ALL STAR GAME

Malaga crucifie Sienne, Bamberg s’élimine, l’Efes et le Bayern au Top 16

Tous les autres résultats de la soirée Euroleague.

Daniel-hackett-sienneUne qualification pour le Top 16 Euroleague, ça se joue à quoi ? A un coup de sifflet malvenu et un shoot improbable marqué. Dans un mano a mano absolument fantastique dans « sa » salle de Florence, Sienne pensait avoir fait le plus dur en arrachant l’égalisation à 4 secondes du terme sur un panier vicieux d’Othello Hunter. La suite fut cruelle. Dépourvus de temps-mort, les Espagnols ont profité d’une mésentente entre les arbitres et le banc visiteur pour rejouer une possession qu’ils venaient pourtant de rater. Au bout d’un drive tête baissée, à quelques millièmes du buzzer et en complet déséquilibre, c’est finalement Jayson Granger qui a planté le shoot de la gagne et bouté Mens Sana Basket vers le Last 32 Eurocup. Et si l’histoire d’amour de Montepaschi Siena avec l’Euroleague se terminait définitivement en queue de poisson ?

Loin de là, dans le sud de la Germanie, le Bayern Munich peut savourer sa qualification pour le Top 16 sans même avoir joué. Une logique que seul Jordi Bertomeu peut comprendre.

Dans le groupe B, l’Anadolu Efes peut pousser un grand ouf de soulagement. Défaits face au Real Madrid d’un Sergio Rodriguez incandescent (24 pts, 6/6 à trois points), les Turcs ne pouvaient plus compter que sur la victoire du Zalgiris Kaunas pour passer le cut. Se sachant qualifiés à la mi-temps de leur match grâce à la défaite de ces mêmes Stambouliotes, les partenaires de Justin Dentmon (26 pts) n’ont pas lâché et profité de la bérézina allemande pour jeter un coup de froid sur la Bavière toute entière. En effet, bien qu’en tête avec neuf longueurs d’avance en début de dernier quart-temps, Brose Baskets a concédé un 20 – 2 dégueulasse dès l’entame de la dernière ligne droite. Anadolu Efes libéré, Zalgiris Kaunas qualifié, Bamberg humilié.

Côté Groupe A, le CSKA Moscou est venu s’imposer en patron dans un Pionir brûlant. Bogdan Bogdanovic serré de près, Dragan Milosavljevic (17 pts) a tout tenté pour enrailler une machine rouge désormais bien huilée, en vain. Mais qu’importe en fait, puisque la défaite de Nanterre ouvre finalement la route pour le Top 16 à des Serbes qu’on pensait éliminés il y a deux semaines, au soir d’une déroute parisienne.

Sinon, trois matchs amicaux se sont disputés en prélude du Top 16. Et le Pana avait sorti son « maillot ASVEL »… pour un résultat très ASVEL.

Les résultats :

Montepaschi Siena  62 – 64  Malaga

Anadolu Efes  61 – 86  Real Madrid

Partizan  62 – 73 CSKA Moscou

Bamberg  80 – 84  Zalgiris Kaunas

FC Barcelone  96 – 77  Budivelnik

Zielona Gora  80 – 91  Olympiacos

Panathinaikos  55 – 68  Maccabi Tel Aviv

 

Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. AURELIE

    Je pense que le pana ne verra pas les quarts de finals cette saison au vue de ses piètres prestations durant cette saison régulière.

    C'est quand même incroyable que le pana soit passé tout proche de l'élimination alors que l'équipe est dans un groupe favorable : trois équipes kuban, étoile de belgrade et vilnius auraient tout a fait leur place en eurocup, et vitoria et le maccabi ne sont plus les ogres d'avant.

    L'effectif est pourtant bien plus étoffé que l'an passé mais j'ai l'impression qu'il est très mal géré : batiste et mavrokefeladis qui a pourtant largement prouvé sa valeur l'an passé avec barcelone jouent quasiment pas alors que ce sont deux très bon joueurs.

    Si l'on veut voir les quarts, il va falloir sérieusement se bouger : en l'état actuel des choses, je ne vois pas quelles équipes on va pouvoir laisser derrière nous et faire bien plus confiance a mavrokefeladis ainsi qu'à mike batiste.