L’incroyable mésaventure d’Isabelle Yacoubou en Chine

Le rêve chinois s’est transformé en cauchemar pour Isabelle Yacoubou et ses coéquipières.

Isabelle Yacoubou a vécu une histoire pas banale en Chine, où elle s’était engagée avec le club d’Heilongjiang. La joueuse de l’équipe de France l’a racontée dans son journal de bord sur le site du Huffington Post. On vous invite évidemment à lire le texte en entier, mais voici, en résumé, ce qui lui est arrivé.

En pleine progression en championnat, Yacoubou et ses partenaires doivent affronter le club de Bayi, affilié à l’armée chinoise. Alors qu’il ne reste que 0.6 seconde à jouer et que Heilongjiang mène au score, les arbitres accordent un panier à Bayi pourtant inscrit au-delà du temps imparti, puis refusent d’avoir recours à la vidéo. S’estimant lésé, le club de la pivot des Bleues porte réclamation auprès de la Fédération. Comme seule « compensation », Heilongjiang est banni du championnat, son coach est suspendu deux ans et invité, avec ses joueuses à un séjour en camp militaire jusqu’à nouvel ordre. Isabelle Yacoubou a elle dû plier bagage en 48h et se trouver un nouvel employeur. Très choquée, « Shaqoubou » a tenu à raconter cette histoire et à afficher son soutien envers ses ex-coéquipières, elle qui s’est engagée avec la formation de Schio en Italie.

Retrouvez la chronique d’Isabelle Yacoubou dans le Huffington Post en intégralité.

 

Crédit photo : Chris Elise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.