Les Sixers comparent Dario Saric à Boris Diaw

Brett Brown est allé observer Dario Saric lors du 1er tour de la coupe du Monde. Il a aimé ce qu’il a vu et le compare même à Boris Diaw.

Dario-SaricLes Philadelphia Sixers sont engagés dans un processus de reconstruction poussé à l’extrême. Après avoir recruté l’an passé Nerlens Noel, un gros prospect dont ils savaient qu’il allait rater la saison dernière et donc leur procurer une chance de drafter haut en 2014, ils sont restés sur la même ligne de conduite en sélectionnant Joel Embiid et en échangeant Elfrid Payton contre Dario Saric, récupérant en plus des tours de draft : Joel Embiid est out pour la saison à venir alors que Dario Saric restera au moins une saison de plus en Europe, alors qu’il est très certainement NBA ready. Et, même s’il ne rejoindra pas la grande ligue à la rentrée, les dirigeants des Sixers ont fait le déplacement en Espagne pour le suivre. Et Brett Brown, qui le compare à Boris Diaw, a visiblement apprécié ce qu’il a vu :

« D’un point de vue skills, il a cette capacité à passer, il voit très bien le jeu, il est capable de prendre des rebonds et de lancer la contre-attaque, au même titre que certains des plus grands point forwards. J’ai eu l’opportunité de coacher Boris Diaw pendant plusieurs années au cours de mes 12 ans avec les Spurs. Je vois certaines similitudes entre Boris et Dario. Et toutes ces caractéristiques expliquent pourquoi il est déjà un joueur très spécial à 20 ans. »

Pour le coach des Philadelphia Sixers, Dario Saric a en outre tout ce qu’un joueur doit avoir pour jouer dans cette ville :

« La chose qui m’impressionne, c’est cette présence qu’il a. Il y a une dureté dans la façon dont il joue que j’aime beaucoup. C’est comme cela que l’on veut construire notre programme dans cette ville de Philadelphie. C’est une ville dure, c’est une vraie ville, c’est une ville avec une vraie culture du sport. Et j’aime son approche physique du jeu. »

Et il est d’autant plus parfait pour les Sixers qu’il ne sera pas dispo l’an prochain…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.