Les équipes grecques au rendez-vous

Après l’Oly hier, le Panathinaikos et le Maccabi ont eux aussi décroché la victoire.

Maccabi Tel Aviv-Bennet Cantu : 75-60

15 points d’écart pour les Italiens ça fait beaucoup ; la faute à un troisième quart-temps absolument catastrophique (23-5). Plutôt en réussite au tir (63% à 2 points et 93% aux lancers-francs), la team israélienne a pu compter sur un Richard Hendrix complet (9 points et 9 rebonds). De l’autre côté, le duo Shermadini/Basile (35 points à eux-deux) était bien trop seul dans l’animation offensive. La lutte entre les deux équipes sera farouche jusqu’au bout puisqu’elles possèdent désormais le même bilan (2 victoires-2défaites) dans le groupe H.

 

Panathinaikos-Fenerbahce : 72-62

Malgré un bon finish, les Turcs auront trainé comme un boulet leur entame de match ratée (24-13). Leur domination au rebond (36 à 32) n’aura pas non plus été suffisante pour conclure. Mais en face il y’avait level, en l’occurrence l’intérieur grec Kostas Tsartaris (21 points et 4 rebonds). La meilleure éval est cependant à mettre à l’actif du toujours fringant Dimitris Diamantidis (8 points, 5 rebonds, 5 passes décisives et 5 fautes provoquées). Les Grecs sont plus favoris que jamais à leur propre succession.

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Milissounga

    Diamantidis et Tsartaris, c'est un peu comme Giggs et Scholes : des ancêtres qui sont toujours au top.

  2. Shaleb

    Totalement d'accord avec toi, pour moi la seule équipe qui peut les arréter c'est le CSKA (Barcelne je ne les sent pas)