L’Italie souffre face à la Bulgarie mais s’impose

C’est dans la douleur que les Italiens sont venus à bout de la Bulgarie.

Au terme de la 1ère journée du tournoi de l’Acropolis, l’Italie a battu la Bulgarie (74-71). Après une mi-temps compliquée en défense, la Nazionale a repris la main en s’appuyant sur son trio NBA, auteur de 53 points des 74 points azzuri.

Simone Pianigiani, coincé la veille aux urgences après avoir glissé dans le vestiaire, avait choisi un cinq composé d’Hackett, Mancinelli, Bellinelli, Bargnani, Gallinari. Le match commence bien mais les bulgares s’accrochent. En délicatesse avec son shoot (1/4), Gallinari laisse il Mago Bargnani prendre les responsabilités en attaque (14 points dans les 20 premières minutes). En dépit d’un +6 à l’entrée du deuxième quart-temps, l’Italie souffre dans la raquette où les jumeaux Ivanov remontent l’écart. Avec une défense trop étirée et des rotations défensives toujours tardives, l’équipe transalpine concède trop d’espaces à son adversaire qui ne se fait pas prier pour finir la 1ère mi-temps en tête (40-42). Statistique éloquente à la mi-temps : l’Italie a concédé 20 lancers-francs (contre 12 obtenus).

Nul ne sait si Pianigiani a fait sa causerie en faisant attention de ne pas s’étaler sur le sol du vestiaire mais une chose est sûre : il a réveillé ses troupes. La raquette est mieux protégée, les Bulgares sont contraints de chercher des solutions à distance (0/4). L’Italie déroule et reprend un léger avantage à la fin du 3ème QT (58-51). Dans le dernier quart-temps, la squadra azurra résiste aux derniers assauts bulgares et remporte le match (74-71).

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.