Limoges braque l’ASVEL

Limoges a du attendre le dernier quart-temps pour faire plier l’ASVEL 90 à 85.

edwards boungou coloStressant, angoissant… Les spectateurs de ce Limoges-ASVEL ont du passer par tous les états. Car si les Villeurbannais avaient le match en mains, ls Limougeauds ont réalisé une énorme deuxième mi-temps pour décrocher la victoire.

Car au début Limoges a eu bien du mal à contenir son adversaire, notamment Edwin Jackson. Le MVP français en titre était en effet dans un grand soir avec ses 26 points, 3 rebonds et 3 passes décisives. En face, le CSP avait le plus grand mal à trouver la mire à l’image d’Adrien Moerman qui, s’il était présent dans l’engagement et au rebond, avait du mal à régler son shoot. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour que Limoges amorce son retour sous l’impulsion d’un flamboyant Nobel Boungou Colo (26 points, son record en carrière) et d’un Beaublanc en fusion. L’ASVEL a alors progressivement perdu les pédales ne restant au contact que grâce à un très bon Amara Sy (22 points et 6 rebonds). Les hommes de Pierre Vincent peuvent donc nourrir de sérieux regrets après avoir eu le match en mains. A l’inverse Limoges s’est rassuré avec ce succès mais habitué à alterner le bon et le moins bon, il ne faudra pas que le CSP ne s’enflamme pour autant.

Les stats

Crédit photo : Valentin Delrue

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Indian

    Et n’oublions pas le panier de reynolds a 22 m qui amorce la remontee

  2. Vincent Ricard

    Passer du stressant à l’angoissant, ça n’a pas trop dû perturber les (télé)spectateurs.