Les Braqueuses ont gagné le droit de défier Team USA

Les Braqueuses ont dominé le Brésil 61-48 lors des 8èmes de finale de la Coupe du Monde et elles vont donc défier Team USA ce vendredi.

braqueusesAprès une courte victoire contre le Canada (63-59) hier soir, les Bleues défiaient aujourd’hui le Brésil pour une place pour les quarts de finale contre les États-Unis. Grâce à une belle performance lors du 2ème quart temps, elles ont réussi à s’imposer 61-48 contre une équipe Brésilienne trop maladroite à longue distance.

Le début de match est pourtant crispé, les deux équipes sont sûrement tendues à cause de l’enjeu et elles ne parviennent pas à marquer. Néanmoins, les Bleues se réveillent un peu plus rapidement et elles infligent une première série à leur adversaire (6-1). Les Françaises semblent contrôler le match, surtout qu’Erika Souza est sur le banc après deux fautes rapides, mais les Brésiliennes se montrent plus agressives et elles dominent aux rebonds. La Seleçao prend même l’avantage au score après un étonnant 9-2 (8-10). Les deux sélections se montrent très maladroites et c’est finalement les Braqueuses qui virent en tête à la fin de ce premier quart temps (12-10).

Bousculées par Valérie Garnier, les joueuses françaises montrent un autre visage lors de ce deuxième quart temps. Plus concentrées, plus agressives, elles poussent les Brésiliennes à la faute et elles profitent d’une Sandrine Gruda exceptionnelle (11 points, 4 rebonds) pour faire un premier écart (22-13). Outre Gruda, une autre intérieure française réalise un gros match, il s’agit d’Helena Ciak. Elle effectue un très bon passage lors de ce quart temps en mettant en difficulté Souza au niveau des fautes (3 à la pause). Suite à une faute technique Luiz Zanon, l’entraîneur du Brésil, les Braqueuses s’envolent au score et elles dominent leur opposant 26-15 à la mi-temps. Malgré une adresse en berne (8/24), les troupes de Valérie Garnier font la course en tête grâce à une défense à toute épreuve et une belle agressivité en attaque (10/14 sur la ligne).

Malgré un début de quart temps un peu brouillon, les Françaises contrôlent bien la rencontre, elles parviennent à maintenir le Brésil à 11 points sur un 3 points de Gaëlle Skrela. Grâce à un excellent passage du duo Endy Miyem – Sandrine Gruda, les Bleues sanctionnent les pertes de balle des Brésiliennes avec un 8-2. Même si elles sont devant au score, les joueuses françaises montrent certaines faiblesses, elles sont désorganisées notamment dans la construction du jeu et elles concèdent trop de turnovers. Heureusement en face, les Brésiliennes sont toujours en délicatesse avec leurs shoots à longue distance et elles restent assez loin au tableau d’affichage. Mais comme souvent (ou toujours), Valérie Garnier peut compter sur Sandrine Gruda pour relancer la machine, décisive en attaque et en défense, elle permet à la France de mener de 15 points à 10 minutes de la fin du match (45-30).

Le dernier quart temps repart sur le même rythme, Adriana Pinto n’est pas dans son match et elle commet encore des pertes de balle importantes lors de ces derniers instants. La France en profite pour imposer son tempo et elle parvient à maintenir un écart conséquent sans trop forcer. Mais en étant trop faciles, les joueuses françaises relancent leur adversaire, après un 6-0 brésilien, elles sont sous la menace avec « seulement » 11 points d’avance à 5 minute de la fin. Après un temps mort de Valérie Garnier, les Braqueuses se reprennent et elles arrêtent la série en cours par l’intermédiaire de la revenante Endy Miyem. Sur un nouveau panier de Sandrine Gruda (17 points, 8 rebonds ce soir) dans le money time, la France prend un avantage au score décisif et elle s’impose logiquement 61-48 contre une équipe Brésilienne sans solutions offensives. Les Bleues défieront les États-Unis ce vendredi lors des quarts de finale, les joueuses américaines auront sans doute à cœur de prendre leur revanche après leur défaite lors du dernier tournoi de préparation, la première depuis 8 ans.

Boxscore

France Shots Rebounds
# Players Min FG 2pts 3pts FT O D Tot As PF To St BS +/- Ef Pts
4 A. LARDY 14:29 1/1100% 1/1100% 0/0-% 0/0-% 1 3 4 1 1 0 0 0 4 7 2
5 E. MIYEM 21:49 3/837.5% 3/837.5% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 0 2 3 0 0 -3 -1 6
6 D. TCHATCHOUANG 15:08 0/50% 0/40% 0/10% 2/2100% 1 2 3 2 0 0 0 0 9 2 2
7 *S. GRUDA 29:13 8/1361.5% 8/1361.5% 0/0-% 1/250% 3 5 8 0 1 4 3 2 15 20 17
8 I. TANQUERAY 03:11 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0 0 0 1 1 1 0 0 2 0 0
9 *C. DUMERC 25:24 2/633.3% 1/250% 1/425% 1/250% 1 4 5 9 3 2 3 0 9 16 6
10 A. CATA-CHITIGA 08:33 1/250% 1/250% 0/0-% 3/475% 1 1 2 0 1 2 1 0 5 4 5
11 *E. GOMIS 31:00 1/425% 1/425% 0/0-% 4/4100% 1 1 2 2 2 1 0 0 7 6 6
12 M. AMANT 03:03 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0/20% 0 0 0 0 0 3 0 0 2 -5 0
13 *G. SKRELA 23:16 1/333.3% 0/20% 1/1100% 4/4100% 0 3 3 2 3 1 0 1 6 10 7
14 P. SALAGNAC 07:32 1/250% 1/250% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 0 1 0 0 0 2 2 2
15 *H. CIAK 17:22 3/650% 3/650% 0/0-% 2/2100% 1 5 6 0 5 0 1 1 7 13 8
Team/Coaches 1 2 3 0 2
TOTALS 200 21/5042% 19/4443.2% 2/633.3% 17/2277.3% 10 28 38 17 20 19 8 4 65 74 61
Brazil Shots Rebounds
# Players Min FG 2pts 3pts FT O D Tot As PF To St BS +/- Ef Pts
4 *A. PINTO 35:11 3/837.5% 2/633.3% 1/250% 0/0-% 1 6 7 4 4 4 2 0 -9 11 7
5 D. COSTA 00:07 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
6 J. COELHO 03:24 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0/0-% 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0
7 *P. TEIXEIRA 24:49 2/1020% 0/20% 2/825% 0/0-% 0 2 2 1 2 4 0 0 -2 -3 6
8 T. PAIXAO 19:00 1/520% 1/425% 0/10% 6/6100% 1 0 1 1 2 4 2 0 -6 4 8
9 J. DE PAULA 09:12 0/10% 0/0-% 0/10% 0/0-% 1 0 1 0 1 1 0 0 -13 -1 0
10 *T. PACHECO 20:41 1/250% 1/250% 0/0-% 3/475% 0 0 0 0 1 0 0 0 -7 3 5
11 *C. SANTOS 29:44 2/1020% 2/1020% 0/0-% 5/683.3% 5 1 6 0 5 2 0 0 -5 4 9
12 D. DANTAS 12:44 0/50% 0/40% 0/10% 0/20% 1 1 2 0 1 0 0 0 -5 -5 0
13 N. COLHADO 13:24 1/250% 1/250% 0/0-% 0/0-% 0 2 2 0 3 0 0 0 -10 3 2
14 *E. SOUZA 23:56 4/757.1% 4/757.1% 0/0-% 3/650% 2 4 6 2 3 1 0 0 -4 12 11
15 I. RAMONA 07:48 0/40% 0/40% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 0 1 1 0 0 -4 -4 0
Team/Coaches 2 3 5 1 0
TOTALS 200 14/5425.9% 11/4126.8% 3/1323.1% 17/2470.8% 13 20 33 8 26 17 4 0 -65 24 48
Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.