Limoges et Bordeaux se plantent, Vichy continue son plongeon

Tous les résultats Pro B du week-end.

Lille 87-78 Limoges

Un de chute pour les Limougeauds. Invaincus et impressionnants depuis le début de saison, ils ont longtemps fait penser au public lillois que la correction allait être sévère. 34 points marqués dans le premier quart, même quand on en encaisse 28, ça en jette. Mieux encore, donnant un coup de vis, les visiteurs tournent à 55-41 à la pause. La victoire semble acquise mais l’improbable se produit alors. La mi-temps a dû être agitée puisque sous l’impulsion d’un Steve Smith de gala et surtout avec une défense paranormale, la même équipe capable d’encaisser tous les points d’une mi-temps en 10 minutes ne va en prendre que 8 dans le troisième quart. Une boucherie sans nom qui permet non seulement de passer devant mais surtout de changer le momentum et de filer vers la victoire.

Ils ont taffé :
LILLE : Steve Smith (30 pts à 76%, 4 pds, 28 d’eval), Benoit Gillet (17 pts, 5/9 à 3 pts, 4 ints, 20 d’eval) ; CSP : Chris Massie (14 pts, 15 rbds)

Denain 97-95 Fos-sur-Mer

Deuxième défaite de rang pour Fos qui commence à marquer le pas en championnat. Après des débuts prometteurs, Blake Hoffarber, pigiste médical de Mohamed Hachad, n’a pas le rendement escompté (3 pts et 3 rbds ce week-end). Si la marque a été plutôt bien répartie (7 joueurs à plus de 10 pts), les hommes de Rémi Giuitta ont butté sur Renaud Brocheray en feu (19 pts et 9 rbds) et l’US Ryan Rossiter (13 pts et 10 rbds). Un sursaut est attendu la semaine prochaine face à Bourg-en-Bresse. Une mission bien délicate…

Ils ont taffé :
DEN : Renaud Brocheray (19 pts à 8/10, 9 rbds, 3 pds), Juwann James (14 pds, 5 rbds, 6 pds, 7 Fprs), FOS :  Mamadou Dia (16 pts, 7 rbds, 2 ctes), Philippe Hacquet (15 pts, 9 rbds)

Quimper 68-78 Le Portel

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Finistériens. Mais quand on conclu un match avec un vilain 38,8% au tir, la sanction n’est jamais très loin. Ajoutez à cela un quart-temps étouffant (18-28) et un axe DavisWyatte en pleine forme (32 pts et 16 rbds à deux) et cela vous donne des regrets et de quoi botter les fesses de vos joueurs toute la semaine à l’entrainement. Et quand on connait le tempérament d’Olivier Cousin, on n’aimerait pas être quimpérois…..

Ils ont taffé :
QUI : Pele Paelay (20 pts, 5 rbds) ; LEP : Chris Davis (19 pts, 7 rbds), Nigel Wyatte (13 pts, 9 rbds).

Bourg 86-70 Bordeaux

Autre équipe qui avait l’occasion de revenir sur la tête, Bordeaux. D’autant que, en présence de Diaw, les Girondins n’avaient encore perdu qu’une fois (face à Limoges) alors que Bourg sortait d’une prestation indigne de son statut. Malgré la présence du NBAer sur le terrain pendant une bonne partie de la rencontre, il n’y a pourtant jamais eu match. Les locaux assomment leurs hôtes dès le premier quart (20-10) et ne relâcheront pas la pression. Pas question cette fois-ci de voler une balle dans les derniers instants pour assurer le résultat, le mal était fait bien avant.

Ils ont taffé :
BOURG : Donald Copeland (23 pts, 5 rbds, 7 pds, 8 Fprs, 29 d’eval), Moses Sonko (16 pts, 6 rbds) ; BDX : Boris Diaw (12 pts, 5 rbds, 2 pds), Gauthier Darrigand (15 pts, 5 rbds, 4 pds)

Aix 76-62 CCRB

Il ne faisait pas bon mal débuter son match ce week-end. Autre exemple avec le CCRB, mené 24-12 à la fin du premier quart temps, les Marnais ont pris l’eau en première mi-temps, accusant un déficit de 19 points à la pause (44-25). Si Aix se donne une bouffée d’air frais en s’imposant sur son parquet face à l’une des grosses écuries de la division, le CCRB montre lui une nouvelle fois ses lacunes, en particulier à l’extérieur avec 3 défaites en autant de rencontres. Plus important, le faible temps de jeu de Daniels, handicapé par les fautes montre que sans son intérieur au top niveau, l’équipe n’a pas grand chose à espérer.

Ils ont taffé :
AIX :Dar Tucker (18 pts en 20 min mais 5 Bps), Wilbert Brown (12 pts, 13 rbds) ; CCRB : Carter (13 pts, 8 rbds)

Antibes 82-60 Evreux

Evreux en mode « courant alternatif », ça continue. Entre les gifles infligées et celles reçues, difficile de jauger cette équipe. Vendredi soir, dans un match plus qu’abordable face à une faible équipe d’Antibes, les Normands ont connu deux gros trous d’air dans les 2e et 4e quarts. Résultat, 20 points marqués en 20 minutes et le score qui s’envole.

Ils ont taffé :
ANT : Malick Badiane (11 pts, 11 rbds), Steeve Essart (14 pts, 7 pds) ; EVR : Jeremiah Wood (15 pts, 10 rbds, 4 pds)

Boulogne 74-70 Vichy

C’est un match serré de bout en bout qu’ont livré Boulogne et Vichy. Trois premiers quarts temps à une toute petite possession, deux sur le mode de la défense, un de l’orgie offensive, comme ça, pour voir, avant que Vichy n’aborde la dernière ligne droite avec deux petits points d’avance. Pas suffisant pour espérer l’emporter dans une salle Damrémont toujours prête à répondre présent pour soutenir ses préférés. Pas suffisant non plus face à un Tony Stanley des grands soirs, bien épaulé par McCray et Mathis.

Ils ont taffé :
BOU : Tony Stanley (20 pts, 8 rbds, 4 pds, 2 ints), Chris McCray (19 pts, 5 rbds, 5 pds mais 5 bps), James Mathis (12 pts, 10 rbds) ; Jonte Flowers (21 pts, 6 rbds, 3 pds)

Rouen 84-79 Nantes

Un joli derby des villes qui auraient rêvé d’être Bretonnes mais qui sont tombées dans la région d’à côté que ce match entre Rouen et Nantes. Résultat, Rouen a hérité du temps pourri, Nantes de l’alcoolisme. Sur le terrain, le Kinder Rouen, franchement moins sexy que celui de Bologne à la fin des années 90 a dominé une équipe de Nantes qui n’a pas démérité et a lutté jusqu’au bout, ne lâchant jamais prise mais sans être réellement non plus en mesure d’inquiéter une équipe de Rouen qui devait absolument s’imposer pour continuer d’avoir de l’ambition.

Ils ont taffé :
ROU : Jason Siggers (22 pts, 7 rbds), Pierric Poupet (8 pts, 10 pds) ; NAN : Dave Fergerson (21 pts, 5 rbds, 4 pds).

Observations en vrac :

  • 11 shoots longue distance tentés en 34 minutes face au Portel, 7,5 de moyenne par match, Pele Paelay y met du sien mais n’impressionne toujours pas Cain Doliboa.
  • 12,8 rebonds de moyenne, 15 encore ce vendredi lors de la défaite à Lille, ce n’est plus Chris Massie mais Chris Massue qui assomme la concurrence dans la course au MVP.
  • Bryan Mullins a sauvé sa tête la semaine dernière en prenant ses responsabilités, il a récidivé en prenant 13 shoots vendredi. Le hic, c’est qu’il n’en a mis que 4…
  • Antibes aime la symétrie. En ne jouant que le 2e et 4e quart, l’équipe a accroché la victoire. Chapeau.
  • Quimper et Le Portel faisaient un concours ? 18 points marqués dans 4 quarts temps sur les 8 , ça sent le pari truqué là, non?
  • Fos confirme sur le chemin du retour, avec une défaite dans la musette, que Denain, c’est loin.
  • Boulazac-St Vallier reporté parce que l’équipe de France de hand faisait l’amour façon porno allemand à la Slovaquie (37-18), c’est certain, le hand a une longueur d’avance sur le basket.

Les titres auxquels vous avez échappé

  • Quimper perd (parce qu’on ne change pas une formule qui gagne)
  • Vichy fait pschhhht
  • Bienvenue à Cop Land

Le classement

Pos Équipe Pts Matches Pts Moyenne
MJ V D + GA PR CTR
1 Limoges 11 6 5 1 515 455 1.1319 85.8 75.8
2 Fos-sur-Mer 10 6 4 2 503 466 1.0794 83.8 77.7
3 Bordeaux 10 6 4 2 450 439 1.0251 75.0 73.2
4 Boulazac 10 5 5 0 408 373 1.0938 81.6 74.6
5 Boulogne-sur-Mer 10 6 4 2 465 466 0.9979 77.5 77.7
6 Rouen 9 6 3 3 499 516 0.9671 83.2 86.0
7 Châlons-Reims 9 6 3 3 429 436 0.9839 71.5 72.7
8 Bourg-en-Bresse 9 6 3 3 476 464 1.0259 79.3 77.3
9 Nantes 9 6 3 3 474 454 1.0441 79.0 75.7
10 Evreux 9 6 3 3 456 464 0.9828 76.0 77.3
11 Le Portel 9 6 3 3 443 460 0.9630 73.8 76.7
12 Denain 8 6 2 4 480 519 0.9249 80.0 86.5
13 Aix-Maurienne 8 6 2 4 483 487 0.9918 80.5 81.2
14 Saint-Vallier 8 5 3 2 402 395 1.0177 80.4 79.0
15 Lille 8 6 2 4 433 447 0.9687 72.2 74.5
16 Antibes 8 6 2 4 441 454 0.9714 73.5 75.7
17 Quimper 7 6 1 5 417 449 0.9287 69.5 74.8
18 Vichy 7 6 1 5 457 487 0.9384 76.2 81.2
Tags : , , ,
Comments

Commentaires (18)

  1. Haplo

    "Un joli derby des villes qui auraient rêvé d’être Bretonnes mais qui sont tombées dans la région d’à côté… "

    Il avait mieux comme accroche à faire : Nantes s'est pris un caramel face à une équipe normande sauce p'tête ben qu'oui, p'tête ben qu'non.

    Dire que Rouen aurait aimé être bretonne… Hérésie mon cher !

  2. Q

    Merci pour ce résumé pro B :)

    petit hic Rouen c'est quand même pas aux portes de la Bretagne, vous confondez pas avec Le Mans? ^^

  3. The Natural

    Oh, tous les clubs du Nord-Pas-de-Calais ont gagnés :) (je suis pas sûr que ça arrivera très souvent…)

  4. Vianney

    ouais, y'a le havre et caen après sur l'autoroute pour rejoindre la Bretagne… et deux bonnes heures de route mais c'est la Normandie quoi

  5. Cypos

    Bobo nous sort les mêmes stats, partout où il joue.

    Que le niveau soit NBA, Championnat d'Europe ou du Monde, ProB…

    Impressionnant…

  6. M.Jordan 23

    Il y avait du beau monde à la JL Bourg hier soir : Babac évidemment, mais aussi Batum, Turiaf, E.Jackson, TJ Parker et son père…

    C'est pas tous les weekends qu'on voit ça à Bourg !!!!

  7. Jiji du 87

    Tj parker lol. il est nul ce mec

  8. Shrek

    IMprsesionnante victoire de Lille vendredi, j'imagine que Massie doit rarement se sentir aussi emmerdé que par la défense que lui a imposé Nicolas Taccoen. Ces deux-là se sont envoyés des gros taquets toute la soirée, et visuellement je dirais que Massie a mis 10 voire 12 de ses 14 points quand Taccoen était sur le banc.

    Belle victoire avec beaucoup d'abnégation, une adresse revenue au bon moment (Gillet a envoyé des shoots surnaturels) et une disparition du CSP dans le 3e quart-temps (26-8 !). Content que le LMBC ait su profiter de ce trou d'air, pas sûr que ça arrive très souvent aux Limougeauds vu la qualité et la longueur de leur effectif…

  9. lo8713

    Espèrons qu'il n'y en ait pas plus de trou d'air en tout cas les joueurs risquent d'être encore plus concentrés et de garder les pieds sur terre. Cette défaite ne peut faire que du bien

  10. nuno

    si la défense ne monte pas d'un cran cela arrivera de plus en plus, cela leur pendait déjà au nez après Nantes, Quimper et Aix …

  11. Startrak

    Dire des Normands qu'ils auraient voulu être Bretons…aïe! Faut pas avoir peur des représailles! ^_^ C'est comme si on disait à des Stéphanois qu'ils aimeraient être Lyonnais!

    Et sinon Nantes n'a jamais rêvé d'être bretonne, elle EST bretonne! :-)

  12. Ilovethisgame

    merci pour les résumés mais c'est laid de traiter les normands de bretons refoulés et les nantais d'alcooliques, on parle basket là pas société