L’Olympiacos et Perperoglou dans la stratosphère

Stratos Perperoglou et Vassilis Spanoulis ont sauvé l’Olympiacos du traquenard tendu par le Fenerbahçe Ulker.

olympiakos-stratos-perperoglou-arxeioZeljko Obradovic avait attisé le brasier en s’entraînant le matin du match dans l’OAKA, l’antre du Pana. Dans son SEF, devant un public brûlant, l’Olympiacos lui a répondu en venant à bout du Fenerbahçe Ulker au terme d’un match quatre étoiles. Intensité, jeu lécher, défense féroce, les cadors étaient de sortie et avaient clairement l’intention de marquer les esprits en entame du Top 16.

Portés par un Stratos Perperoglou auteur de 15 points  dans le dernier quart-temps, les Reds ont contenu le retour de flamme de Stambouliotes revigorés après un début de match compliqué. Avec un Linas Kleiza cabochard et un McCalebb dans un jour sans, Fenerbahçe a trop souvent affiché ses lacunes au poste 5 face au pick & roll mené de main de maître par ce diablotin de V-Span (28 pts). Toutefois, la mobilité et le talent de ses ailiers ont fait le reste, et la formation turque a fini par accrocher le bon wagon par l’entremise d’un excellent tandem Emir Preldzic (17 pts) – Nemanja Bjelica (11 pts, 6 rbds, 4 pds).

Néanmoins, plus dur au mal, voire même tout simplement plus fort ce soir, l’Olympiacos n’est pas tombé dans le piège et a fait parler son vécu en fin de match. Pluie de trois points, avalanche de coups (ou l’inverse), tout le monde s’en est donné à cœur joie, à commencer par l’inévitable Vassilis Spanoulis et bien sûr Perperoglou (21 pts), pour se sortir des griffes de Turcs à l’affût de la moindre petite baisse de régime.

Sans Acie Law mais avec son banc XXL, l’Olympiacos lance ainsi son parcours de la meilleure des façon, d’autant plus que le panier à 9 mètres aussi cruel que précieux de Billy Spanoulis planté à quelques secondes de la fin pourrait être un avantage important en cas de pointaverage particulier.

Score final : 95 – 82

OLYMPIACOS PIRAEUS
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
6 DUNSTON, BRYANT 22:54 4 2/2 1 1 2 1 2 1 2 3 2 9
7 SPANOULIS, VASSILIS 34:01 28 5/7 4/8 6/7 5 5 9 2 1 2 9 39
8 PERPEROGLOU, STRATOS 27:51 21 6/9 3/7 0/1 3 2 5 1 3 22
9 PAPAPETROU, IOANNIS DNP
10 SLOUKAS, KOSTAS 16:55 2 1/4 0/3 1 1 2 1 1 -1
11 COLLINS, MARDY DNP
12 SIMMONS, CEDRIC 13:00 5 2/3 1/2 4 4 2 3 1 7
14 BEGIC, MIRZA 4:06 1 1 1 1 1
15 PRINTEZIS, GEORGIOS 21:36 12 3/3 0/3 6/8 1 2 3 2 2 4 14
16 AGRAVANIS, DIMITRIOS 3:06 2 2 3 -1
17 MANTZARIS, EVANGELOS 32:18 9 0/2 3/4 4 4 4 3 3 14
24 LOJESKI, MATTHEW 24:13 14 4/6 2/3 1 2 3 1 1 3 13
Team 1 1 2 2
TOTALS 200:00 95 23/36 12/28 13/18 8 24 32 20 5 4 4 1 20 22 119
63.9% 42.9% 72.2%
FENERBAHCE ULKER ISTANBUL
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 McCALEBB, BO 31:03 4 2/4 0/1 3 3 1 1 2 3 1 2
7 ONAN, OMER 9:35 0/2 0/1 1 1 -3
8 BJELICA, NEMANJA 22:38 11 2/2 1/4 4/5 1 5 6 4 1 3 4 17
10 MAHMUTOGLU, MELIH 9:33 6 0/2 2/2 3 1
11 KLEIZA, LINAS 17:22 7 2/7 1/2 1 1 2 1 2
12 TURKYILMAZ, IZZET DNP
13 VIDMAR, GASPER 15:32 8 4/5 0/1 2 3 5 2 1 4 2 10
22 ZORIC, LUKA 24:28 13 5/9 3/4 3 2 5 1 1 1 1 4 4 13
25 SIPAHI, KENAN 4:25 0/1 1 -2
33 BIRSEN, JAMES METECAN DNP
44 BOGDANOVIC, BOJAN 35:26 16 6/12 0/3 4/5 1 2 3 3 1 2 2 5 12
55 PRELDZIC, EMIR 29:58 17 3/4 3/5 2/2 6 6 5 1 1 3 28
Team 4 3 7 7
TOTALS 200:00 82 24/47 7/19 13/17 12 25 37 16 2 8 1 4 22 20 85
51.1% 36.8% 76.5%

Les autres résultats du soir :

Le Bayern en balade, le CSKA se sauve du guêpier 

Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (7)

  1. someone

    Quel match ce soir entre 2 prétendants au Final Four !

    Je remarque que le Fener a beaucoup de mal a joué à l'extérieur en Euroleague et surtout contre les gros ( CSKA , Barça et Oly + le Pionir à Belgrade ). J'ai peur pour eux si cela continue tout le TOP 16 et qu'en quarts ils n'aient pas l'avantage du terrain.

  2. defbeasy

    Bonjour a tous auriez vous un site ou on peut revoir les match euroleague ? merci !