses en mains en provoquant notamment un passage en force de Kleiza (qui fait sa quatrième faute sur l’action). Les minutes paraissent alors interminables et chaque panier lituanien, bien que peu nombreux, une souffrance. Seulement les Bleus tiennent à l’image de la grosse présence défensive d’Ajinça ou des shoots que rentre Tony Parker.

Mais les Bleus l’avaient dit cette année c’était la leur. Les larmes peuvent couler : le titre de Champion d’Europe est enfin là !

Fin du match : France-Lituanie : 80-66

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. fit87

    oh yesssssssssssssssssssss. enfin!!!!!! Merci a tte l'équipe de france