L’Espagne trop facile contre la Serbie (89-73)

L’Espagne a terminé la première phase de sa Coupe du Monde avec cinq victoires pour… zéro défaite. Pau Gasol et ses coéquipiers sont au sommet de leur art.

Espagne 89 – 73 Serbie

Grande Espagne. Comme le disait Vincent Collet, cette équipe a une toute autre allure avec Pau Gasol. Et il est vrai que le nouveau joueur des Chicago Bulls a encore livré une prestation de haut vol ce soir, face à la Serbie (20 pts). Mais l’Espagne, c’est encore plus que ça. C’est une équipe flamboyante en attaque, qui parait plus rapide que ses adversaires. C’est un meneur, Ricky Rubio, capable de trouver ses coéquipiers dans n’importe quel position. Les passes du meneurs des Minnesota Timberwolves pour les alley-oops de Rudy Fernandez, spécialiste de la coupe dans le dos de la défense, sont des classiques. C’est aussi une défense de fer, portée par l’agressivité de ses trois petits (Navarro, Rubio et Rudy) et la taille de ses intérieurs (les frères Gasol). Les joueurs de Juan Antonio Orenga épuisent leurs adversaires, les poussent à l’erreur et finissent par les étouffer à force de les prendre à la gorge dans chaque moment important.

Car l’Espagne, c’est aussi une équipe qui sait quand elle doit accélérer la cadence. Quand elle doit achever son adversaire. Les joueurs se connaissent sur le bout des doigts. Ils se trouvent même sans mettre en place des systèmes de jeu. Ils ne sont jamais à court de solutions. Et ils sont adroits, très adroits. On a parfois le sentiment que chaque trois-points un tant soit peu ouvert va trouver sa cible. Et c’est le cas. Même les tirs les plus fous ne semblent pas impossibles pour la sélection espagnole.

C’est aussi un banc incroyable, composé de José Calderon, Serge Ibaka – un monstre des deux côtés du parquet – Victor Claver, Sergio Rodriguez, etc. Elle vous donne parfois l’impression de vous laisser revenir dans la partie, comme ce fut le cas plusieurs fois aux Serbes ce soir. Nemanja Bjelica a bien ramené ses troupes à 10 points dans le dernier QT. Mais l’Espagne semble parfois trop facile. Et quand ce n’est pas le cas, elle s’appuie sur son vice, à l’image d’un Rudy Fernandez qui a sorti Bogdan Bogdanovic de son match en le provoquant (et en provoquant des fautes). C’est aussi un public qui encourage son équipe avec ferveur. L’Espagne a terminé sa phase de poule invaincue à Grenade. Elle prendra demain la direction de Madrid, avec l’ambition de jouer une finale tant attendue face à Team USA.

Boxscore

 SERBIA Shots Rebounds
# Players Min FG 2pts 3pts FT O D Tot As PF To St BS +/- Ef Pts
4 *M. TEODOSIC 30:00 4/850% 2/366.7% 2/540% 0/0-% 1 2 3 2 2 6 2 0 -16 7 10
5 M. SIMONOVIC 14:00 1/250% 0/0-% 1/250% 2/2100% 0 0 0 2 0 1 1 0 7 6 5
6 S. JOVIC 13:00 0/10% 0/10% 0/0-% 0/0-% 0 2 2 0 0 0 1 0 9 2 0
7 B. BOGDANOVIC 24:00 3/742.9% 1/250% 2/540% 0/0-% 0 2 2 4 4 1 1 0 -13 10 8
8 N. BJELICA 22:00 6/1442.9% 5/1145.5% 1/333.3% 6/785.7% 5 5 10 3 3 3 0 0 -10 20 19
9 *S. MARKOVIC 26:00 2/450% 2/366.7% 0/10% 0/10% 1 1 2 3 4 2 1 0 -23 5 4
10 *N. KALINIC 12:00 0/10% 0/0-% 0/10% 1/250% 0 2 2 0 2 1 0 0 -8 0 1
11 *S. BIRCEVIC 12:00 2/366.7% 1/1100% 1/250% 0/0-% 0 2 2 0 5 1 0 1 -4 6 5
12 N. KRSTIC 06:00 1/425% 1/425% 0/0-% 0/0-% 0 1 1 0 1 0 0 0 -10 0 2
13 *M. RADULJICA 26:00 4/1136.4% 4/1136.4% 0/0-% 5/683.3% 1 3 4 1 2 3 1 0 -21 8 13
14 R. KATIC 06:00 0/30% 0/30% 0/0-% 0/0-% 0 0 0 0 1 0 0 0 2 -3 0
15 V. STIMAC 09:00 3/650% 3/650% 0/0-% 0/20% 1 2 3 0 2 0 1 0 7 5 6
Team/Coaches 1 0 1 2 0
TOTALS 200 26/6440.6% 19/4542.2% 7/1936.8% 14/2070% 10 22 32 15 28 18 8 1 -80 66 73

Coach

  • Sasha Djordjevic

Assistance

  • Jovica Antonic
  • Miroslav Nikolic
 SPAIN Shots Rebounds
# Players Min FG 2pts 3pts FT O D Tot As PF To St BS +/- Ef Pts
4 *P. GASOL 28:00 6/1154.5% 6/1060% 0/10% 8/8100% 3 1 4 1 1 1 0 1 22 20 20
5 *R. FERNANDEZ 21:00 2/633.3% 1/250% 1/425% 4/4100% 0 1 1 2 3 0 1 0 12 9 9
6 S. RODRIGUEZ 15:00 0/40% 0/20% 0/20% 2/2100% 0 1 1 1 2 2 1 0 -13 -1 2
7 *J. NAVARRO 19:00 5/771.4% 2/366.7% 3/475% 2/2100% 0 2 2 2 1 0 0 0 12 17 15
8 J. CALDERON 14:00 3/475% 1/250% 2/2100% 0/0-% 0 1 1 0 1 1 0 0 -3 7 8
9 F. REYES 07:00 0/10% 0/0-% 0/10% 3/475% 0 5 5 1 3 0 0 0 3 7 3
10 V. CLAVER 03:00 0/10% 0/0-% 0/10% 0/0-% 0 0 0 0 2 1 0 0 -4 -2 0
11 *R. RUBIO 22:00 3/560% 3/475% 0/10% 6/6100% 0 4 4 6 5 7 7 0 33 20 12
12 S. LLULL 25:00 2/728.6% 1/333.3% 1/425% 0/0-% 0 3 3 1 3 2 0 0 8 2 5
13 *M. GASOL 28:00 5/683.3% 4/580% 1/1100% 0/20% 1 7 8 2 1 2 0 1 20 17 11
14 S. IBAKA 14:00 1/425% 1/333.3% 0/10% 0/0-% 2 2 4 0 3 1 0 1 -9 3 2
15 Á. ABRINES 04:00 1/333.3% 1/250% 0/10% 0/0-% 1 0 1 0 0 0 1 0 -1 2 2
Team/Coaches 1 3 4 1 1
TOTALS 200 28/5947.5% 20/3655.6% 8/2334.8% 25/2889.3% 8 30 38 16 26 18 10 3 80 101 89
Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.