Limoges club à part

Pour La Voix des Sports, Frédéric Forte est revenu sur l’image si particulière que conserve encore le CSP au sein du basket français.

Pour certains, Limoges en Pro B ressemble à s’y méprendre à une incongruité. Un fait d’autant plus renforcé cette année avec le recrutement XXL effectué par le club à l’intersaison. Alors pou tous les observateurs, le CSP aurait du écraser la concurrence, sauf que….

« S’il était si monstrueux que cela, nous serions en tête avec quatre victoires d’avance. Non, c’est vrai, nous avons un très bel effectif et un coach d’expérience, mais nous devons sans cesse faire face à cette exigence extrême. Quand on gagne de + 10 à Beaublanc, c’est la catastrophe. Prenons l’exemple de Jospeh Gomis, il est passé de l’Euroligue à la Pro B. Les gens pensent qu’il peut marquer 35 points à chaque match, mais ce n’est pas si simple. On a changé beaucoup de joueurs et ce n’est pas si facile d’huiler le collectif » reprend Fred Forte dans le quotidien nordiste.

Confronté à un public connaisseur et exigeant à Beaublanc et avec le poids d’un passé prestigieux, la moindre erreur n’est jamais totalement pardonné. Candidat tout désigné pour rejoindre la Pro A, un an seulement après l’avoir quitté, Limoges va devoir garder tout son sérieux jusqu’à la fin de la saison. Car accrocher le scalp du CSP est toujours un challenge pour l’adversaire d’un jour.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (10)

  1. lepanda

    Tu dramatises un peu Fred, les Limougeauds ne diront rien s'ils perdent contre plus forts qu'eux, le problème c'est qu'on a l'impression que les joueurs sont un peu nonchalants parfois, mais tout le monde sait que l'équipe est toute nouvelle et qu'il faut du temps pour mettre un collectif en place, être deuxième est plutôt logique quand on voit que le premier a su garder son ossature de l'année dernière en la renforçant judicieusement, ça donne forcément de l'avance sur le CSP.

  2. tony

    Trois heures que l'article est posté et aucune déferlante de coms de rageux? Avec ce titre pourtant, on pourrait s'attendre à une hystérie collective…

  3. Anksu

    L'autre problème pour le CSP, c'est que le club de Boulazac est entrain de faire sa meilleure saison depuis son accession en ProB ! Alors on rame derrière pour les rattraper !

  4. Jérémy

    Toujours des rageux pour baver sur le CSP, même quand on supporte pas ce club c'est vraiment gonflant de voir des gens puériles s'attaquer à coup de commentaires bêtes et méchants. Personne ne veut que le basket soit comparé au foot mais c'est a cause de personnes a telle attitude que le sport n'avance pas…

  5. experballistique

    c est normal d etre éxigeant,on veut le meilleur pour notre club!