Les dix choses à retenir de la 12e journée de Liga Endesa

Pour les retardataires voilà une petite sélection des éléments marquants de la 12e journée du championnat espagnol.

1-Le Real invincible ?

Avec un 12 sur 12, le Real poursuit son écrasante domination sur le championnat espagnol. Cette fois-ci la victime se nomme Blusens Monbus qui a toutefois bien bataillée (97-87). Malgré un 2/7 au tir primé, Sergio Llull aura été le leader offensif de son équipe avec 22 points. Mais au niveau du rebond (27), cela reste un peu faible mais lorsque l’on pratique un jeu résolument offensif et que l’on compte douze victoires en autant de rencontres cela est finalement presque anecdotique.

 

2- Barcelone 5 rangs derrière

En perdant à nouveau (81-69 sur le parquet d’Herbalife Gran Canaria), Barcelone compte déjà cinq victoires de retard sur l’éternel rival madrilène. Pour un mastodonte de la division cela fait forcément tâche même si l’équipe semble être sur une année de transition. Face aux Insulaires, le Regal aura finalement souffert d’un manque de profondeur de son banc. Et pour ne rien arranger, Juan-Carlos Navarro s’est blessé à la jambe droite et sera absent entre sept et dix jours.

 

3- Saer Sene aka Mr Rebond

En prenant 19 rebonds (9 offensifs, 10 défensifs) face à l’Asefa Estudiantes, Saer Sene a réalisé une performance historique pour un joueur de Fuenlabrada. L’intérieur sénégalais a d’ailleurs terminé dans le 5 liga Endesa catégorie entraide. Une chose est sure : les longs segments de Sene n’ont pas fini d’hanter les Madrilènes.

 

4-Spencer Nelson est un cador

Pour la deuxième journée consécutive, l’intérieur de Gran Canaria est consacré meilleur joueur de la journée. Cette fois-ci, ce sont les Barcelonais qui ont pris la leçon puisqu’il leur a mis la bagatelle de 20 points et 10 rebonds (plus 4 passes décisives et 4 fautes provoquées). Résultat : l’ex-équipe de MarQuez Haynes (période 2011-2012) est désormais sur le podium avec un bilan de neuf victoires et trois défaites.

 

5- Joffrey Lauvergne et le saute-mouton

 

 

6-La retraite de Carlos Jimenez

Si Malaga a pris l’eau sur le parquet de Saragosse (82-64), l’important n’était pas vraiment là. Car ce match marque la fin de la riche carrière de Carlos Jimenez qui ne prolongera donc pas avec les Andalous. Lors de ce match, l’ailier, champion du monde en 2002 avec l’Espagne, ne sera toutefois pas entré en jeu. Mais Jimenez ne quitte pas totalement Malaga puisqu’il devient l’un des assistants de Jasmin Repesa.

 

7- Le Top 7 de la Liga Endesa : Cocorico

 

 

8-La frayeur de Dontaye Draper

Les voyages peuvent être parfois drôlement mouvementés et ça n’est pas Dontaye Draper qui dira le contraire puisque de retour sur Madrid il a tweeté ceci : « Je suis si content que nous soyons rentré sain et sauf à Madrid ! Un vol effrayant. Je ne sais pas si c’était le pilote, l’avion ou le temps. Mais content d’être de retour ».

 

9-Le petit match de Kim Tillie

Si Murcia a largement battu Manresa (95-80), Kim Tillie n’a pas été à la fête. Alternant le bon et le moins bon, c’est vers le deuxième angle qu’il s’est drigé puisqu’en 12 minutes passées sur le terrain, il n’aura finalement apporté que 4 points et 2 rebonds à sa formation. Bien trop peu lorsque l’on connait ses capacités…

 

10- A Gran Canaria on est prêt pour Noel

 

 

 

Resultados Liga Endesa 2012-13  
Partido Resultado
UCAM Murcia CB | Assignia Manresa 95 | 80
Caja Laboral | Bilbao Basket 81 | 80
Mad-Croc Fuenlabrada | Asefa Estudiantes 70 | 63
CB Canarias | Blancos de Rueda Valladolid 74 | 68
CAI Zaragoza | Unicaja 82 | 64
Cajasol | Lagun Aro GBC 73 | 57
Valencia Basket Club | FIATC Joventut 107 | 75
Blusens Monbus | Real Madrid 87 | 97
Herbalife Gran Canaria | FC Barcelona Regal 81 | 69

 

 

Clasificación Liga Endesa 2012-13 Jornada 12

 

Pos Equipo J G P P.F. P.C.  
1 Real Madrid 12 12 0 1.073 920  
2 Valencia Basket 12 9 3 967 877  
3 Herbalife Gran Canaria 12 9 3 912 849  
4 Caja Laboral 12 9 3 974 913  
5 CAI Zaragoza 12 8 4 917 833  
6 Bilbao Basket 12 8 4 942 893  
7 FC Barcelona Regal 12 7 5 940 841  
8 Asefa Estudiantes 12 6 6 979 935  
9 Unicaja 12 6 6 881 860  
10 Blusens Monbus 12 6 6 888 897  
11 Blancos de Rueda Valladolid 12 6 6 937 964  
12 FIATC Joventut 12 5 7 926 971  
13 UCAM Murcia CB 12 5 7 942 989  
14 CB Canarias 12 4 8 920 965  
15 Mad-Croc Fuenlabrada 12 3 9 889 978  
16 Cajasol 12 3 9 803 933  
17 Lagun Aro GBC 12 1 11 839 969  
18 Assignia Manresa 12 1 11 899 1.041  

 

 

Tags :
Comments

Commentaires (3)

  1. GW

    Kim Tillie a déja 24 ans, pas sûr qu'on lui laisse passer beaucoup de choses à Murcie…

    Comme si Moerman était parti en ACB sans passer par la case Nancy, c'est pas dit qu'il ait connu la même réussite !

    Tiilie a de grosses qualités, coordination, shoot, dureté mais il est encore trop brouillon et trop fin pour être jugé uniquement sur son niveau de jeu actuel. Et Murcie n'a pas le temps de le former, ils ont surtout l'objectif maintien donc le long terme…

    Quel gachis, Collet l'avait évoqué pour l'équipe de France et le suivait attentivement à l'ASVEL. Aujourd'hui en voualnt prendre son envol il est comparaison directe avec Moerman (qui a le même age) et y a pas photo…

  2. moneyinthebank

    ce ne sont pas les memes joueurs , moerman possède un shoot à 3pts ( c'est sa spécialité ) que tillie n'a pas encore .

    tillie joue plus rès du cercle mais justement c'est son manque de dureté qu'on lui reproche .

    les deux n'ont ps la meme taille et à murcia kim jue beaucoup plus en 5 cette année.

  3. Helpless

    On voit plus de français en Liga qu'en Pro A,c'est déjà ça.