L’Espagne domine l’Argentine pour s’offrir un second titre mondial !

En grande maîtrise sur cette finale, l’Espagne a facilement et largement dominé l’Argentine (95-75) pour remporter cette Coupe du monde ce dimanche.

Il ne faut jamais sous-estimer cette équipe d’Espagne ! Considérés comme de simples outsiders derrière Team USA et la Serbie au début du tournoi, les Espagnols ont pourtant remporté cette Coupe du monde en surclassant ce dimanche l’Argentine (95-75) en finale. Les hommes de Sergio Scariolo ont maîtrisé cette partie de A à Z. Dans le sillage de Ricky Rubio (20 points, 7 rebonds), Marc Gasol (14 points, 7 rebonds et 7 passes décisives) et Rudy Fernandez (11 points, 10 rebonds), la Roja a totalement fait déjouer l’Albiceleste. Pourtant si bons contre l’équipe de France, finalement 3e,  les Argentins ont été incapables de rivaliser, notamment à cause d’un Facundo Campazzo brouillon et d’un Luis Scola qui a malheureusement fait (enfin) son âge. Il s’agit du second titre mondial de l’histoire de l’Espagne après 2006 !

L’Espagne donne immédiatement le ton !

Pourtant si agressifs face aux Français, les Argentins étaient cueillis à froid dans cette finale. Dépassés dans l’engagement, les Sud-Américains subissaient le jeu de la Roja avec le duo Rubio – Gasol en forme. Après un 14-2 pour débuter la partie, les Espagnols étaient punis par l’adresse de Nicolas Brussino, qui remettait son pays dans le coup grâce à ses tirs primés. Avec un 11-0 pour l’Argentine, le match était totalement relancé ! Mais à l’expérience, la sélection ibérique ne paniquait pas et refaisait le trou avec 9 points d’avance au terme de ce premier quart-temps.

Avec un excellent Fernandez, l’Espagne conservait le même rythme. Pour ne rien arranger, le leader argentin, Scola, avait du mal à peser sur cette rencontre et était même nerveux face aux provocations adverses. Même si Nicolas Laprovittola se démenait, la défense albiceleste, pourtant si efficace contre la France, ne parvenait pas à s’interposer sur les pénétrations espagnoles. Malgré une vraie grinta, l’Argentine était trop maladroite, à l’image de Campazzo, pour rivaliser et comptait 12 points de retard à la pause.

L’Argentine à la rue…

Au retour des vestiaires, le duo Campazzo – Scola avait encore toutes les peines du monde à retrouver leur impact sur cette finale. Totalement à la rue, les Argentins subissaient la maîtrise des Espagnols, avec un Rubio excellent dans un rôle de gestionnaire. A l’image de Sergio Llull, la Roja se régalait avec cette large avance au score et gérait parfaitement les débats grâce une énorme expérience du haut niveau. Émoussés physiquement, les hommes de Sergio Hernandez semblaient incapables de se révolter et comptaient 19 points de retard avant les 10 dernières minutes.

Dans le money-time, l’Argentine ne lâchait rien. Avec une mentalité irréprochable, les Sud-Américains se battaient sur tous les ballons pour tenter d’initier un come-back. Mais malgré cet ultime baroud d’honneur mené par un Gabriel Deck admirable, les Espagnols avaient trop d’expérience pour gâcher une telle avance et se reposaient sur les cadres pour conserver la main sur ce match. Avec un Rubio parfait jusqu’au bout, l’Espagne l’emportait finalement 95-75 et remportait son second Mondial !

Boxscore

Argentine

# Joueurs Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
9 Nicolas BRUSSINO 24:09 8 3/3100% 1/1100% 2/2100% 0/00% 0 2 2 2 5 1 0 0 -5 11
1 Agustin CAFFARO 1:53 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 1 0 0 0 0 -2 1
7 Facundo CAMPAZZO 31:20 11 2/1118% 1/617% 1/520% 6/6100% 0 2 2 8 3 2 4 0 -10 14
14 Gabriel DECK 27:50 24 10/1377% 9/1090% 1/333% 3/650% 1 0 1 0 0 3 0 0 -10 16
12 Marcos DELIA 20:37 2 1/333% 1/333% 0/00% 0/00% 1 3 4 1 2 1 0 0 -9 4
10 Maximo FJELLERUP 2:59 0 0/10% 0/10% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 1 0 1 0 -1 0
83 Tayavek GALLIZZI 2:47 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 2 1 0 0 1 -1
29 Patricio GARINO 10:48 0 0/10% 0/10% 0/00% 0/00% 0 2 2 0 3 2 0 1 -11 0
8 Nicolas LAPROVITTOLA 24:00 17 4/1527% 2/729% 2/825% 7/888% 0 1 1 0 4 0 3 0 -8 9
25 Lucio REDIVO 1:53 3 1/1100% 0/00% 1/1100% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 -2 3
4 Luis SCOLA 34:23 8 1/1010% 1/520% 0/50% 6/6100% 0 8 8 2 4 2 1 0 -18 8
3 Luca VILDOZA 17:21 2 0/30% 0/00% 0/30% 2/2100% 0 1 1 1 4 2 2 0 -25 1
Equipe/Entraîneurs 3 3 6 0 0
Totaux 75 22/6136% 15/3444% 7/2726% 24/2886% 5 22 27 15 28 14 11 1 72

Espagne

# Joueurs Min Pts Tirs 2Pts 3Pts LF OREB DREB REB Pd Fte BP In Ct +/- Ev
33 Javier BEIRAN 1:22 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 0
10 Victor CLAVER 24:49 2 1/250% 1/250% 0/00% 0/00% 1 2 3 2 1 1 2 1 8 8
1 Quino COLOM 1:22 0 0/00% 0/00% 0/00% 0/00% 0 0 0 0 0 1 0 0 -1 -1
5 Rudy FERNANDEZ 28:50 11 4/1040% 2/450% 2/633% 1/250% 1 9 10 3 2 1 1 0 23 17
13 Marc GASOL 25:02 14 2/922% 1/520% 1/425% 9/1275% 2 5 7 7 1 1 2 3 18 22
41 Juancho HERNANGOMEZ 25:58 11 4/667% 3/475% 1/250% 2/367% 2 3 5 1 5 0 2 1 10 17
14 Willy HERNANGOMEZ GEUER 14:29 11 4/667% 4/667% 0/00% 3/475% 2 1 3 1 1 0 1 3 2 16
23 Sergio LLULL 22:34 15 6/1346% 6/1060% 0/30% 3/3100% 0 0 0 2 4 3 0 0 17 7
18 Pierre ORIOLA 16:20 6 3/560% 3/475% 0/10% 0/00% 1 6 7 0 3 0 1 0 10 12
22 Xavier RABASEDA 1:22 0 0/10% 0/10% 0/00% 0/00% 0 1 1 0 0 0 0 0 -1 0
8 Pau RIBAS 14:56 5 1/250% 0/00% 1/250% 2/2100% 0 1 1 1 5 1 0 0 7 5
9 Ricky RUBIO 22:56 20 6/1155% 5/956% 1/250% 7/7100% 2 5 7 3 3 6 0 0 8 19
Equipe/Entraîneurs 2 1 3 0 0
Totaux 95 31/6548% 25/4556% 6/2030% 27/3382% 13 34 47 20 25 14 9 8 125
Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.