Luka Doncic, la machine commence à monter en régime

Loin de sa meilleure forme physique en début de saison, le meneur des Dallas Mavericks Luka Doncic retrouve petit à petit son niveau.

Généralement, quand on parle de régime pour Luka Doncic dans un titre, c’est pour parler de son poids. Il faut dire que le meneur des Dallas Mavericks a débuté cette saison avec quelques kilos en trop. Et avec cette forme physique « douteuse », le Slovène a eu un petit retard à l’allumage.

Mais avec le rythme des matches et une meilleure hygiène de vie, le jeune talent de 21 ans monte, doucement mais sûrement, en puissance. De mieux en mieux depuis le début de l’année 2021, l’ancien du Real Madrid a confirmé son retour (quasiment) au top avec une copie XXL face aux Denver Nuggets (124-117).

Vainqueur d’un duel magnifique avec Nikola Jokic, Doncic a compilé 38 points, 13 passes décisives et 9 rebonds. Surtout, il a joué juste pour permettre à son équipe de l’emporter.

Luka Doncic a fait les bons choix

Car sans Kristaps Porzingis, bientôt de retour de l’infirmerie, le natif de Ljubljana n’a pas toujours été irréprochable pour « mener » les Mavs sur ce début d’exercice. D’ailleurs, encore cette nuit, il a tout de même affiché un certain déchet : 8 ballons perdus. Mais dans les moments importants, Doncic a tout de même été juste.

Avec 8 points et 5 passes décisives dans le 4ème quart-temps, il a été le moteur de son équipe. Capable de prendre le jeu à son compte, le prodige a su alterner entre ses tentatives individuelles, mais aussi son esprit collectif. Et alors que son équipe avait un point de retard à quelques secondes de la fin de la partie, il a su être altruiste, en décalant Maxi Kleber. Le geste juste puisque l’Allemand a mis dedans à trois points.

« J’ai aimé la façon dont Luka a géré ce match. Le début de la rencontre a été un peu lent. Les deux équipes ont eu du mal à marquer, mais il a continué et a insisté pour trouver les bonnes actions. Surtout, il a gardé les autres mecs impliqués pour obtenir la victoire.

Sur l’action de Kleber, il s’agissait simplement de la meilleure option. Il n’y a même pas besoin de le dire à Luka. Il analyse toujours la situation, il va s’assurer de mettre la balle au bon endroit au bon moment. On peut dire qu’il a tout simplement fait du bon boulot pour partager la balle quand il le fallait. Puis il a été aussi capable de faire la différence par lui-même », a commenté son coach Rick Carlisle.

Luka Doncic, encore une statistique folle pour le Slovène

Car après ce panier primé de Kleber, Jokic, également en grande forme, a eu la bonne idée d’égaliser pour nous offrir « 5 minutes de bonheur en plus ».

Puis a pris les choses en mains

Et cette fois-ci, Doncic a décidé de prendre personnellement ses responsabilités. Sur cette prolongation, le leader des Mavs a ainsi assumé son statut en inscrivant 9 des 15 points de son équipe. Et même si Josh Richardson a été également déterminant avec 5 points de suite, le Slovène a littéralement été le héros des Texans.

Il s’agit d’ailleurs de l’une des grandes forces de Doncic. Il peut représenter une menace offensive avec différents styles de jeu. Et qu’il soit altruiste ou agressif, la formule a été gagnante face aux Nuggets. Surtout qu’il voulait vraiment prouver sa valeur sur cette prolongation.

« Je dois absolument être un leader pour mon équipe dans de tels moments. Je dois me montrer à la hauteur et je pense que nous avons été bons sur ce match. Beaucoup de gens peuvent prendre ces tirs », a relativisé Doncic.

Ils sont tout de même plus faciles à prendre avec le talent de la star de Dallas. En tout cas, cette superbe performance au terme d’un duel épique avec Nikola Jokic confirme bel et bien le retour sur le devant de la scène de Luka Doncic.

Attendu comme un sérieux candidat au titre de MVP, l’Européen a un peu calé au début de cet exercice. Mais désormais lancé, il risque de revenir très vite dans la course…

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.