ALL STAR GAME

Louis Campbell sauve Strasbourg

Sur un tir à trois points au buzzer de Louis Campbell, Strasbourg s’impose 77 à 76 face au Zalgiris Kaunas.

Soyons honnêtes, ce Strasbourg-Zalgiris Kaunas n’a pas été le match du siècle. Mais son dénouement heureux pour la SIG sur un tir avé maria du meneur Louis Campbell le ferait presque oublier.

Et pourtant tout avait mal commencé pour Strasbourg qui avait pris le bouillon d’entrée avec un 11-0. On s’est alors dit que le match allait être long et pénible pour les Alsaciens d’autant plus qu’Alexis Ajinça n’avait pas son impact habituel au scoring. Meilleur scoreur de l’Euroleahue, le big man a eu le droit à un traitement particulier. Pénalisée par les fautes et les pertes de balle, les Locaux ont eu du mal à mettre en place leur jeu. Le premier déclic va venir de Paul Lacombe. Certes l’arrière n’est surement pas le joueur le plus talentueux qui soit mais sa hargne et sa baraka ont été importantes pour revenir au contact du Zalgiris. A partir du deuxième quart-temps, les débats se sont davantage équilibrés avec pour Strasbourg un excellent Ricardo Greer (16 points et 7 rebonds).

Dans un troisième quart-tmps façon guerre des tranchées, c’est l’intérieur Romain Duport qui va prendre le relais de Greer en faisant parler son shoot extérieur. Kaunas s’en est alors remis à son shooteur Arturas Milkanis (16 points avec un 5/6 au tir primé) pour garder Strasbourg à distance. Sous son impulsion, Justin Dentmon a alors envoyé quelques missiles. A quelques secondes de la fin, le meneur a même cru avoir offert la victoire à Kaunas avant d’assister impuissant au buzzer-beater de Louis Campbell de nouveau fort utile comme l’an dernier.

« On a montré qu’on n’était pas les derniers de la classe. On a démontré ce soir que Strasbourg avait sa place en Euroligue même si on ne se qualifie pas » a déclaré Martial Bellon, président du club, une fois le panier définitivement accordé et la victoire scellée. Pour Strasbourg, cette victoire acquise au mental est peut-être le déclic qu’il fallait à Strasbourg.

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Helpless

    C'est toujours ça de pris.

  2. bobbycool

    Enorme fin de match avec juste avant ca, un tear drop d'un joueur lituanien completement improbable et qui rentre egalement!!!