Louis Campbell ne rentrait pas dans les plans d’Henrik Dettmann

Si Louis Campbell ne rempile pas avec la SIG c’est qu’il n’entrait pas dans les plans d’Henrik Dettmann.

Update : Sur le site du club Martial Bellon, président de Strasbourg, est revenu sur le départ de l’emblématique Louis Campbell. « Je retiens de ce joueur, un capitaine exemplaire qui a su mener son groupe vers le haut. Sur le plan affectif, j’aurais souhaité conserver Louis dans l’équipe. J’en ai longuement parlé avec Henrick Dettmann ; mais il a d’autres perspectives sur le poste de meneur et je lui fais évidemment confiance pour construire son équipe, comme je l’ai toujours fait avec Vincent Collet ».

29.06 Après Vincent Collet et son fidèle assistant Pierre Tavano c’est au tour du meneur Louis Campbell (37 ans, 1m90) d’annoncer qu’il quittait le club alsacien.

Arrivé en 2012 en provenance du club allemand des Walter Tigers Tübingen, Louis Campbell a très vite su s’imposer. Leader vocal et parfait relais du coach pendant ses quatre saisons au club, il a eu une part non-négligeable dans les bons résultats nationaux et européens du club (quatre finales de playoffs, une LeadersCup, une Coupe de France, une finale d’Eurocup). Lors de l’exercice 2015/16 il a tourné à 7,5 points et 3,6 rebonds de moyenne. Son départ confirme s’il le fallait qu’une page se tourne bel et bien pour Strasbourg. Une chose est en tout cas certaine : Louis Campbell gardera une place à part dans l’esprit des supporters alsaciens tant par son apport sur et en-dehors du terrain.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.