L’oubli défensif de Poitiers

Pas assez solide dans le dernier quart temps, le PB86 a laissé échapper une victoire pourtant à sa portée.

Lanterne rouge après sa défaite face à Poitiers, le classement aurait pu être autre si Poitiers s’était imposé. Mais pour cela il aurait fallu que les Pictaviens défendent jusqu’au bout. En effet, en fin de match, ils ont encaissés un 24-6, un trou noir inopprtun qui a laissé bien des regrets à Ruddy Nelhomme.

« Défensivement, on oublie toute la rigueur et l’intensité dont on a fait preuve avant. Sur ce dernier quart, on est permissifs défensivement et si on ne défend pas jusqu’au bout, on ne peut pas préserver nos chances de gagner. On vient gâcher tout le travail que l’on a fait avant » (La Nouvelle République).

Coutumiers du fait de se relâcher dans le moneyètime, les Pictaviens n’ont pourtant plus le droit à l’erreur s’ils veuulent rester en Pro A.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (4)

  1. lexa

    c'est ouf. +13 à la mi tps / + 12 au début du 4 eme quart …. jme demande comment on peut arreter de perdre des matchs comme ca …

  2. Jimmy Fallen

    on peut pas c'est au moins le "8e" comme ça cette saison…

    boulazac, paris, limoges, et d'autres…

  3. A-Sir

    Si le SLUC se maintient sportivement, on pourra remercier Poitiers et sa gestion des derniers quart-temps.

  4. Querry

    D'accord avec a sir mais on risque de payer cher samedi,Poitiers ne va pas s'effondrer à chaque fin de match et comme on est les rois du money time aussi cette année,j'ai bien peur que cela se retourne contre nous