Les USA humilient le Nigeria avec un festival à 3 points

La troupe de Coach K l’a emporté avec 83 pts d’avance et une pluie de shoots extérieurs…

Mais pourquoi tant de violence ? C’est ce qu’ont dû se demander les Nigérians pendant qu’ils prenaient le pire bouillon de leur vie contre Team USA jeudi soir (156-73). Les Super Eagles ont effacé des tablettes la Chine, écrabouillée en 1996 (133-70) par ces mêmes Américains.

Visiblement, Coach K a bien fait comprendre à ses joueurs que leur début de match contre la Tunisie était indigne de leur statut, puisque toute sa clique était remontée comme jamais dès les premières minutes. Pour ne pas les brider et leur permettre de se divertir malgré la médiocrité de l’opposition, le boss de Duke avait semble-t-il filé une petite consigne : open-bar à 3 pts.

Si les coéquipiers de Ike Diogu (27 pts) et des frères Aminu ont particulièrement mal défendu (un euphémisme), l’adresse extérieure des grands favoris du tournoi a été vertigineuse, flippante, ahurissante (euphémisme aussi)… Imaginez qu’après le premier quart-temps, LeBron James et les siens menaient déjà 49-25 avec 11 paniers primés réussis sur 14 tentés… Durant tout le match, l’arc n’a tout bonnement pas existé pour les USA (29/46). Dans le rôle du bourreau en chef: Carmelo Anthony. L’ailier des Knicks était en mode shoot auto et aurait pu avoir l’icône on-fire au-dessus de la tête dans NBA 2K tant il paraissait marcher sur l’eau (37 pts en 14 min, 10/12 à 3 pts, record olympique). Dans le costume de l’adjudant: Kevin Durant. Le franchise player du Thunder a initié le festival from downtown et a agrémenté ses 16 min sur le parquet de 14 pts avec un 4/7 à 3 pts.

Coach K peut également se satisfaire d’avoir pu économiser ses joueurs majeurs, puisque James et Bryant n’ont joué que 10 minutes, le Black Mamba ayant quand même le temps de caler 16 pts avec la manière. On a ainsi pu voir Russell Westbrook (21 pts, 3/4 à 3 pts) Andre Iguodala (9 pts, 3/3 à 3 pts), Kevin Love (15 pts, 3/6 à 3 pts) ou Anthony Davis (9 pts) profiter d’un temps de jeu accru pour faire le spectacle. Entre pluie de shoots à trois points et dunks à la pelle, les spectateurs londoniens en ont eu pour leur compte. Charge à la Lituanie désormais de faire transpirer davantage les sénateurs de Team USA samedi…

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. chris6423

    Il n'y a pas d'icône en feu dans nba 2k c'est dans nba jam !!!

  2. GW

    Le alley hoop de Love pour Westbrook était magnifique.

    La précision chirurgicale à 3 pts était bluffante (sauf pour Love qui forçait…). Y a pas si longtemps il n'avait pas de shooteurs, la c'est tous les ailiers qui étaient faciles, même les slasheurs Iguy et Westbrook !

    Rien à dire la first team était facile, la 2nd unit a flambé, la 3rd a chambré.

    Anthony Davis est bien naïf et Love a beaucoup de mal à trouver sa place mais à +50 est ce qu'on peut vraiment tirer des conclusions ? :-/