Levallois roi du derby du 92

Mal parti face à Nanterre92, Levallois a su se remobiliser pour remporter le derby 96 à 91.

Les derbys entre Levallois et Nanterre92 donnent bien souvent lieu à des matchs engagés où la moindre erreur se paye cash. Pour celui de cette journée c’est le manque de défense de Levallois qui a d’abord sauté aux yeux. Très mal entrés dans leur match, les joueurs de Freddy Fauthoux ont subi la furia adverse menée par Alade Aminu (18 points) et Jamal Shuler (24-35 à la 10e). C’est progressivement dans le deuxième quart-temps que les Locaux se sont ajustés avec les tirs primés de Klemen Prepelic (22 points) et d’un Maxime Roos (14 points) plein de sang-froid en sortie de banc (50-56 à la 20e).

Au retour des vestiaires Levallois a continué de creuser l’écart en durcissant sa défense. De l’autre côté du terrain, cela a donné du rythme et des opportunités dont a bien usé Klemen Prepelic puis Roderick Odom (17 points) près du cercle. Mis sous pression, Nanterre92 a déjoué en perdant de sa vista à trois points (0/8 dans le troisième quart-temps). Jamar Wilson a tenté d’apporter un peu de calme sans forcément que cela n’ait assez d’effets. Mais sur un trois points d’Heiko Schaffartzik (17 points)  à la 34e, Levallois a commencé à serrer les dents ce qui a contraint Fauthoux à prendre un temps-mort. Il reste que ce réveil est survenu un peu trop tardivement pour inquiéter réélement leurs adversaires. Après la victoire face à l’ASVEL le technicien avait espéré que son équipe puisse enchaîner avec une deuxième victoire de rang. C’est chose faite avec l’idée que ce Levallois devrait continuer à grignoter quelques places au classement.

Crédit photo : Karen Mandau

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.