L’OLB fait appel de sa condamnation aux Prud’hommes dans le dossier Pierre Vincent

Sans surprise, Orléans a fait appel de sa condamnation aux Prud’hommes dans le dossier Pierre Vincent.

Update : Ce n’est pas vraiment une surprise mais Orléans a décidé de faire appel de sa condamnation par les Prud’hommes à verser 250000 euros à Pierre Vincent. « C’est logique que l’employeur fasse appel » a expliqué le président du club à La République du Centre.

03.01 En janvier 2017 Pierre Vincent avait été licencié par Orléans pour faute grave alors que le club était à l’époque toujours en Pro A. Le technicien, qui a depuis rebondit en Italie avec les féminines de Schio (le club d’Isabelle Yacoubou et Endy Miyem), avait décidé d’assigner son ancien club aux Prud’hommes. Dans ses colonnes du jour, La République du Centre indique que le club du Loiret a été condamné à verser un peu plus de 250000 euros à son ancien entraîneur car il considère « qu’il n’y a pas de cause réelle et sérieuse à ce licenciement« . Bien entendu le club peut toujours faire appel de cette décision des Prud’hommes.

Crédit photo : F.Blaise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.