L’Espagne fait éclater la Lituanie

L’Espagne a remporté haut la main son duel avec la Lituanie.

Un déluge, voici ce que la Lituanie a encaissé en première mi-temps. Après avoir tenu le coup jusqu’à 5 partout grâce à son secteur intérieur, l’équipe locale a soudainement pris l’eau au point même de commencer à se noyer.

Le 17-2 monstrueux infligé par la Roja a totalement éteint les Lituaniens et il aura fallu l’arrivée sur le terrain de leur « rookie » Jonas Valanciunas (9 pts à 3/5 en7 min) pour qu’ils commencent, timidement à reprendre vie. L’intérieur des Raptors a signée une magnifique entrée en matière, s’offrant plusieurs paniers sur la tête de Marc Gasol et de Felipe Reyes et collant même un très joli contre au pivot de Memphis.

Malheureusement, ça n’a pas suffit à inverser la tendance et, après un très court moment de flottement, l’Espagne a repris sa marche en avant en mode buldozer. Juan-Carlos Navarro s’est mis à enchaîner les paniers longue distance et les lancers francs pour atteindre la barre des 18 points à la mi-temps pour aller avec ses 4 pds.

Dans l’ensemble, l’Espagne était sur un véritable nuage longue distance, signant un irréel 10/16 à trois-points ! Bref, la Lituanie a pris l’eau, arrivant à la mi-temps en lambeaux : 62-36.

La deuxième mi-temps aura vu la Lituanie retrouver son jeu et notamment son adresse extérieur, mais malheureusement pour les locaux, l’Espagne n’a pas vraiment baissé de pieds pour autant.

La Lituanie en a quand même profité pour faire baisser un peu l’écart et pour faire jeu égal, pendant un moment, avec ses adversaires, mais l’éclat reçu en première mi-temps était tout simplement trop immense pour espérer réellement faire un comeback.

La qualité de jeu des rotations espagnoles (Ibaka en tête) et la vitesse d’exécution des Ibères n’ont jamais laissé les Lituaniens revenir et le score final (91-79) ne reflète pas du tout la domination sans partage des rouge-et-ors. Le pire dans tout ça, c’est que, statistiquement, à part au niveau des balles perdues (13) la Lituanie a fait un bon match (52,5% aux tirs, 21 pds, un bon rendement au rebond : 32-34). L’Espagne évoluait tout simplement sur une autre planète…

Tags : , , , ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (2)

  1. el gaucho

    Très gros match de l'Espagne mais les lituaniens ont sans doute eu le tort de ne pas ralentir le jeu en première mi-temps…

  2. moumounigan

    Quelle équipe peut se targuer de battre les Espagnols dans ces conditions?