Limoges au bout du suspens

Après avoir compté plus de dix points d’avance, Limoges a bien failli se faire peur face à Nanterre92 (victoire 75 à 73).

Venir s’imposer à Nanterre92 n’est jamais simple. Seul le BCM est venu cette saison l’emporter sur le parquet des Franciliens. C’est dire la tâche qui attendait les Limougeauds privés qui plus de Kenny Hayes (mollet). Après un début de match intense et disputé, ce sont d’ailleurs les partenaires de William Howard, bien remis de son soucis au mollet, qui ont décoché les premières flèches. En face, Nanterre92 a longtemps tenu grâce à l’abnégation d’Heiko Schaffartzik (18 points). Le combo-guard allemand avait de l’énergie à revendre pour toute l’équipe. Et il valait mieux car les Locaux n’ont pu compter sur Alade Aminu vite rattrapé par des douleurs au dos. Pascal Donnadieu a donc du lancer Jean-Marc Pansa face aux deux anciens de la maison verte Mam Jaiteh et Brian Conklin (35-40 à la 20e).

Outre cette absence, Nanterre a aussi été gêné par la défense des Limougeauds qui les a empêché d’user de leur arme favorite : le tir à trois points. Pour autant Nanterre92 n’a pas abdiqué avec une petite révolte à la fin du troisième quart-temps (48-59 à la 30e). Avec plus d’engagement en défense, le capitaine Jamal Shuler (8 points) et ses troupes ont commencé à envisager sérieusement une remontada (59-63 à la 33e). Comme un signe de la bascule, Limoges a commencé à rater plusieurs shoots faciles hormis quand ils étaient dans les mains d’Axel Bouteille (15 points). Les Locaux ont refait tout leur retard à la 38e sur un triplé de Shuler (70 partout). Mais un Dru Joyce ultra-clutch (7 points) et deux dernières possessions très mal gérées ont ruiné leurs efforts. Mais Limoges ayant globalement dominé les débats, ce succès n’est donc usurpé.

Les stats

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.