Limoges coule au Portel

En pleine bourre, le Limogs CSP a vécu une très mauvaise soirée dans le Chaudron du Portel (80 à 59).

La chaleur et la ferveur du Chaudron sont connus et reconnus par tous cette saison en Pro A. Avec l’ambiance de Beaublanc et l’expérience des salles les plus chaudes de la scène européenne, les Limougeauds n’auraient pas du tomber dans le piège nordiste. Et pourtant c’est bien le scénario qui s’est produit. Avec une grosse pression défensive dès le premier quart-temps l’ESSM a empêché le CSP de dérouler son basket. Hormis Dashaun Wood (5 de ses 7 points dans le premier quart-temps), le CSP n’a eu que très peu d’occasion quand Le Portel a pu s’appuyer sur Darrin Dorsey (20 points) et Frank Hassell pour alimenter la marque (18-10 à la 10e). Peu importe les configurations du cinq sur le terrain, Dusko Vujosevic n’a pas réussi à trouver les clefs pour lancer le CSP. Certes Ousmane Camara et consorts ont refait un peu de leur repart en fin de quart-temps en se présentant à plusieurs reprises sur la ligne des lancers-francs mais le manque de niaque et d’alternance extérieur-intérieur se sont avérés très/trop pénalisants (40-26 à la 20e).

Et la pause n’a pas été salutaire puisque le CSP a pris un 6-0 d’entrée de jeu. On a ensuite vu une réaction d’orgueil de CJ Fair (13 points) mais cela n’a été qu’un feu de paille, le temps que l’excellent Darrin Dorsey ne relance la machine sur un tir primé à la 24e. Touchés les Limougeauds n’ont cessé de montrés des signes de frustration, Ousmane Camara en tête, dans un match qui ne semblait pas pouvoir tourner en leur faveur (60-46 à la 30e). Ils ont alors laissé Le Portel faire à peu près peu tout ce qu’il voulait sur le terrain à tel point que ça en était presque comme s’ils déroulaient le tapis rouge vers le chemin du panier à leurs adversaires (69-45 à la 34e). Le public du Chaudron a pu se faire chambreur en réclament au président Frédéric Forte une petite chanson. Une chose est sure : avec ce cuisant échec les Limougeauds sont renvoyés à leurs études. Et pour un candidat aux playoffs du boulot ça n’est pas ça qui manquera dans les semaines à venir.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.