Les promus à l’affiche en Bundesliga

Alors que le Bayern Munich était considéré comme l’attraction #1 en Bundesliga avant la saison, l’autre promu lui vole actuellement la vedette

Le Bayern Munich avait recruté très fort l’été dernier (Jagla, Benzing, Troutman, Homan, Foster,…) et essayait de bouleverser la hiérarchie en Bundesliga dès sa première saison. Même si au niveau des affluences, il s’agit d’une énorme succès (5920 spectateurs de moyenne, guichets fermés à l’extérieur à chaque match), les résultats sportifs sont loin des attentes du management. En effet, ce weekend, le Bayern a encaissé sa 10e défaite à l’extérieur en 11 matchs (68-49). Dans leur Audi Dome fétiche, ils restent une équipe difficile à jouer (11-1), les résultats pénibles à l’extérieur ne peuvent pas cacher les problèmes actuels de l’équipe de Dirk Bauermann. Contre Francfort, le Bayern n’a jamais été en mesure de pouvoir gagner le match, la faute àune défense médiocre et un manque de concept en attaque (4 passes décisives au total). Eliminé en Eurocup et Coupe d’Allemagne, le Bayern est pour le moment à la limite de se qualifier pour les playoffs et un renfort de nom pourrait encore arriver avant la fin de la période de signature fin février.

Au nord de la Bavière par contre, l’autre promu Würzburg est en train de s’imposer comme un candidat sérieux aux playoffs. L’équipe coachée par John Patrick, celui qui a mené BG74 Göttingen au titre de vainqueur d’EuroChallenge, a vaincu Braunschweig dans un match capital ce week-end (72-54). Würzburg, qui est construit autour de l’ossature qui a fait le succès de Patrick à Göttingen, joue un jeu ultra-défensif et athlétique toujours à la limite du possible et devant une foule en délire à chaque match. L’ancienne équipe de Dirk Nowitzki revient de loin car elle était en faillite il y a quelques années et a réussi à se reconstruire en 3-4 saisons.

En haut du classement, Brose Baskets Bamberg continue de dominer la Bundesliga avec 20 victoires et seulement 2 défaites.

Comments

Commentaires (2)

  1. Milissounga

    Le Basket allemand : c'est un peu l'exotisme, on n'en sait rien. Le schéma des autres gros clubs multisports (Cska, Real, Olympiakos,…) n'est pas si facile à atteindre que ça, mais à terme, le Bayern y arrivera. Finalement au foot, ça se fait peut être pas, mais au basket, être sélectionneur national et manager en club c'est pas un soucis (Bauermann, Collet, Scariolo, Pianigiani,…)

  2. GW

    Le Bayern y arrivera mais ca reste un promu. C'est énervant ce traitement de faveur.

    Se mettre des objectifs trop hauts dès la première saison dans l'élite c'est le meilleur moyen de se bruler les ailes.

    Limoges en sait quelque chose…

    Ils ont les moyens d'attirer les meilleurs joueurs allemands et des pointures étrangères, donc qu'on les laisse se qualifier par la voie sportif au lieu de leur offrir la coupe d'europe sans avoir rien prouvé !

    Je parie que l'invit en eurocup c'était juste pour des histoires de rumeurs lock out concernant Nowitzki ou Kaman… Même sur le papier elle est loin de faire rêver cette équipe !