Les équipes de France de 3×3 invaincues

Ce Championnat du Monde démarre fort pour les équipes de France de 3×3.

L’équipe de France masculine débutait hier le Championnat du Monde de 3×3 face à l’Argentine et ça n’a pas été facile. Insolents d’adresse, les Argentins ont pris les commandes du match avant que les Français ne se reprennent en durcissant leur défense et en faisant le taf au rebond (24-14). Il aura finalement fallu arracher la prolongation et un tir longue distance de Karim Souchu juste avant le buzzer final pour clore le débat 16-15.

« On a été surpris de leur niveau de jeu et de l’agressivité. Au début, on n’a pas réussi à matcher et on s’est repris en défense. Ce sont des matchs de 10 minutes donc ça va vite », expliquait Karim après coup.

Pour leur deuxième match, face au Venezuela, les garçons ont à nouveau dû prendre la mesure de leurs adversaires avant d’accélérer et de prendre l’avantage en s’arrachant à nouveau au rebond et en comptant sur une belle adresse extérieures pour s’imposer finalement 19-14.

« On voulait finir la journée sur un sans-faute, c’est important pour nous. On veut aller le plus loin possible dans cette compétition », confiait JBAM.

Contrat parfaitement rempli, donc, et même chose chez les filles.

Après avoir sobrement atomisé le Népal 21-0, les Bleues ont ensuite dû affronter un adversaire bien plus accrocheur en rencontrant la Slovaquie. Mais là encore, les filles n’ont pas tremblé une seule seconde, s’appuyant sur une grosse défense et sur une agressivité de tous les instants pour faire exploser leurs adversaires 18-6.

 « On savait qu’une des joueuses shootait rapidement mais qu’elle avait du mal sur son drive. On a sorti une grosse défense et l’objectif était de couper dès la remise en jeu pour les mettre en difficulté », détaillait Perrine Leleuch.

Et pour finir, les filles ont dû affronter l’équipe locale, la Grèce, dans un match très engagé physiquement. Appliquées en attaque et en défense, les coéquipières de Laetitia Kamba ont pris le dessus progressivement. Helena Ciak a fait le boulot dans la peinture permettant aux extérieures de bénéficier de nombreuses positions ouvertes mais c’est à nouveau la défense de fer qui a fait la différence pour leur permettre de remporter finalement ce match 17-10.

5 victoires en 5 matches au final pour les deux EdF, ça commence bien !

Plus d’infos sur le site de la FFBB.

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.