Ludovic Vaty : "L'Equipe de France ? Ça reste toujours dans la tête"

Après la victoire en Leaders Cup, le pivot maritime a concédé avoir en tête l’Equipe de France.

Sur la victoire

« Je suis surtout heureux, la fatigue on ne la sent pas trop. On va plutôt la ressentir ce soir ou demain. Là on va quand même fêter ça parce qu’on le mérite vraiment. Tout le groupe le mérite. Ce qui a fait la différence ? Notre agressivité en défense surtout. On les a pas mal limité. C’est ça qui nous a fait gagner ce soir ».

 

Sur son duel avec Ajinça

« Alexis je le connais un peu quand même. Je sais à peu près ce qu’il fait et là où il est moins bon. Donc j’ai essayé de le limiter un maximum et ça a pas mal marché ce soir. C’est vrai que j’avais aussi une revanche à prendre parce qu’ils sont venus nous taper à la maison. Donc on avait vraiment une revanche à prendre ce soir ».

 

Sur la question des rotations

« Comme je le dis souvent, notre défense, quand on arrive à faire les bonnes rotations, ça marche. Les équipes souffrent et elles n’arrivent pas à trouver les solutions en attaque ».

 

Sur l’objectif du titre de champion

« L’année dernière on s’était mis beaucoup de pression parce que l’on comptait beaucoup sur nous. Là on s’est dit que l’on va prendre match par match. On donne tout ce qu’on a pour ne rien regretter. Et c’est ce que l’on a fait sur cette Leaders Cup ».

 

Sur la reprise mardi face au PL

« C’est sûr que là on va être très relâché; ça peut être bien comme mal. C’est à dire que l’on peut prendre les match à la légère ou au contraire ça peut rouler tout seul. On peut être en confiance sur le terrain, avec les rotations etc ».

Sur sa progression en défense

« Ca se voit parce que des fois j’arrive à stopper pas mal de personnes. Avant c’était vraiment dur. J’arrive même à mieux anticiper les mouvements des autres… Comme je l’avais dit, avant de venir à Gravelines, ce que je cherchais c’était surtout de progresser en défense. Pour l’instant ça marche bien ».

 

Sur l’équipe de France et

buy viagra

la course au titre de MVP

« Ca reste toujours dans la tête; ça va être très difficile d’intégrer le groupe mais si je suis pré-sélectionné je donnerais tout ce que je pourrais pour montrer que voilà je peux jouer. Si je suis pris je serais pris; sinon je continuerais à travailler.

Mvp ? Franchement je n’y pense pas quand je joue. Je donne le maximum quand je joue. Après si je suis bon je serais récompensé. ».

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. kletch

    BRAVO LUDO

  2. turin

    Bien sûr qu'il peut y penser à l'EDF,depuis Julian,on n'a plus d'intérieur aussi complet tant en attaque qu'en défense,c'est soit l'un(Traoré,Séraphin),soit l'autre(Turiaf,Mahinmi,Piétrus),Diaw est mis à part…

    Il y'en a un autre mais je n'y crois plus…

    Cette année,sauf blessure,c'est pour Vaty et Ajinça.