Les expatriés : Nando De Colo et Yakhouba Diawara cartonnent

Exilés aux quatre coins de l’Europe, nos joueurs Français se sont plutôt bien débrouillés.

C’est Nando ‘stime ce week-end. Face au leader Malaga, le meneur-arrière s’est particulièrement mis en valeur en terminant à 22 pts (9/12). Flo Pietrus a été plus discret avec 2 pts et 3 rbds en 17 minutes. Mais c’est quand même Valence qui repart avec la victoire (75-62). La victoire, les Basques Seraphin et Heurtel l’ont aussi obtenu face à Valladolid (76-64). Le pivot des Wizards continue de s’éclater offensivement avec 12 pts mais en sortant aussi 3 contres. Heurtel, lui, se rappelle aux bons souvenirs de ceux qui l’avaient vite enterré : 10 pts, 2 rbds et 2 pds pour le meneur qui ne doit sans doute pas regretter son choix espagnol. Adversaire d’un soir, Stéphane Dumas s’est loupé en ne marquant aucun point quand Hervé Touré, lui, a émargé à 6 pts (mais avec un faible 1/5 au tir).

En Lega (Italie), Yakhouba Diawara aura fait la misère aux Romains en se mettant en mode double-double : 16 pts (à 7/16 au tir) et 12 rbds. De quoi repartir de la capitale italienne avec le sourire et une victoire de prestige (76-74).

Il avait le sourire notre Ali Traoré national. Son équipe du Lokomotiv Kuban a battu ce week-end le CEZ Nymburk (72-63). L’intérieur a bien contribué à ce succès avec 10 pts et 5 rbds. De quoi lui donner la banane pour sa séance photo avec son club….

En Belgique, les semaines se suivent et se ressemblent pour le jeune Luc Louves. L’intérieur de Gent a encore perdu avec dans le rôle du « punisseur » Mons-Hainault (72-60). Mais tout n’est pas à jeter puisqu’une fois n’est pas coutume, Louves a scoré (8 pts) et pris du rebond (9). Soit une performance pas loin du double-double.

Le Polonais Aaaron Cel, lui, enfile les victoires comme des perles avec le PGE Turow. Cette fois-ci, c’est Tarnobrzeg qui en a fait les frais (77-59). L’ex-Nantais aurait bien rentabilisé son temps de jeu avec 5 pts et 2 rbds en 12 minutes.

Enfin en Bulgarie, Vasco Evtimov continue à apporter sa science du rebond au Levski Sofia victorieux de Botevgrad (81-73) : 8 rbds mais aussi 7 pts pour le Franco-bulgare.

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires (14)

  1. AND11

    Faudra un jour que Collet nous explique la sélection de Tchicamboud et la non sélection de Thomas Heurtel….

    Thomas Heurtel constamment zappé par l'EDF. Tout comme Touré, Kirksay, Dumas ou d'autres encore…

  2. Syra Sylla

    T'en as pas marre de dire TOUT le temps la même chose ???? T'as mis sur 5 articles ce week-end que Steed servait à rien. Alors à moins d'avoir d'autres arguments que ta haine, je vois pas l'intérêt…

    D'autant que Steed a pas été sélectionné par Collet, il a été appelé en dernière minute. Et il me semble qu'il a faiit son taf

    Je comprends pas que tu compares sa sélection à la non-sélection d'Heurtel (qui aurait du être dans le groupe initial)

    T'es sacrément bête quand tu veux

  3. moneyinthebank

    syra tu as raison c'est pas collet qu'a sélectionné l'escroc mais parker :)

    quand TouPargel nous explique que westermann sera bientot en EDF c'est vite oublié heurtel ou beaubois d'ailleurs qui jouent dans un autre championnat que la tres grande PRO A si chere à VC (de toute façon il peut pas coacher ailleurs)et à JM the voice

    apres si tu considéres qu'il a fait son taf, en fonction de son talent il était meme au top

  4. moneyinthebank

    oscarabine tu parles du match contre cantu :) , et malheureusement pour diot on n'est pas pres de le revoir en EDF

  5. Milissounga

    Vu que Diot n'a toujours pas de dos, laissons le là où il est. Et même s'il réussit à s'acheter un dos correct, rien ne prouve qu'il est toujours au niveau ou de taille à affronter la concurrence en Edf à ce poste.

    @ Helpless : Pourquoi Heurtel qui est jeune et serait alors nouveau serait vexé d'être assis quand Tony P squatte le terrain?

    En tout cas, à l'heure actuelle, aucun français excepté Albicy ou Bokolo ne peut contester la sélection en Edf en tant que back up de Parker de Heurtel inconstance de ce dernier ou pas. Westermann fait de bonnes choses, mais c'est pas encore ça.

    Ce qui est sûr c'est que le Yak pète la forme. Les italiens ont droit cette saison au Diawara nouveau. A quand des images de ses exploits?

  6. hold school

    Steed a plus d'experience et il défend