ALL STAR GAME

Limoges CSP : Crise ouverte entre l’association et le président Forte

Une nouvelle crise touche Limoges et cette fois-ci ce n’est pas le terrain qui est concerné.

Limoges et le mot tranquillité voilà quelque chose qui ne rime pas vraiment. Quand la crise ne concerne pas le terrain c’est le plan structurel qui est concerné. Dans les colonnes du Populaire de ce mercredi, Alain Sardain (président de l’association qui détient les droits sportifs du club) a évoqué le conflit qui l’oppose au président de la SASP en charge de l’équipe professionnelle Frédéric Forte. « Personne ne peut être présent au directoire et au conseil de surveillance. Frédéric Forte fait ce qu’il veut au sein d’une société dont le budget est à 35 % constitué d’argent public. Le club mérite une gestion plus claire et plus ouverte. Il faudrait un mode de gouvernance avec un président, Frédéric Forte, et un conseil d’administration composé de gens indépendants. On ne peut pas jouir des pouvoirs absolus avec 35 % de subventions ».

Ce conflit, dont les racines ne sont pas nouvelles, confirme s’il le fallait que le Limoges CSP traverse une période compliquée. On attend désormais le prochain épisode…

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.