Ludovic Vaty : « Je me suis senti plus désiré à Gravelines »

Ludovic Vaty, qui vient de s’engager avec Gravelines, nous a accordé quelques minutes pour une entretien.

BasketActu : Peux-tu nous faire un point sur ta saison passée ?

Ludovic Vaty : Vu que je revenais de blessure, ma priorité était de revenir en forme pour pouvoir être à mon niveau avant d’essayer de partir d’Orléans. C’était un peu plus compliqué que ce que je pensais. J’ai bien commencé, je me suis bien remis, mais comme j’ai du redoubler d’efforts pour pouvoir revenir au niveau, j’ai senti en fin de saison que c’était plus dur pour moi physiquement. Je pense que c’est en rapport avec toute la volonté que j’ai mis pour essayer de revenir au même niveau que les autres, donc je n’ai pas très bien terminé la saison.

BasketActu : Tu as eu un début de saison compliqué avec une première signature en Espagne puis un retour à Orléans. Ca s’est finalement bien terminé.

LV : Oui, je suis satisfait quand même parce qu’après l’Espagne et la période équipe de France, je me suis dit : »Là tu ne peux pas tomber plus bas ! »

BasketActu : Que tires-tu de cette expérience ?

LV : C’est surtout une leçon. Je n’avais jamais connu ça. Je savais déjà, mais maintenant c’est encore plus flagrant, qu’il faut prendre soin de son corps sinon tu peux tout perdre du jour au lendemain. Une grosse blessure et c’est mort.

BasketActu : Qu’est ce qui t’as poussé à signer à Gravelines ?

LV : J’ai eu le coach, il m’a expliqué ses objectifs et déjà ça, ça m’a beaucoup plu. C’est aussi un nouveau challenge pour moi. C’est un nouveau challenge pour pouvoir vraiment revenir à mon niveau.

BasketActu : Quel a été le discours du coach ?

LV : Qu’il sollicitait beaucoup ses intérieurs, qu’il allait beaucoup me faire progresser. Dès qu’on me dit PROGRESSER, je suis tout de suite d’accord. En plus nous allons faire le tour qualificatif de l’Euroligue et mon objectif était de jouer dans une équipe qui jouait l’Euroligue ou l’Eurocoupe.

BasketActu : On sait que Christian Monschau sollicite beaucoup ses JFL. C’était important pour toi de savoir ça ?

LV : Cela veut dire qu’il fait beaucoup confiance aux joueurs français, ce qui est très positif. L’année prochaine nous allons avoir une raquette 100% française. Pour une équipe de notre championnat, c’est très bien.

BasketActu : On sait que tu as hésité entre Cholet et Gravelines. Qu’est-ce qui a fait la différence?

LV : En fait Cholet hésitait beaucoup et Gravelines a été clair et net dès le départ. C’est ce qui a beaucoup joué dans ma décision. Je me suis senti plus désiré à Gravelines.

BasketActu : Quels vont être tes objectifs personnels pour la saison à venir ?

LV : Je ne veux pas me mettre la pression. C’est juste d’être au niveau demandé et continuer à progresser.

Tags : ,
Comments

Commentaires (25)

  1. Florian

    Ayant grandi en partie à Gravelines, et en partie en banlieue orléanaise, ça va lui faire du changement!! Il va voir ce que c'est une ville qui vit pour son club :) (et aussi pour la centrale nucléaire qui offre plein de trucs à la ville ;) )

  2. bball is dead

    "Vu que je revenais de blessure, ma priorité était de revenir en forme pour pouvoir être à mon niveau avant d’essayer de partir d’Orléans."

    Sa choque personne?

  3. ludo

    Après c'est un taff comme un autre, si demain y'a deux boîtes qui vous proposent le même taff, c'est l'aspect financier qui va finir par trancher .. La dans les deux cas, il joue le tour préliminaire de l'EL, dans deux clubs aux projets sportifs ambitieux, et en sachant qu'à Gravelines, la raquette sera 100% française donc pas barré par un ricain ..

  4. Florian

    Négligez pas qu'il était LA priorité de Monschau, et en plus du chèque on lui a montré qu'il était important. Cholet lui a dit s'il serait starter? avec qui il partagera la raquette l'an prochain?

  5. pierrick

    Solo Diabaté va signer à Gravelines dans les prochains jours

  6. Florian

    Mais il a brillé…

  7. Florian

    ah, intéressant … tu as une source? :)

  8. AND11

    Je suis assez d'accord avec le commentaire de gigijunior… Mais bon, Vaty est un bon basketteur, on va donc s'arrêter à là et pas lui en demander plus.

  9. jojobaba

    "Tu comprendra pourquoi c’est bien une centrale nucléaire :)"

    Tout est dit…

  10. Niko

    Je comprends comme Syra… que Cholet a hésité pour le prendre, qu'il devait pas etre le TOP LIST pour Kunter alors que pour Monschau oui.

  11. Praud

    J'pense que Cholet a un peu le cul entre deux chaises au niveau du recrutement intérieur car ils sont aussi dans l'attente des décisions de Randal, Antywane et Luca Vébobe pour l'année prochaine. Et du coup, le BCM a dû être beaucoup plus directe dans la négociation.