La France s’impose face à la Chine

Pour son troisième match du tournoi de Londres, la France a battu la Chine (76-59) sans vraiment impressionner.

Troisième victoire en trois jours pour l’équipe de France. Si ce n’était « que » la Chine en face, les Bleus ont réussi à rester concentrés et appliqués en défense pour s’imposer face à une équipe beaucoup plus faible.

La zone proposée en face leur a permis de se tester dans ce genre de situation, d’autant plus que Vincent Collet avait décidé de reposer son leader offensif Tony Parker. Résultat des courses : les Français ont fait vivre le ballon et se sont offert un paquet de positions ouvertes. Malheureusement, l’adresse n’est toujours pas au rendez-vous (5/19 à 3 pts) et c’est en fin de match seulement que Nicolas Batum a tout de même trouvé le cercle. Autre bémol : le très grand nombre de balles perdues, conséquence direct de la défense en zone de la ligne.

Aux lancer-francs, Florent Piétrus a fait grimper la stat en alignant un 5/5. Les Bleus, toujours aussi dominateurs au rebond (43 contre 17), ont joué sur leur avantage physique pour prendre le contrôle de la rencontre.

Une rencontre qui a également permis à Nando De Colo de gagner en confiance. TP sur le banc, c’est Andrew Albicy qui a pris les rênes de l’équipe mais le jeune meneur a très vite retrouvé son statut de bencher, handicapé par les fautes. Dans la peinture, Séraphin a profité d’un Noah également limité par les fautes pour tirer son épingle de jeu. Une victoire à relativiser tant la Chine n’est pas au niveau dans ce tournoi.

STATS

France : Noah (7 et 9) ; Batum (15 dont 3/5 à 3 pts) ; Diot (-) ; Albicy (2) ; Piétrus (11 pts à 100%) ; De Colo (14 et 7) ; Diaw (8, 4 et 3) ; Gélabale (3) ; Séraphin (14 pts à 7/8 et 5 rbds)) ; Lombahe-Kahudi (2)

Chine : Zhang Q (4) ; Zhu (2) ; Sun (9) ; Zhang Z (4) ; Yi J (20 et 5) ; Yu (2) ; Su (2) ; Wang (1) ; Zhang B (3) ; Yi L (14) ; Xirelijiang (-)

REACTIONS 

Nando de Colo : « C’est toujours bien de finir un match avec une victoire. Mais le plus important ce soir était de respecter ce que le coach a demandé : faire bouger le ballon, sur les contre-attaques de vite passer les ballons, de changer de côté à chaque fois pour créer un décalage. C’est vraiment ce que nous avons essayé de faire. On a eu de la zone quasiment tout le match, ce n’est pas facile de jouer dans ces conditions. On savait que ce serait difficile pour nous mais nous avons réussi à appliquer les consignes de Vincent sur cette zone.« 

Joakim Noah : « Gagner est toujours le plus important, même si nous avons des progrès à faire. C’est sûr que le jeu était différent aujourd’hui, notamment du fait de l’absence de Tony. Les Chinois ont joué beaucoup de zone et ça nous a permis de travailler et d’emmagasiner de l’expérience. A titre personnel, je prends encore beaucoup de fautes bêtes. Le jeu FIBA est un peu différent de ce qu’on peut faire en NBA au niveau défensif et j’ai encore beaucoup de chose à apprendre. Il me reste encore deux semaines avant le début de l’Euro et il faut que je travaille le plus possible.« 

Vincent Collet : « On a fait assez peu de zone depuis de la préparation et quasiment pas depuis que Joakim est avec nous. Nous lui avons montré les formes de jeu au tableau noir ce matin. Même si c’est assez irrégulier au niveau de la circulation de la balle, je trouve que nous avons proposé de bonnes choses, même s’il va maintenant falloir être plus précis. Le match ce soir était intéressant parce qu’en travaillant la zone à l’entraînement, on n’a jamais la même opposition qu’en conditions réelles. Les joueurs ont tendance à moins défendre sur une zone à l’entraînement. En match, il faut faire face et aujourd’hui, elle était particulièrement compacte. Je trouve que nous avons pris beaucoup de tirs en rythme et c’est très bien. Même si on ne les a pas mis, on les a pris et c’est déjà une bonne chose en soi. J’ai bien aimé le jeu de transition où la balle a beaucoup plus voyagé, c’était un des aspects qu’on voulait voir et les joueurs l’ont respecté. J’ai confiance et je suis certains que mes joueurs seront capables de mettre leurs tirs extérieurs. Pour qu’un tir rentre, il faut qu’il soit pris en rythme, qu’il soit construit et c’était le cas sur ce match, donc c’est positif. Nous avons aussi été sérieux défensivement, on a eu très peu de relâchement et c’est important.« 

« Tony Parker avait joué beaucoup hier. En discutant ensemble ce matin, nous avons convenu qu’il ne jouerait pas ce soir. Les matches du week-end sont les plus importants du tournoi pour moi et j’ai besoin de les aborder dans les meilleures conditions. Je pense qu’Antoine Diot reprendra aussi samedi, nous avons également préféré le ménager pour qu’il se repose. Ronny Turiaf est chez l’orthopédiste ce jeudi soir et nous prendrons une décision le concernant une fois que nous aurons le diagnostic du médecin, certainement demain« .

STARTERS

France : Albicy – Noah – Batum – Diaw – Gélabale
Chine : Zhu – Sun – Yi – Yu – Zhang

 

Comments

Commentaires (16)

  1. AND11

    Parker joue pas et De Colo fait son meilleur match… comme une évidence.

  2. SeanE

    Son meilleur match mais il n'arrive toujours pas a shooter a 3points qui est un domaine ou il pourrait etre vraiment utile. Le meilleur match de Nando est loin du meilleur match de Parker.

  3. OscarAbine

    Au fait, pour ceux que ça amuse, y'a la Lituanie qui est en train de filer une rouste à l'Espagne, là : http://www.sportlemon.tv/v-2/8/106/v-290660.html
    (42-26 au Q2 quand j'ai lâché, connexion trop lente…)

  4. el gaucho

    Je crois que cet Euro donnera une grande leçon d'humilité à l'EDF, ses cadres et ses supporters…