L’Espagne au-dessus de la Chine

Bousculés en début de match, l’Espagne a ensuite déroulé pour dominer logiquement la Chine.

Face à des Chinois décomplexés, la Roja aura été inquiétée un quart-temps avant d’asseoir sa domination. Malmenée à l’intérieur en début de match notamment par un Yi Jianlian impeccable (8 points à 4 sur 4), l’Espagne peine à rentrer dans la rencontre contrairement à son adversaire. Bousculés au rebond, c’est l’adresse de Jose Calderon (11 points dans le premier quart) qui permet aux Espagnols de virer en tête à l’issue du premier quart (19-17). En difficulté dans la raquette, les hommes de Scariolo s’en remettent à leurs artilleurs extérieurs et restent au coude à coude avec des Chinois de moins en moins en réussite. La défense espagnole, jusqu’ici un tantinet laxiste, gagne alors en intensité et harcèle davantage les Asiatiques contraints de forcer leurs shoots.

Deuxième quart-temps décisif

A l’intérieur, Pau Gasol et Serge Ibaka montent en puissance et forcément la rencontre change de visage. Dans leur sillage, les Espagnols, plus percutants, prennent de vitesse des Chinois qui de leur côtés commencent à marquer le coup et concèdent les fautes. Sur un tir primé de Rudy Fernandez, la roja creuse l’écart (+13) et mène de 12 points à la pause (53-41).

Les Espagnols profitent alors de leur avantage confortable pour lancer leur deuxième cinq. Marc Gasol et Juan Carlos Navarro, annoncés incertains en profitent pour emmagasiner du temps de jeu. Yi Jianlian est quant à lui toujours aussi exemplaire et profite de la baisse de rythme hispanique pour sonner la révolte par un dunk rageur qui ramène les Chinois à 7 points à une minute de la fin du troisième quart-temps (67-60). Un simple baroud d’honneur pour les joueurs de Bob Donewald puisque l’Espagne prend le large dans un dernier quart durant où tempo a sérieusement baissé.

21 points pour Gasol, 30 pour Yi Jianlian

Les espaces se libèrent, ce qui profite à Serge Ibaka (17 points) qui écrase deux dunks en une minute et scelle définitivement le sort de Chinois vaillants mais complètement cuits. Yi Jianlian a quant à lui honoré son statut de porte-drapeau et termine la rencontre avec un double-double (30 points, 12 rebonds). A défaut de briller mais sans avoir paniqué non plus, la Roja, à l’image d’un bon Pau Gasol (21 points, 11 rebonds) en mode diesel a su user les Chinois pour démarrer son tournoi par une victoire logique (97-81). Plus adroite, plus athlétique, tout simplement plus forte, les Espagnols sont plus que jamais les grands favoris de ce groupe B.

ESPAGNE
      FG 2pts 3pts FT Rbds            
  Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 P. GASOL 28 9/15 60 8/13 61.5 1/2 50 2/3 66.7 2 9 11 4 1 1 1 0 21
5 R. FERNANDEZ 21 2/6 33.3 0/1 0 2/5 40 1/2 50 0 1 1 3 2 2 0 0 7
6 S. RODRIGUEZ 9 2/2 100 1/1 100 1/1 100 0/0 0 0 1 1 3 0 1 0 0 5
7 J. NAVARRO 18 4/7 57.1 2/4 50 2/3 66.7 4/6 66.7 1 2 3 2 3 1 0 0 14
8 J. CALDERON 20 3/6 50 0/1 0 3/5 60 3/4 75 0 3 3 3 0 2 1 0 12
9 F. REYES 9 0/1 0 0/1 0 0/0 0 2/2 100 2 0 2 1 3 0 0 0 2
10 V. CLAVER 2 0/2 0 0/2 0 0/0 0 0/0 0 0 2 2 0 3 0 0 0 0
11 F. SAN EMETERIO 19 2/4 50 1/3 33.3 1/1 100 0/0 0 0 2 2 1 0 1 0 0 5
12 S. LLULL 22 1/1 100 1/1 100 0/0 0 0/0 0 1 1 2 3 3 3 0 0 2
13 M. GASOL 21 2/4 50 2/4 50 0/0 0 1/4 25 1 1 2 5 3 1 1 0 5
14 S. IBAKA 20 8/11 72.7 8/11 72.7 0/0 0 1/1 100 2 3 5 0 2 0 0 3 17
15 V. SADA 11 3/4 75 2/2 100 1/2 50 0/0 0 0 1 1 2 0 1 0 0 7
Team/Coaches:   3 1 4 0 0 0 0 0  
TOTALS: 200 36/63 57.1 25/44 56.8 11/19 57.9 14/22 63.6 12 27 39 27 20 13 3 3 97
CHINE
      FG 2pts 3pts FT Rbds            
  Name Min M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot As PF To St BS Pts
4 J. DING 9 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0
5 W. LIU 20 4/6 66.7 4/6 66.7 0/0 0 1/2 50 0 3 3 2 4 1 0 0 9
6 L. YI 5 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/2 0 0 1 1 0 2 0 0 0 0
7 S. WANG 24 3/5 60 2/2 100 1/3 33.3 1/3 33.3 0 0 0 3 1 2 0 0 8
8 F. ZHU 13 0/2 0 0/0 0 0/2 0 2/2 100 0 1 1 0 0 0 0 0 2
9 Y. SUN 28 1/9 11.1 1/7 14.3 0/2 0 1/1 100 0 1 1 4 0 1 4 0 3
10 Z. ZHANG 7 1/2 50 1/2 50 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 3 0 0 0 2
11 J. YI 31 13/19 68.4 11/17 64.7 2/2 100 2/5 40 5 7 12 0 3 1 1 1 30
12 A. GUO Did not play
13 J. CHEN 30 5/10 50 3/7 42.9 2/3 66.7 0/0 0 0 1 1 5 2 0 0 0 12
14 Z. WANG 31 6/11 54.5 4/7 57.1 2/4 50 1/2 50 1 2 3 0 2 2 1 0 15
15 P. ZHOU 2 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0/0 0 0 0 0 0 2 1 0 0 0
Team/Coaches:   5 2 7 0 0 0 0 0  
TOTALS: 200 33/64 51.6 26/48 54.2 7/16 43.8 8/17 47.1 11 18 29 15 20 8 6 1 81

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. AND11

    A une époque on se demandait si l'Espagne allait hésiter pour choisir son naturalisé… Ben Ibaka a mis tout le monde d'accord ! Il est limite entrain de devenir le joueur le plus important de la sélection avec Pau et Navarro.