Louis Campbell : « Tout était difficile »

Face à Chalon, Strasbourg a été poussé dans ses retranchements mais l’a finalement emporté.

Avant le coup d’envoi de la rencontre, Strasbourg savait que la réception de Chalon ne serait pas chose aisée. Car les playoffs ce sont un autre championnat où le premier n’a pas toujours une marge importante sur le huitième et dernier qualifié. Sans sa profondeur de banc et un panier à trois points de Louis Campbell pour faire la bascule, la SIG aurait pu démarrer par une défaite d’entrée de jeu. D’ailleurs Campbell reconnaissait après coup que « Tout était difficile. Ils ont été très agressifs. On n’a pas bien joué mais on a réussi à inverser le score grâce à deux ou trois actions. Au temps mort, le coach nous a demandé de nous battre jusqu’au bout et que, même si nous devions perdre ce match, il fallait tomber les armes à la main. C’était la réplique de Saint-Pétersbourg : l’ambiance, notre anxiété, notre jeu, tous les ingrédients étaient les mêmes. Mais peut-être que nous avons tout de même appris de ce match » (Site SIG).

Même sans Jason Rich, blessé, Chalon devrait à nous donner du fil à retordre à son adversaire avec pour compenser cette perte l’aide de son public. Louis Campbell et ses coéquipiers sont donc prévenus que la partie sera à nouveau une sacré bataille.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.