L’Espagne en panne de Gasol ?

La défaite de l’Espagne contre la France est surprenante, mais le plus étonnant reste tout de même la domination à l’intérieur de nos Bleus.

espagne3 points à 1/7, 4 rebonds en 29 minutes, ce sont les statistiques de Marc Gasol sur ce quart de finale contre la France. Pour avoir un élément de comparaison, lors du match de poule contre l’EDF, il avait compilé 17 points et 6 rebonds. Outre la formidable victoire française, le fait le plus étonnant de cette rencontre reste la domination des Bleus à l’intérieur, une énorme domination : 50 rebonds à 28 en faveur des tricolores. La Roja était présentée comme l’équipe la plus forte de cette Coupe du Monde à l’intérieur est pourtant, elle est passée complétement à côté de son match dans ce secteur de jeu. À part Pau Gasol, l’ensemble des autres intérieurs ont traversé ce match comme des fantômes, il faut dire que grâce au coaching de Juan Orenga, cela se résume à Serge Ibaka et Marc Gasol. Pour Pau Gasol, la domination française sur les rebonds est l’une des clés de la rencontre :

« Le pourcentage aux tirs et les rebonds démontrent l’écart entre les deux équipes, ce sont les clés de la rencontre. La France s’est montrée très forte et la différence sur les rebonds est énorme. On a manqué d’intensité, de concentration », a expliqué Pau Gasol à AS.

La concentration justement, Marc Gasol a peut être la meilleure raison au monde pour avoir complétement raté son match : il est devenu papa la vieille et il a effectué un aller-retour entre Madrid et Barcelone pour assister à l’accouchement de sa femme. Même si c’est une merveilleuse nouvelle, ce n’est pas la meilleure façon de préparer un quart de finale de Coupe du Monde. On vous en avait parlé hier et ça s’est démontré sur le parquet, l’intérieur des Memphis Grizzlies n’a pas joué son meilleur niveau, est-ce que ça à un lien ? On ne sait pas, mais ça peut jouer sur l’énergie et la concentration de l’un des meilleurs joueurs ibériques sur le tournoi.

Par contre, comment expliquer le non-match de Serge Ibaka ? L’intérieur du Thunder d’Oklahoma City a réalisé sa plus mauvaise performance de la compétition : 2 points, 2 rebonds. Même si on ne veut pas dénigrer la performance des français et notamment de Rudy Gobert dans la raquette, on aimerait revenir sur le coaching de Juan Orenga. Depuis le début de la compétition, il tourne la plupart du temps avec ses 3 intérieurs stars laissant « pourrir » sur le banc des joueurs comme Felipe Reyes ou encore Victor Claver. Hier soir, Orenga a une nouvelle fois utilisé uniquement les frères Gasol et Ibaka. Après une grosse saison NBA pour les trois joueurs, ce n’est pas forcément simple de jouer plus de 30 minutes lors de 7 rencontres en moins de 2 semaines.

Le secteur intérieur était l’une des clés de la rencontre et les Français l’ont brillamment emporté à la surprise générale, mais c’était peut être le moment idéal pour jouer cette équipe d’Espagne, elle était clairement dans un jour sans dans de nombreux domaines.

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.